Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Jeudi 1er octobre 2020

AOF - 01 octobre 2020


(AOF) - AB SCIENCE
AB Science a réduit ses pertes au premier semestre 2020 de 32,4% par rapport à l'an passé à la même époque. Celles-ci sont en effet tombées à 8,8 millions d'euros. Le déficit opérationnel s'est lui aussi réduit, passant de 10,58 millions d'euros il y a un an, à 6,9 millions au semestre dernier. Les produits d'exploitation, exclusivement constitués du chiffre d'affaires lié à l'exploitation d'un médicament en médecine vétérinaire, se sont élevés au 30 juin 2020 à 807 000, contre 791 000 un an plus tôt, soit une augmentation de 2%.

ALTICE / BOUYGUES / ILIAD / ORANGE

L'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) a précisé que huit tours d'enchère se sont déroulés durant la journée du 30 septembre 2020 (elle s'est donc terminée sur le tour n° 12). L'autorité de régulation souligne qu'à ce tour, le prix unitaire d'un bloc de 10 MHz a atteint 111 millions d'euros. Aussi, lors du dernier tour de la journée, Bouygues Telecom a demandé 3 blocs, Free Mobile, 2, Orange, 5 blocs, enfin SFR a demandé 3 blocs. Soit un total de 13 blocs.

ANEVIA
Anevia a affiché au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires consolidé en repli de près de 10% sur un an à 6,5 millions d'euros. En particulier, l’activité Entreprise a été pénalisée par un quasi-arrêt de l’activité hôtelière et le report des projets d’ouverture de nouveaux hôtels ou de rénovation. L’activité Telecom a bien résisté et est ressortie stable par rapport à l'an dernier. La marge brute du groupe est passée de 5,4 à 5,9 millions d'euros, mais sa marge a gagné 1 point à 83%. Le résultat d'exploitation est resté stable, alors que la perte nette a augmenté à 1 million d'euros.

ARGAN

La foncière française spécialisée en développement et location d'entrepôts premium publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.


BIO-UV

BIO-UV Group a annoncé le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit d'une catégorie de personnes, d'un montant d'environ 7 millions d'euros. Les actions nouvelles feront l'objet d'une demande d'admission sur le marché Euronext Growth à Paris auprès d'Euronext.

CLARANOVA

Claranova clôture l'exercice 2019-2020 sur un résultat net, part du groupe, de 0,5 million d'euros contre une perte de 40,8 millions sur l'exercice précédent. Le résultat opérationnel courant normalisé (ROC), principal indicateur de suivi de la performance opérationnelle des activités, a atteint 17 millions d'euros (+ 9%).

CLASQUIN

Clasquin, organisateur de transports internationaux et de logistique overseas, a conclu un partenariat stratégique avec Wakeo, pour accélérer sa digitalisation. Ensemble, les deux sociétés souhaitent répondre concrètement aux enjeux opérationnels des clients de l'ETI française, en apportant une visibilité en temps réel sur la totalité des flux de transport internationaux (maritime, aérien, routier, ferroviaire et fluvial).

DELTA DRONE
Delta Drone a enregistré au premier semestre une perte nette de 4,4 millions d'euros contre une perte de 4,54 millions d'euros, un an auparavant. La perte d'exploitation a été réduite à 2,95 millions, à comparer avec une perte de 3,56 millions au premier semestre 2019. Le groupe met l'accent sur un excédent brut d'exploitation "retraité" de - 0,9 million d'euros contre une perte de 2,8 millions, un an auparavant. Le chiffre d'affaires a augmenté de 16,8% à 6,9 millions d'euros.

EIFFAGE

Eiffage, au travers d'Eiffage Concessions (mandataire), a indiqué avoir signé le 23 septembre 2020, en groupement avec la Banque des Territoires et Sodeports, un contrat portant sur le financement, la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance pour une durée de 30 ans du port de plaisance Marina Baie des Anges. Le montant global d'investissement sur la durée du contrat est de près de 64 millions d'euros.

ENGIE - VEOLIA - SUEZ

Le Conseil d'Administration d'Engie a dit avoir pris connaissance de la nouvelle proposition formulée mercredi par Veolia pour l'acquisition de 29,9% du capital de Suez détenus par Engie, et avoir accueilli favorablement les engagements supplémentaires pris par Veolia concernant son projet industriel et plus particulièrement les garanties apportées sur le plan social, et le prix proposé qui s'inscrivent dans le cadre du mandat qu'il avait donné le 17 septembre dernier à son Président et à la Directrice Générale par intérim.


EURAZEO

Eurazeo, à travers sa filiale Eurazeo PME, a annoncé la réalisation de l'acquisition du groupe UTAC CERAM. Eurazeo PME investit 80 millions d'euros pour détenir ainsi la majorité du capital, aux côtés des actionnaires actuels (FCDE, CCFA, dirigeants et principaux cadres du groupe). L'ambition commune d'Eurazeo PME, du FCDE et de l'équipe dirigeante réunie autour de Laurent Benoit est d'accélérer la croissance de l'entreprise en Europe et dans le monde et d'accompagner le développement du groupe dans le digital.

GENFIT

Genfit a publié des pertes de 53,01 millions d'euros au premier semestre 2020, contre des pertes de 51,13 millions un an plus tôt. Le déficit du résultat opérationnel est lui aussi en augmentation, passant de 45,94 millions d'euros à 49,16 millions, notamment d'une une multiplication par plus de 3 des frais marketing et de pré-commercialisation, et ce, en dépit de la réduction des frais de recherche et développement (+5,5%). Le produit brut d'exploitation, lui, est en hausse de 8,7% sur un an, à 5,87 millions d'euros grâce principalement à un Crédit d'impôt recherche de 5,2 millions d'euros.


IMERYS

Imerys a annoncé le développement de sa capacité de production de graphite synthétique afin faire face à la demande croissante de ses produits de spécialité destinés au marché des batteries lithium-ion. L'expert des solutions de graphite et de carbone précise qu'il investira 35 millions d'euros dans son usine de Bodio, en Suisse, où il compte augmenter sa production de matériaux en graphite de haute pureté, afin de répondre à la demande croissante des fabricants de batteries en Asie, en Europe et en Amérique du Nord, qui développent également rapidement leur production.

ITESOFT

Itesoft a affiché un résultat net à l'équilibre au premier semestre contre une perte de 0,3 million d'euros, un an auparavant. L'excédent brut d'exploitation de l'éditeur européen de solutions d'automatisation du traitement des flux d'information est passé de 0,4 million à 0,7 million. Le groupe souligne l'effet des mesures de rationalisation de ses charges prises dans le contexte de crise actuelle. Le résultat opérationnel courant s'est établi à 0,3 million, contre une perte de 0,2 million au 30 juin 2019.

KAUFMAN ET BROAD

Le groupe de construction et de développement immobilier publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.

VINCI
Vinci, via sa filiale Rift Valley Highway, a annoncé la signature d'un contrat avec la République du Kenya, par l'intermédiaire de son Unité de Partenariat Public-Privé et de l'Autorité nationale des Autoroutes du Kenya (KeNHA), portant sur le développement du projet d'autoroute Nairobi – Nakuru - Mau Summit. D'un montant d'environ 1,3 milliard d'euros, le projet consiste à transformer la route principale existante en une autoroute à 2x2 voies, sur 175 kilomètres.

WORLDLINE
Worldline et Ingenico ont annoncé avoir obtenu mercredi l'autorisation de la Commission européenne au titre du contrôle des concentrations pour le projet d'acquisition d'Ingenico. Cette autorisation est assortie de l'engagement de Worldline de procéder à des cessions limitées à quelques portefeuilles de contrats d'acquisition commerçants d'Ingenico en Autriche et en Belgique et de Worldline au Luxembourg, représentant un chiffre d'affaires annuel d'environ 25 millions d'euros.