Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Mardi 18 juin 2019

AOF - 18 juin 2019


(AOF) - CGG
CGG annonce ce jour l'attribution par la Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) d'un contrat de traitement historique à son activité de Traitement / Imagerie de la division Géoscience. Selon les termes de ce contrat, CGG réalisera l'imagerie sismique de haut de gamme, temps et profondeur, de très grands volumes de données de haute qualité provenant de probablement la plus grande étude sismique fond de mer (OBN) jamais réalisée.

CIS
Le 17 juin 2019, Yannick Morillon a rejoint le Groupe CIS en qualité de Directeur Général Délégué. Dans la poursuite de la stratégie en place, il aura pour principales missions d'assurer la continuité du Groupe, son développement, sa rentabilité et son indépendance, aux côtés de son PDG et Fondateur Régis Arnoux. Yannick Morillon a mené la quasi-totalité de sa carrière à l'international et dans des zones sensibles. Il dispose d'une grande expérience dans les métiers des services lui permettant de cumuler expertise commerciale, financière, opérationnelle et managériale.

KERING
Kering annonce la nomination de Bartolomeo Rongone en tant que CEO de la Maison Bottega Veneta à compter du 1er septembre 2019. Il sera rattaché à François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering, et sera membre du Comité exécutif du Groupe. Il succède à Claus-Dietrich Lahrs, qui a pris la décision personnelle de quitter ses fonctions pour se rapprocher de sa famille et se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale.

KORIAN
Korian annonce la signature d'un accord d'amendement et d'extension du contrat de crédit syndiqué conclu en juillet 2016 avec ses banques partenaires. Ce nouvel accord renforce la structure et la flexibilité financière de l'expert européen des services de soins et d'accompagnement aux seniors sur le long-terme. Il prévoit en effet un rééquilibrage des facilités de prêt à terme (Term Loan) et de prêt revolving (Revolving Credit Facility - RCF) désormais à 500 millions d'euros chacune.

ICADE
Arkadea, filiale promotion d'Icade et de Poste Immo, a lancé la construction de 182 logements sur le parc de Rungis. Il constituera un véritable quartier résidentiel, accélérant ainsi la mutation du Parc Icade Orly Rungis impulsée par Icade avec le déploiement du plan marketing Coach Your Growth. Ce développement résidentiel viendra compléter l'hôtel 4 étoiles qui sera livré fin 2019 sur le Parc Icade Orly Rungis.

IPSEN
Ipsen a confié à un prestataire de services d'investissement un mandat à l'effet de racheter, un nombre d'actions Ipsen SA de 150 000 titres, représentant environ 0,18% du capital social, sur une période maximum de 2 mois. Les actions ainsi rachetées seront principalement affectées à la couverture du nouveau plan d'attribution gratuite d'actions aux salariés. Cette opération s'inscrit dans le cadre des autorisations données par l'Assemblée générale mixte des actionnaires du 28 mai 2019.

LEGRAND
Legrand a réalisé hier soir une émission obligataire d'un montant total de 400 millions d'euros à 9 ans. La date d'échéance est fixée au 24 juin 2028 et le coupon à 0,625% par an. "Le succès de cette émission obligataire, souscrite 3,9 fois, illustre, une nouvelle fois, la confiance des investisseurs dans la solidité du modèle de développement du groupe", a commenté le groupe industriel.

MAISONS DU MONDE
Maisons du Monde organise une journée investisseurs qui ouvre un nouveau chapitre de son histoire de croissance. Le spécialiste français de l'ameublement entend devenir "le partenaire lifestyle de référence" grâce à l'omnicanal, l'international et la data. Le groupe va ouvrir une "marketplace" et proposer de nouveaux services tout en accélérant ses activités B2B et franchise et en se développant aux États-Unis. Sur la période 2020-2024, la société table sur une une croissance annuelle moyenne des ventes de 10% ou plus pour atteindre plus de 2 milliards d’euros à horizon 2024.

MAUNA KEA TECHNOLOGIES
Mauna Kea Technologies, inventeur de Cellvizio, la plateforme multidisciplinaire d'endomicroscopie laser, annonce la prise en charge des procédures d'endomicroscopie œsophagienne en France, en particulier pour l'œsophage de Barrett, par la création d'un nouvel acte spécifique à la Classification commune des actes médicaux (CCAM).

MECELEC
Mecelec Composites a été retenu par JCDecaux pour la fabrication des toitures des colonnes porte-affiches que le spécialiste du mobiliser urbain va déployer dans la capitale au second semestre 2019 en remplacement des mobiliers actuels à la suite du gain de l'appel d'offres organisé par la Ville de Paris. Ce contrat porte notamment sur la fourniture, la pose, l'entretien, la maintenance et l'exploitation de 550 colonnes dédiées aux annonces de spectacles ou de manifestations culturelles, mobiliers emblématiques de Paris depuis 150 ans.

OSE IMMUNOTHERAPEUTICS
OSE Immunotherapeutics et Boehringer Ingelheim annoncent qu'un premier patient a été traité dans l'étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées. L'essai clinique de Phase 1 est une étude de dose de BI 765063, un inhibiteur de point de contrôle myéloïde, administré seul et en combinaison avec un anticorps monoclonal et antagoniste de PD-1 de Boehringer Ingelheim, BI 754091, un inhibiteur de point de contrôle des lymphocytes T.

RALLYE
Rallye a annoncé hier soir l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au bénéfice de sa filiale indirecte à 100% Alpétrol, pour une période de 6 mois. Cette sauvegarde a pour objet de protéger la société d'investissements qui est co-emprunteur solidaire au titre d'une ligne bilatérale tirée par Rallye. Alpétrol n'a aucune dette externe mais a une dette de 163 millions d'euros vis-à-vis de Rallye au 17 juin 2019. Des informations seront régulièrement communiquées au marché sur l'évolution de la procédure.

SANOFI
Sanofi et Google ont confirmé la création d'un nouveau laboratoire d'innovation avec l'ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données. Cette collaboration vise à changer la manière dont Sanofi développe de nouveaux traitements et se concentrera sur trois grands objectifs : mieux comprendre les patients et les maladies, accroître l'efficacité opérationnelle de Sanofi, et améliorer l'expérience des patients et clients de Sanofi.

SOPRA-STERIA
Sopra Steria a finalisé un accord avec Resource Solutions Group pour la cession de 100 % de sa filiale dédiée à son activité de recrutement au Royaume-Uni. L'activité de recrutement de Sopra Steria au Royaume-Uni était entrée dans le périmètre du groupe à l'occasion de l'acquisition de Xansa par Steria en 2007. Cette activité a contribué en 2018 au chiffre d'affaires consolidé du groupe à hauteur de 129 millions d'euros et au résultat net à hauteur de 2 millions.

TIKEHAU CAPITAL
Tikehau Capital lance une augmentation de capital en numéraire avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires, d'un montant brut compris entre 800 et 875 millions d'euros, susceptible d'être porté à un montant maximum d'un milliard d'euros. Le produit de l'augmentation de Capital servira au financement de la prochaine phase de développement de la société. Le prix de souscription des actions nouvelles sera de 22 euros par action, contre un cours de clôture d'hier de 21 euros.

VILMORIN & CIE
Vilmorin & Cie vient de réaliser avec succès un placement privé de type " Schuldschein " (placement privé de droit allemand), d'un montant total de 250 millions d'euros. Celui-ci se compose de plusieurs tranches de maturité à 5, 7 et 10 ans, combinant taux fixe et variable. Cette opération, d'un montant initialement prévu de 150 millions d'euros, a été largement sursouscrite et portée à 250 millions d'euros, afin de répondre à la forte demande des investisseurs. Par ailleurs, le groupe a annoncé la mise en place d'un nouveau crédit bancaire syndiqué à hauteur de 300 millions d'euros.

VIVENDI
Le Directoire de Vivendi a décidé de procéder à l'annulation de 50 millions d'actions auto-détenues, représentant 3,82 % du capital social, conformément à l'autorisation donnée par l'Assemblée générale mixte du 15 avril 2019 aux termes de sa 28ème résolution. A la suite de cette annulation, le groupe détient directement 7 099 578 de ses propres actions, soit 0,56 % de son capital social. Le capital social s'élève désormais à 6 926 194 572,00 euros divisé en 1 259 308 104 actions auxquelles sont attachés 1 351 262 216 droits de vote bruts.