Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Mardi 1er décembre 2020

AOF - 01 décembre 2020


(AOF) - ACCOR
Accor a annoncé lundi le succès d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes (OCEANE) à échéance le 7 décembre 2027, par voie de placement auprès d'investisseurs qualifiés uniquement. Le montant nominal est d'environ 500 millions d'euros. Le produit net de l'émission sera affecté aux besoins généraux de la société, y compris, mais sans s'y limiter, au refinancement de l'échéance obligataire arrivant à échéance en février 2021, dont 550 millions d'euros restent en circulation.

ABIVAX
Abivax a achevé le recrutement pour son étude d'induction de phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère(RCH). Cette étude a surpassé les taux de recrutement standard dans la RCH durant la pandémie de Covid-19,en combinant l'expérience, les relations et les données générées par de nombreuses études dans la RCH avec des solutions de recrutement innovantes.

ASSYSTEM
Assystem, groupe international d'ingénierie, vient de conclure un nouveau contrat majeur dans le cadre de la construction de la centrale nucléaire turque d'Akkuyu, à l'issue d'une procédure d'appel d'offres international menée en application des procédures d'achat de la société publique russe Rosatom.

ATOS
Atos a finalisé l'acquisition d'Edifixio, une entreprise française de conseil et d'intégration Cloud et Salesforce. Fort du récent lancement d'Atos OneCloud, une initiative unique pour accélérer de manière pro-active la migration de ses clients vers le Cloud à travers un guichet unique d'offres, Atos renforce ainsi sa position de leader dans le domaine des services de Cloud Public et Salesforce sur le marché français, en accueillant les 370 consultants d'Edifixio au sein de ses équipes.

AXA
Le groupe d'assurance tiendra une journée Investisseurs.

BONDUELLE
Bonduelle a annoncé le renouvellement par anticipation de son crédit syndiqué, le portant à cette occasion de 300 à 400 millions d'euros et indexant la marge sur des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). Signé ce lundi 30 novembre 2020 avec un pool élargi de 11 banques (9 groupes bancaires), ce crédit syndiqué à impact comporte une seule tranche de crédit renouvelable (RCF - Revolving Credit Facility) largement sursouscrit et vient refinancer le RCF existant de 300 millions d'euros qui arrivait à échéance en juillet 2021.

CASINO
Le groupe Casino a finalisé la cession à ALDI France de 545 magasins Leader Price, 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts, pour une valeur d'entreprise de 717 millions d'euros. Celle-ci inclut jusqu'à 35 millions d'euros de complément de prix. Après prise en compte des passifs nets transférés avec les magasins pour 34 millions d'euros, les produits de cession s'établissent à 683 millions d'euros dont 648 millions d'euros perçus ce jour, et jusqu'à 35 millions d'euros de complément de prix versé ultérieurement sur la base du respect d'indicateurs opérationnels.

EDF
Dans le cadre du mécanisme ARENH, la CRE a reçu pour l'année 2021 un total de demandes de 146,2 TWh d'électricité formulées par 81 fournisseurs (hors fourniture des pertes des gestionnaires de réseau et hors filiales d'EDF), alors que la quantité d'électricité allouée aux fournisseurs au prix de 42 euros par MWh demeure plafonnée à 100 TWh. La demande d'ARENH pour l'année 2021 est très légèrement inférieure à celle de l'année dernière (147 TWh) déposée par 73 fournisseurs.

IPSEN
Ipsen tiendra aujourd'hui son événement Capital Markets Day afin d'exposer ses nouvelles priorités stratégiques avec pour principaux objectifs de soutenir durablement sa croissance et d'apporter aux patients des options thérapeutiques innovantes. Dans un communiqué publié en amont, le laboratoire a présenté ses objectifs financiers pour la période 2020-2024. Il vise un taux de croissance annuel moyen de son chiffre d'affaires compris entre +2 et +5%. Ipsen compte accroître ses investissements en R&D grâce aux économies réalisées sur les frais de vente et les frais généraux et administratifs.

MBWS
Les actionnaires de MBWS ont approuvé la totalité des résolutions qui leur ont été soumises, dont notamment, les résolutions nécessaires à la mise en œuvre du projet d'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant maximum global d'environ 105,3 millions d'euros, via l'émission d'un montant maximum d'environ 70,2 millions d'actions ordinaires nouvelles à souscrire en espèces et/ou par compensation de créances, pour un prix de souscription unitaire de 1,50 euro.

NATIXIS
Les exigences prudentielles de fonds propres de Natixis qui avaient été fixées par la BCE pour 2020 restent en vigueur en 2021, a annoncé la banque. Au niveau des fonds propres durs (CET1), elles s'établissent à 8,29% dont 1,26% au titre du " Pillar 2 requirement ", 2,5% au titre du coussin de conservation des fonds propres et 0,03% au titre des coussins contra-cycliques. Avec un ratio de fonds propres CET1 fully-loaded de 11,7% au 30 septembre 2020 (11,2% proforma des impacts, notamment règlementaires, anticipés sur 4T20-2021), Natixis se situe bien au-dessus de ces exigences réglementaires.

NAVYA
Navya, spécialisé dans les systèmes de conduite autonome, a annoncé les nominations de Jean-Marc Janaillac au conseil de surveillance en qualité de censeur, ainsi que de Benoît Jacheet (chief financial officer) et Pierre Lahutte (chief strategy & development officer) à son directoire. Jean-Marc Janaillac, qui fut PDG d'Air France-KLM de 2016 à 2018, participera à la bonne gouvernance de la société et aura un rôle consultatif sur les travaux du conseil de surveillance. Sa nomination en tant qu'administrateur indépendant sera proposée lors de la prochaine Assemblée générale.

NEXTEDIA
Dans le prolongement du communiqué de presse paru le 19 octobre dernier, Nextedia informe a annoncé la réalisation définitive de l'acquisition de la société Anetys, groupe spécialisé dans la modernisation de l'espace de travail et dans la sécurisation des systèmes d'information. En faisant cette acquisition, Nextedia renforce significativement son savoir-faire dans les secteurs porteurs de la cybersécurité et du digital workplace. En ajoutant les chiffres 2019 des deux entités, l'ensemble affiche un revenu combiné pro-forma proche de 45 millions d'euros, avec plus de 300 collaborateurs.

OBER
Le groupe Ober, spécialiste des solutions décoratives et techniques pour l'agencement intérieur, a annoncé la cession d'un actif immobilier à Saint-Ouen (93). L'opération porte sur le site industriel de Marotte, quasiment inexploité depuis plusieurs années et ne participant pas au développement du groupe. Cette transaction permet de valoriser un actif immobilier non stratégique et d'améliorer la trésorerie du groupe. La Matériauthèque Ober a été transférée dans les nouveaux locaux parisiens du groupe du 7 rue du bois de Boulogne (16ème arrondissement).

SAINT-GOBAIN
Saint-Gobain a procédé en date du 30 novembre 2020 à l'annulation de 3000 000 d'actions auto-détenues achetées sur le marché. A l'issue de cette opération, le nombre total d'actions composant le capital s'élève à 532,7 millions d'actions et le nombre de titres en circulation s'élève à 530millions d'actions.

SIGNAUX GIROD
Signaux Girod a réalisé lundi soir son point d'activité au titre du quatrième trimestre de son exercice 2019-2020 (clos fin septembre). Ainsi, le spécialiste de la signalisation routière a dévoilé un chiffre d'affaires de 24,2 millions d'euros sur la période, en baisse de 10,5% sur un an. Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 86,8 millions d'euros, en repli de 13,3 %. Le groupe explique que la crise sanitaire et le confinement du printemps ont déstabilisé de façon brutale ses prévisions. Les résultats seront donc dégradés.

SUEZ
Suez a finalisé la cession de ses activités de Recyclage et Valorisation en Suède à PreZero, la branche environnementale du groupe Schwarz, faisant suite à l'annonce du 21 septembre 2020. L'accord assure un avenir solide aux activités et aux équipes au sein de PreZero, une division en forte croissance du plus grand distributeur européen et pionnier de la gestion des déchets recyclables.La cession a été finalisée pour une valeur d'entreprise estimée à 3,7 milliards de couronnes suédoises, soit environ 357 millions d'euros.

VERIMATRIX
Verimatrix, fournisseur de solutions de sécurité, a annoncé ce jour le déploiement de ses technologies Watermarking et Multi-DRM par la société new-yorkaise Little Cinema pour ses premières et avant-premières virtuelles. " Ce studio de production numérique avant-gardiste s'est associé à Netflix, ABC, CBS, HBO Max et Warner Media afin de proposer des avant-premières virtuelles ", précise le groupe français.

VINCI
Vinci Energies acquiert EWE Offshore Service & Solutions GmbH (EWE OSS), une filiale d'EWE AG. EWE OSS est spécialisée dans le développement de projets ainsi que dans l'exploitation et la maintenance d'installations offshore. L'entreprise est basée à Oldenburg, en Allemagne, et dispose de deux implantations à Emden et à Borkum. En 2019, ses 160 salariés ont généré un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros.

VOGO
Le 27 novembre 2020, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis positif sur l'utilisation et le remboursement du test EasyCOV chez les patients symptomatiques pour lesquels le prélèvement nasopharyngé est impossible ou difficilement réalisable.Le consortium, au cœur du dispositif, formé par la société de biotechnologie SKILLCELL (groupe ALCEN), le laboratoire SYS2DIAG (CNRS/ALCEN) et Vogo se félicite de ces premières indications qui pourraient encore être étendues.

WAVESTONE
La cabinet de conseil publiera ses résultats du premier semestre.

WORLDLINE
Worldline a annoncé ce matin le succès de l'émission additionnelle d'obligations option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes (Oceane) pour un montant nominal d'environ 200 millions d'euros entièrement assimilables aux Oceanes à échéance 2026 émises en juillet 2019. Les nouvelles obligations seront émises à un prix de 116,50 euros, déterminé à l'issue d'une procédure de construction d'un livre d'ordres accélérée. Le produit net de l'émission sera affecté aux besoins généraux du groupe.