Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Jeudi 24 septembre 2020

AOF - 24 septembre 2020


(AOF) - ARKEMA
Bostik renforce sa gamme de produits pour sols avec le projet d'acquisition d'Ideal Work, société italienne spécialisée dans les technologies de sols décoratifs à forte valeur ajoutée. Ce projet s'inscrit dans la stratégie de croissance ciblée d'Arkema dans les adhésifs sur des technologies de pointe qui complètent parfaitement l'offre existante de Bostik pour le marché de la construction. Créée en 1997, cette société italienne emploie 25 personnes et réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 10 millions d'euros.

LE BELIER
Le Bélier a publié une perte nette de 1,5 millions d'euros au premier semestre 2020, contre un bénéfice de 6,8 millions l'an dernier à la même époque, dans un contexte de baisse de l'activité commerciale, fortement ralentie sur la fin du premier trimestre et jusqu’en mai. Le résultat opérationnel s’est établi à -1,4 million d'euros, dont 0,6 million de dépréciation d’actifs et 0,4 million de charges pour restructuration et frais d’opération. L’EBITDA est quant à lui ressorti à 11,4 millions d'euros, soit une marge sur chiffre d’affaires de 10,4%.

GUERBET
Guerbet a fait état d'un résultat net en repli de 56,8% à 8,2 millions d'euros au premier semestre 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste des produits de contraste destinés à l'imagerie médicale est, pour sa part, en hausse de 13,9% à 25,4 millions d'euros. La marge opérationnelle pour la période progresse de 140 points de base à 7%. L'Ebitda recule de 13,4% à 53,3 millions. La marge Ebitda est en repli de 70 points de base à 14,7%.

NAVYA
Navya a essuyé une perte nette de 11,3 millions d'euros au premier semestre contre -13,8 millions d'euros, un an auparavant. La perte opérationnelle a suivi la même route, passant de -13,18 millions à -10,77 millions. Les dépenses de ventes et marketing et les frais généraux et administratifs, ont baissé respectivement de 32% et 35%. Cette maîtrise résulte de la volonté de Navya de focaliser ses dépenses en R&D qui ont augmenté de 13% au cours de la période.

NEOEN
Neoen a dévoilé des résultats en nette progression au premier semestre. Le résultat net, part du groupe, du producteur d'énergie exclusivement renouvelable a progressé de 32% à 22 millions d'euros et l'Ebitda est en augmentation de 58% à 148,2 millions d'euros. La marge d'Ebitda a augmenté de 14 points à 94%. Le chiffre d'affaires a augmenté de 33% à 157,2 millions d'euros. Cette croissance s'explique principalement par la contribution des actifs mis en service au cours de l'année 2019 et du premier semestre 2020.

SES IMAMOTAG
SES Imamotag a publié un chiffre d'affaires au premier semestre 2020 de 118,3 millions d'euros, en baisse de 2,5% sur un an en raison du covid, dont 20 millions d'euros (-40%) en France à cause de la rigueur des mesures de confinement. L'international affiche une croissance de 12%, tirée par une performance solide en Europe du nord (Allemagne, Scandinavie) et une forte croissance en Amérique du Nord. Les prises de commandes ont atteint un montant total de 165,6 millions d'euros, en progression de 34% par rapport au premier semestre 2019.

SOLUTIONS 30
Solutions 30 a vu son résultat net, part du groupe, chuter de 32% à 10,5 millions d'euros et son Ebitda ajusté augmenter de 2,4% à 41,5% au premier semestre. Ce dernier a représenté 11,4% des revenus contre 12,7% au premier semestre 2019. Le groupe explique sa résistance par " une structure de coûts largement variabilisée et la mise en place de mesures d'activité partielle ". Le chiffre d'affaires du spécialiste des solutions pour les nouvelles technologies s'inscrit en hausse de 14,1% (+6,9% en organique) à 363,7 millions d'euros.

SUEZ
Suez a annoncé hier soir la création d'une fondation de droit néerlandais dans le but d’assurer juridiquement l'intégrité et la pérennisation de l'activité Eau France au sein du groupe. Avec cette décision, Suez Eau France deviendra incessible pour une durée d'au moins quatre ans, dans l'éventualité d'un rachat du géant de l'eau par son concurrent Veolia. Cette fondation sera administrée par une majorité de représentants ou d’anciens représentants du corps social de Suez, qui n'exclut pas pas une ouverture du capital aux salariés du groupe.

TRIGANO
Trigano a réalisé au quatrième trimestre 2020 un chiffre d'affaires de 627,9 millions d'euros, en progression de 33,7% par rapport à l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires des véhicules de loisirs a grimpé de 33,7%, et celui des équipements de loisirs de 33,1%. Les ventes ont en revanche reculé sur l'exercice en raison de l'impact du covid-19, le premier segment enregistrant un recul de 6,5% et le second de 3,7%, pour un repli consolidé de 6,2% à 2,18 milliards d'euros.