Bourse

Marchés

Les marchés se jouent de la "drôle de guerre" commerciale

AOF - 21 septembre 2018


(AOF) - Les marchés actions européens ont signé aujourd’hui leur quatrième séance consécutive de hausse. La CAC 40 a grimpé de 0,78% à 5 494,17 points portant à 2,65% son gain hebdomadaire. Dans le reste de l’Europe aussi, l’optimisme est de mise. L’Euro Stoxx 50 a progressé de 0,73% à 3 428,11 points (+2,5% en cinq séances) au terme d’une série de dix séances consécutives dans le vert, du jamais vu depuis 1997. L'embellie se prolonge également à Wall Street où le Dow Jones vient d'atteindre un nouveau record à 26 763,79 points.

Les investisseurs sont soulagés de la tournure prise par la guerre commerciale que se livrent depuis plusieurs semaines les Etats-Unis et la Chine. Ils jugent que les droits de douane de 10% annoncés mardi respectivement par Washington et Pékin auront des conséquences moins importantes que prévu sur la croissance mondiale.

Les investisseurs espèrent également que la Chine mettra en oeuvre des mesures de relance de l'économie qui viendraient limiter l'impact des tarifs douaniers.

Dans ce cadre, les marchés ont relégué au second plan le ralentissement plus marqué qu'attendu de la croissance du secteur privé européen révélé par les enquêtes mensuelles Markit auprès des directeurs d'achats. L'indice manufacturier a ainsi reculé en septembre à 53,3 (54,6 en août), un plus bas depuis 2 ans. Les économistes escomptaient 54,4.

A la Bourse de Paris, les valeurs qui ont pâti ces derniers mois des tensions commerciales ont tiré leur épingle du jeu.

En hausse de 9,48%, Valeo affiche la plus forte progression hebdomadaire du CAC 40. Saint-Gobain a grimpé de 5,99% et Renault de près de 4%.

Le secteur bancaire s'est également distingué dans le sillage de la remontée des taux souverains aux Etats-Unis et en Europe. BNP Paribas a gagné 6% en cinq séances, Société Générale, 5,95% et Axa, 5,15%.

A contrario, les valeurs de rendement ont souffert de la hausse des taux, comme en témoigne le repli de 1,49% de Sanofi.