Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Vendredi 6 novembre 2020

AOF - 06 novembre 2020


(AOF) - BONDUELLE
Le chiffre d'affaires du Groupe Bonduelle s'établit au premier trimestre de son exercice 2020-2021 à 680,5 millions d'euros soit une variation de -0,6% en données publiées et +1,9% en données comparables. La repli du chiffre d'affaires de la zone Europe, représentant 46,3 % de l'activité sur la période, s'établit à 0,6% en données comparables et 0,9% en données publiées. Hors Europe (53,7% du chiffre d'affaires), l'activité affiche une croissance de 4% en données comparables et une baisse de 0,3 % en données publiées.

CARMILA
Carmila a suspendu son objectif de variation de résultat récurrent 2020 publié le 30 juillet 2020 en raison des reconfinements imposés un peu partout en Europe. Cet été, la société foncière spécialisée dans les centres commerciaux s'était fixé un objectif de variation de son résultat récurrent dans une fourchette comprise entre -14% et -18%. Mais ces perspectives étaient envisagées dans l'hypothèse où aucune mesure de reconfinement ni de fermeture de sites au public n'ait lieu au second semestre 2020.

DELFINGEN
L'équipementier automobile publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

DRONE VOLT
Drone Volt a annoncé le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) d'un montant d'environ 3,5 millions d'euros pouvant être porté à 4,1 millions d'euros en cas d'exercice intégral de la clause d'extension. Le groupe a reçu des engagements de souscription à titre réductible, pour un montant maximum de 3,2 millions d'euros, représentant 89,9% du montant brut de l'émission à ce jour.

ELIOR
Elior a dévoilé ce matin ses résultats préliminaires annuels en amont de la publication de ses résultats définitifs, le 25 novembre. Le spécialiste français de la restauration collective accuse une perte un Ebita ajusté des activités poursuivies de 7 millions d'euros, contre + 176 millions d'euros sur l'année 2018-2019. La marge d'Ebita ajusté ressort à -1,8% contre +3,6% pour l'année 2018-2019. Le groupe a été pénalisé par des grèves en France, l'arrêt des contrats avec le ministère de la défense, la réduction du périmètre des contrats avec Tesco au Royaume-Uni, et bien sûr, la Covid-19.

GETLINK
Le conseil d'administration de Getlink a coopté Carlo Bertazzo en qualité d'administrateur. Il remplace Giancarlo Guenzi, pour la durée restant à courir du mandat de ce dernier (démissionnaire). La ratification de cette cooptation sera proposée à l'assemblée générale ordinaire de Getlink appelée à statuer sur les comptes de l'exercice 2020. Carlo Bertazzo, 54 ans, est directeur général d'Atlantia, groupe italien du secteur des infrastructures, depuis janvier 2020. Il a occupé des postes de direction dans plusieurs sociétés du Groupe Edizione, l'actionnaire majoritaire d'Atlantia depuis 2000.

INVENTIVA
Inventiva a nommé le Dr Michael Cooreman, M.D., au poste de directeur médical. Il rejoint le comité exécutif d'Inventiva et succède au Dr Marie-Paule Richard, M.D., qui a décidé de prendre sa retraite. Le Dr Michael Cooreman supervisera les activités médicales et cliniques de la société, notamment en vue de l'initiation de l'étude clinique pivot de Phase III évaluant lanifibranor,le principal candidat médicament d'Inventiva, pour le traitement de la NASH.

JCDECAUX
JCDecaux a publié, pour le compte du troisième trimestre 2020, un chiffre d'affaires en baisse de 41,5% à 541,2 millions d'euros. En organique, la chute atteint 37,9 %. Le chiffre d'affaires ajusté du Mobilier Urbain est en baisse de 27,8 % à 281,7 millions d'euros (-26,5% en organique), et celui des Transports en repli de 56,9 % à 172,6 millions d'euros (‑52% en organique). La division Affichage, elle, se contracte de 35,5% à 87 millions d'euros.

NATIXIS
Natixis a fait état d'un résultat net part du groupe de 39 millions d'euros au troisième trimestre contre 415 millions d'euros, un an auparavant. Hors contribution de Coface et hors éléments exceptionnels, il a chuté de 61% à 148 millions d'euros. Le résultat brut d'exploitation ajusté a baissé de 27% à 446 millions d'euros. Le coût du risque a été multiplié par 3 à 210 millions d'euros, mais recule par rapport au deuxième trimestre, où il s'était élevé à 289 millions d'euros.

SCOR
Les primes brutes émises de Scor atteignent 12,283 milliards d'euros au cours des neuf premiers mois de 2020, en hausse de 2,3% à taux de change constants (+1,9% à taux de change courants). En matière de réassurance de dommages et de responsabilité, il n'y a pas de changement notable dans l'estimation de son exposition à la pandémie de Covid-19 par rapport à celle communiquée le 23 juillet. En matière de réassurance vie, les déclarations de sinistres liés à la pandémie de Covid-19 reçues par le Groupe sont plus favorables qu'attendu pour son portefeuille de réassurance aux États-Unis.

 

TESSI
Tessi, un fournisseur mondial de services de gestion des processus d'affaires, a réalisé un chiffre d'affaires de 117,2 millions d'euros au troisième trimestre 2020. Sur une base proforma à périmètre constant, le chiffre d'affaires a baissé de 2,7% par rapport au troisième trimestre 2019. L'activité espagnole abandonnée a contribué à hauteur de 15,2 millions d'euros au chiffre d'affaires du troisième trimestre 2020, contre 18,9 millions d'euros au troisième trimestre 2019. Le chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de 2020 s'est élevé à 347,5 millions d'euros (-7,4%).

TRANSGENE
Transgene a dégagé au troisième trimestre des produits opérationnels d'un montant total de deux millions d'euros, en baisse de 44,4%. Sur neuf mois, ils s'établissent à 7,8 millions, en repli de 7%. Les revenus des accords de collaboration et de licence de la biotech se sont établis à 2,7 millions d'euros, contre 3,4 millions d'euros sur la même période de 2019. Ces revenus sont principalement issus de l'accord de collaboration avec AstraZeneca sur la plateforme Invir.IO, dont le revenu reconnu au 30 septembre 2020 représente 2,6 millions d'euros.

VINCI
Vinci a annoncé que THG, filiale allemande d'ETF (Eurovia), avait remporté deux contrats de travaux ferroviaires auprès de la Deutsche Bahn représentant un montant total de 67 millions d'euros. Le premier contrat concerne le réaménagement de la gare de Bonn Beuel. Les travaux, qui débuteront au premier trimestre 2021 et s'achèveront en 2023, consistent à renouveler deux voies, rénover les quais, construire deux passages piétons souterrains, réaliser des accès pour personnes à mobilité réduite et installer des murs anti-bruit.