Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Lundi 25 février 2019

AOF - 25 février 2019


(AOF) - AIR LIQUIDE
Air Liquide va construire Canada du plus grand électrolyseur PEM (Membrane Échangeuse de Protons) au monde, d'une capacité de 20 mégawatts (MW) pour la production d‘hydrogène décarboné. Cet investissement permet au groupe de réaffirmer son engagement à long terme dans les marchés de l'hydrogène énergie et son ambition d'être un acteur majeur dans la fourniture d'hydrogène décarboné. Air Liquide installera un électrolyseur de 20 MW, augmentant ainsi de 50% la capacité actuelle de son site de production d'hydrogène située à Bécancour, dans la région de Québec, au Canada.

BALYO
Balyo annonce que son Conseil d'Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l'émission d'environ 11,75 millions de Bons de Souscription d'Actions (" BSA ") attribués gratuitement à Amazon. L'émission a été réalisée dans le cadre de l'accord conclu avec Amazon en date du 9 janvier dernier. Un BSA donnera droit à une action Balyo au prix de 3,03 euros.

CREDIT AGRICOLE
CACEIS, la filiale de services aux investisseurs du Crédit Agricole, va lancer une offre publique d'achat amicale sur le néerlandais Kas Bank. Cette offre, qui sera présentée à un prix de 12,75 euros par action, valorise le spécialiste de la conservation de titres et de l'administration de fonds aux Pays-Bas à 188 millions d'euros. Le directoire et le conseil de Surveillance de Kas Bank soutiennent et recommandent unanimement l'offre qui devrait s'achever au 3ème trimestre 2019. Kas Bank a clôturé vendredi dernier à 6,06 euros. Le Français offre donc une prime de plus de 110%.

EUROPCAR
Europcar Mobility Group a acquis Europcar Finlande et Europcar Norvège. Cette opération unique constitue la 4ème et la 5ème acquisition de franchise par le groupe et lui permet d'étendre son réseau de filiales en propre de 18 à 20 pays, renforçant ainsi sa présence en Europe, a commenté le spécialiste des services de mobilité.Les sociétés sont rachetées à Matti et Jussi Holopainen, qui resteront dans l'entreprise.

IPSEN
Ipsen a acquis la biotech canadienne Clementia pour un prix d'achat de 25 dollars américains par action à la clôture, auquel s'ajoutent des Certificats de Valeur Garantie (CVG) à hauteur de 6 dollars par action pour un montant total pouvant aller jusqu'à 1,31 milliards de dollars. Cette opération permet au groupe français de s'emparer de palovarotène, une molécule en phase avancée de Clementia, ayant obtenu un statut de maladie pédiatrique rare et d'avancée thérapeutique majeure pour une maladie osseuse ultra-rare avec une approbation prévue en 2020.

SOITEC
Soitec est le premier fournisseur de matériaux à rejoindre le centre d'innovation 5G de China Mobile. Ce centre est une alliance internationale créée pour développer des solutions de communication 5G pour la Chine, premier marché mondial de la téléphonie mobile avec 925 millions d'abonnés. Qu'ils soient à base de silicium ou non, les substrats avancés - produits dont Soitec est le leader mondial - sont essentiels au déploiement de masse de la communication mobile 5G pour des applications telles que les voitures autonomes, la connectivité industrielle ou la réalité virtuelle.

SOLVAY
Solvay poursuit l'amélioration de la productivité industrielle dans ses usines de production de carbonate de soude dans le monde entier. Le chimiste belge a prévu d'augmenter la capacité de production de carbonate de soude de 500 kt et celle de bicarbonate de soude de 100 kt dans les deux années à venir. Ceci permettra de sécuriser les approvisionnements auprès de ses clients dans un marché tendu où la demande continue à croître.

TOUAX
Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel s’élève ainsi à 134,5 millions d’euros (138 millions d’euros à périmètre et devises constants), contre 146,1 millions en 2017. Les ventes de matériels s’établissent à 18,7 millions d’euros (19,2 millions d’euros à devises et périmètres constants) contre 20,9 millions d’euros en 2017.

VALLOUREC
Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale (RSE). Le Conseil de Surveillance pourra désormais s'appuyer sur les travaux de ce nouveau comité pour les sujets relevant de la stratégie en matière de RSE et de sa mise en oeuvre.