Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Jeudi 23 juillet 2020

AOF - 23 juillet 2020


(AOF) - ELIOR
Elior a publié un chiffre d'affaires neuf mois 2019-2020 de 3,131 milliards d'euros, en baisse de 19,3% à taux de change et périmètre constants. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre clos fin juin est de 672 millions, en baisse de 46,4% à taux de change et périmètres constants. Hors impacts Covid-19, grèves en France et sorties volontaires de contrats de l'exercice passé, la croissance organique des neuf premiers mois de l'exercice 2019-2020 est de 1,6% et de 1,8% pour le troisième trimestre.

EURAZEO
Eurazeo PME, filiale d'Eurazeo, est entrée en négociations exclusives en vue d'acquérir, par voie de cession et d'apport, au travers d'un véhicule dédié, un bloc de 1.153.868 actions représentant environ 67,5% du capital et 71,8% des droits de vote théoriques de la société EasyVista et 125.000 obligations convertibles auprès de certains actionnaires et porteurs d'obligations convertibles de référence à un prix de 70 euros par action et de 70 euros par obligation convertible.

EUTELSAT/ORANGE
Orange a annoncé l’achat à Eutelsat Communications de l’intégralité de la capacité disponible sur le satellite Eutelsat Konnect pour couvrir toute la France. Grâce à la technologie satellite, tous les clients grand public d’Orange qui le souhaitent pourront bénéficier dès janvier 2021 du très haut débit fixe par satellite. Cet accord s'inscrit dans la droite ligne du Plan France Haut / Très Haut Débit adopté par le gouvernement dans le but de déployer un service haut débit d’au moins 30 Mb/s sur l'ensemble du territoire français d'ici 2022.

FLEURY MICHON
Le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 de Fleury Michon s'établit à 376,7 millions d'euros, soit +8% par rapport à l'exercice précédent. Cette évolution intègre les hausses de volume sur l'activité GMS et l'intégration du groupe Marfo en juillet 2019. En retraitant la contribution du groupe Marfo de la performance consolidée du premier semestre 2020 (périmètre constant 2019), le chiffre d'affaires progresse de 4,1%.

INGENICO
Ingenico a réalisé au premier semestre 2020 un chiffre d'affaires net de 1,242 milliard d'euros, en baisse de 8% à données comparables. Le Retail a accusé une baisse organique de 4% avec une performance meilleure qu'attendue au deuxième trimestre. La performance de B&A a été impactée par des volumes faibles au deuxième trimestre du fait des confinements dans plusieurs pays. Ingenico a évoqué 60 millions d'euros d'impact d'Ebitda positif exécuté au travers de Fit for Growth et du plan d'action Covid-19.

PERNOD RICARD
Pernod Ricard table désormais sur une baisse du résultat opérationnel courant d'environ 15% pour l'exercice 2019/2020 clos fin juin. Le 24 mars dernier, le numéro deux mondial des vins et spiritueux avait communiqué sur un repli d'environ 20% du résultat opérationnel courant en raison de la crise du coronavirus. Mais, le groupe a bénéficié d'une meilleure résilience du Off-trade (consommation à domicile), en particulier aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest.

SEB
Seb a réalisé au premier semestre 2020 un résultat net de 3 millions d'euros, contre 100 millions à fin juin 2019. Le résultat d'exploitation s'est élevé à 58 millions, contre 213 millions un an plus tôt, pénalisé par la chute de l'activité et des charges liées notamment à des dépréciations d'actifs. Fortement affecté par les effets de la crise Covid-19 sur l'activité, le résultat opérationnel d'activité atteint 103 millions, contre 230 millions à fin juin 2019. A taux de change et périmètre constants, le résultat opérationnel d'activité s'établit à 125 millions.

STMICROELECTRONICS
STMicroelectronics a publié un résultat net au deuxième trimestre 2020 de 90 millions de dollars, en baisse de 43,7% sur un an, soit 10 cents par action après dilution. Le résultat d'exploitation et la marge brute sont eux aussi en recul de 45,8% et 12,2% à 106 millions et 730 millions de dollars respectivement. Le chiffre d'affaires net a, lui, reculé de 4% en raison du repli de l'automobile, et s'établit à 2,09 milliards de dollars. Sur le semestre, il est en légère hausse, à 4,32 milliards (+1,6%), tiré par les produits analogiques, les produits Imaging et les microcontrôleurs.

UBISOFT
Ubisoft a publié un chiffre d'affaires IFRS15 au premier trimestre de son exercice 2020-2021 en hausse de 17,6% par rapport à la même période l'an dernier, à 427,3 millions d'euros. Les net bookings ont atteint les 410 millions d'euros, en hausse de 30,5%, bien au-dessus de l'objectif de 335 millions. Le net digitales ont représenté 86,7% du total (-6,4 points) et sont en hausse de 21,5% à 355,4 millions d'euros. L'engagement et le nombre de joueurs sur un trimestre a atteint un record historique, bien aidés par le confinement.