Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Jeudi 20 septembre 2018

AOF - 20 septembre 2018


(AOF) - RECYLEX
Recylex a pris acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune l'ayant déboutée de son action en responsabilité initiée à l'encontre des liquidateurs de Metaleurop Nord S.A.S. à hauteur d'environ 22 millions d'euros et va faire appel de cette décision. Ce montant correspond principalement au préjudice subi par Recylex S.A. du fait des indemnités qu'elle a versées à plus de 550 anciens salariés de Metaleurop Nord S.A.S.

POXEL
Poxel a réalisé au premier semestre 2018 un résultat net de 7,3 millions d’euros, contre une perte nette de 9,7 millions d’euros au premier semestre 2017. Le chiffre d’affaires s’élève à 37,5 millions d’euros. Aucun chiffre d’affaire n’avait été réalisé au premier semestre 2017. Au 30 juin 2018, la trésorerie s’élevait à 94,4 millions d’euros contre 53,4 millions d’euros au 31 décembre 2017. Ce chiffre comprend les 50 millions de dollars (environ 40 millions d’euros) reçus en février 2018 au titre du versement initial et de l’investissement de Roivant Sciences.

SPINEWAY
Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale (rachis), a annoncé le remboursement anticipé de 44 obligations remboursables en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (Ornane) et la fin du financement par émission d'Ornane mis en place le 28 juillet 2017 avec le fonds d'investissement YA II PN, LTD. Ce remboursement anticipé permet à Spineway de clarifier ses modes de financement et d'en réduire pour partie l'impact dilutif.

CELLECTIS
Le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) a rejoint le conseil scientifique de Cellectis.

AUPLATA
Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, a annoncé que la société Reunion Gold, société canadienne d'exploration cotée au Toronto a finalisé, avec succès, le programme de validation des données historiques de forage sur le gisement Nivré, faisant partie du projet aurifère de Dorlin, situé dans le centre ouest de la Guyane française. Ce programme constitue une première étape dans le cadre de la réalisation d'une étude de faisabilité pour ce site minier.

NANOBIOTIX
Nanobiotix a mis à jour des données de l’étude de Phase I/II dans les cancers de la tête et du cou et autres données présentées à ImmunoRad 2018. La biotech a annpncé le renforcement des données de NBTXR3 montrant l’impact potentiel de survie pour les patients âgés et fragiles atteints de cancers avancés de la tête et du cou. Par ailleurs, les analyses de biomarqueurs issus de l'essai clinique dans le sarcome des tissus mous et nouvelles données précliniques corroborent le mécanisme d'action de NBTXR3 en immuno-oncologie.

TOTAL
Après avoir finalisé, le 6 juillet 2018, l'acquisition du bloc de 73.04% du capital de Direct Energie à 42 euros par action, Total se félicite des résultats de l'offre publique d'acquisition tels que publiés hier par l'Autorité des Marchés Financiers, dont il résulte que Total S.A. a acquis, au même prix, 9 354 390 actions dans le cadre de la procédure centralisée par Euronext Paris et 1 011 888 actions sur le marché. Total détiendra 44 417 802 actions Direct Energie représentant 44 820 386 droits de vote, soit 95,37% du capital et au moins 95,33% des droits de vote de cette société.

FNAC-DARTY
Fnac Darty est en négociations exclusives et avancées, en vue d'une prise de participation majoritaire dans WeFix, leader de la réparation express de smartphones en France. Fondé en 2012, WeFix dispose d'un réseau de 59 points de vente en France et en Belgique, ainsi que d'une équipe d'experts offrant un service de réparation rapide (20 minutes en moyenne) des principaux modèles de smartphone. Toutes les réparations sont garanties un an, notamment grâce à l'utilisation de composants originaux ou compatibles.

ALSTOM
Alstom et la société des chemins de fer ukrainiens (UZ) ont signé un protocole d'accord (MOU) officialisant la coopération pour la fourniture et l'entretien de locomotives électriques. Le protocole d'accord a été signé aujourd'hui par Yevgen Kravtsov, Président du conseil d'administration par intérim de la société des chemins de fer ukrainiens, et Henri Poupart-Lafarge, Président-directeur général d'Alstom, pendant le salon ferroviaire InnoTrans 2018, à Berlin.

CAST
Cast Highlight l'offre SaaS d'analyse des portefeuilles applicatifs, rentre dans le catalogue One Commercial Partner et obtient le statut "Co-Sell Ready" de Microsoft. Le "CloudReady Index" de Cast Highlight identifie les applications métiers les plus techniquement aptes à migrer vers le Cloud Azure, et sécurise et accélère leur migration.

TIKEHAU CAPITAL
Le groupe de gestion d'actifs et d'investissement publiera ses résultats du premier semestre.

SCOR
L'agence A.M. Best a informé Scor de sa décision de confirmer la note de solidité financière du groupe à " A+ (Supérieure) ", ainsi que la note de crédit émetteur du groupe à "aa-". Selon l'agence de notation, cette décision reflète : "la qualité du bilan de Scor, jugée très élevée, ainsi qu'une performance opérationnelle élevée, un fonds de commerce très profond et un risk management de très haut niveau."

INFOTEL
Au premier semestre 2018, Infotel a enregistré un chiffre d’affaires de 115,2 millions d'euros, en croissance organique de 11,5 % sur un marché global en croissance moyenne de 4,2 % selon les prévisions du Syntec Numérique pour l’année 2018. Le résultat opérationnel courant a atteint 10,7 millions est en léger repli par rapport au premier semestre 2017 compte tenu d’une augmentation ponctuelle du niveau des charges externes. Le résultat net part du groupe est de 7,1 millions, soit une marge nette de 6,1%.

TRANSGENE
Transgene a accusé au premier semestre 2018 une perte nette de 14,9 millions d'euros contre 18,3 millions d'euros sur la même période de 2017. Une baisse de la perte nette qui s'explique par le repli des dépenses en R&D. Les produits opérationnels se sont élevés à 3,6 millions d’euros au 30 juin 2018 contre 3,9 millions d’euros un an plus tôt. La trésorerie s'élevait à 33,1 millions d'euros au 30 juin 2018, contre 41,4 millions d'euros au 31 décembre 2017.