Bourse

Marchés

Les nouvelles restrictions et le chômage font plonger les Bourses

AOF - 15 octobre 2020


(AOF) - Les marchés européens ont chuté en raison des nouvelles mesures prises pour stopper la propagation du Coronavirus et de chiffres du chômage décevants aux Etats-Unis. L’indice CAC 40 a reculé de 2,11% à 4 837,42 points et l’EuroStoxx50 a cédé 2,46% à 3 192,69 points. Les pertes étaient moins prononcées outre-Atlantique où le Dow Jones perdait 0,57% vers 17h30.

Les mesures de restriction destinées à lutter contre la propagation du Coronavirus ne cessent d'être renforcées en Europe et les investisseurs s'inquiètent de leur impact économique. La France a décrété un couvre-feu dans 9 métropoles, dont l'Ile de France. Elles vont aussi être durcies à Londres à partir de vendredi. Le niveau de risque dans la capitale britannique passera de " moyen " à " élevé ", soit le deuxième des trois degrés d'alerte.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont atteint un plus haut depuis fin août : 898 000 au cours de la semaine se terminant le 10 octobre 2020. C'est bien plus que les 825 000 attendus par les analystes, et de nouveau à la hausse par rapport aux 845 000 de la semaine précédente.

En outre, républicains et démocrates semblent ne pas arriver à se mettre d'accord sur le nouveau plan de relance. Donald Trump a bien fait une apparition en cours de séance sur Fox News, déclarant qu'il était " possible qu'un accord de relance soit adopté avant les élections ". Les marchés américains n'ont cependant pas " mordu à l'hameçon ".

Au sein des marchés, les secteurs les plus sensibles à la conjoncture économie ont été les plus touchés, dont Accor (-5,3%) et Société Générale (-4%). En revanche, La Française des jeux (+4,3%) a échappé à la baisse grâce à des revenus meilleurs que prévu, de même qu'Unibail (+14,2%), dont certains actionnaires contestent le projet d'augmentation de capital.