Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Jeudi 31 octobre 2019

AOF - 31 octobre 2019


(AOF) - AIR FRANCE-KLM
Air France-KLM a levé le voile jeudi sur ses résultats du troisième trimestre 2019. Ainsi, le groupe aérien a publié un bénéfice net (part du groupe) de 366 millions d'euros sur la période, en baisse de 420 millions d'euros sur un an. Il est impacté par un renforcement du dollar fin septembre et l'impact financier de la sortie des Airbus A380de 100 millions d'euros. De son côté, le résultat d'exploitation s'inscrit à 900 millions d'euros (-165 millions d'euros sur un an), d'où il découle une marge d'exploitation de 11,7%, en baisse de 2,4 points.

ALTRAN

Altran, en passe d'être acquis par Capgemini, a réalisé au troisième trimestre 2019 un chiffre d'affaires de 778,9 millions d'euros, en hausse de 6,5%. En organique, la croissance ressort à 6%. Les ventes ont continué de progresser en Europe (+7,2% de croissance organique), tempérant l'impact du Brexit et la volatilité du marché allemand. L'Amérique du Nord confirme sa trajectoire de croissance et la reprise des télécommunications, contrebalancée par le cycle économique attendu des semiconducteurs.


AMUNDI
La société de gestion d'actifs publiera ses résultats du troisième trimestre.

ASSYTEM
Assystem a réalisé mercredi soir son point d'activité pour les neuf premiers mois de l'exercice 2019. Ainsi, le groupe international d'ingénierie a publié un chiffre d'affaires de 363 millions d'euros sur la période, en croissance de 12,4 % à données publiées et de 11,3 % en organique. L'impact de la variation du nombre de jours ouvrés par rapport aux neuf premiers mois de 2018 est estimé à -0,4 %.

BNP PARIBAS

BNP Paribas a réalisé au troisième trimestre 2019 un résultat net de 1,938 milliard d'euros, en baisse de 8,8%, mais en hausse de 3,4% hors éléments exceptionnels. Les analystes tablaient sur 1,8 milliard. Le résultat d'exploitation, à 2,628 milliards d'euros, est en hausse de 10%. Il est en hausse de 6,1% pour les pôles opérationnels. Le coût du risque, à 847 millions d'euros, augmente de 161 millions d'euros par rapport à une base faible au troisième trimestre 2018.


CATANA

Au cours des tous premiers salons de la saison 2019-2020, Catana Group indique avoir encore accru sa visibilité commerciale, avec un carnet de commandes de plus en plus conséquent. En conséquence, le spécialiste des navires de plaisance anticipe un nouveau bond historique sur l'exercice 2019-2020 avec une activité qui dépassera très probablement la barre des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires.

CLASQUIN 
Clasquin a publié mercredi soir ses indicateurs économiques au titre des neuf premiers mois de 2019. Ainsi, le spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime a dévoilé une marge commerciale brute de 55,6 millions d'euros sur la période (+8,4 % sur un an) et un nombre d'opérations en hausse de 2,5 % à 202 249. De son côté, le chiffre d'affaires est ressorti à 240,4 millions d'euros (+5,9 %). Concernant ses perspectives 2019, Clasquin a dit s'attendre à " une croissance globale significativement supérieure à celle marché. "

EUTELSAT
Le chiffre d'affaires du premier trimestre d'Eutelsat est ressorti à 317,6 millions d'euros, en baisse de 5,2 % sur une base publiée et de 6 % sur une base comparable. Le chiffre d'affaires des cinq activités opérationnelles (hors Autres Revenus) s'établit à 316,5 millions d'euros, en baisse de 6,2 % sur une base comparable compte tenu d'un effet périmètre négatif à hauteur d'environ 0,5 point (effet de la cession de la participation d'Eutelsat dans le satellite Eutelsat 25B) et d'un effet de change positif d'environ 1,5 point.

EUROPACORP
Par jugement du 29 octobre 2019, le Tribunal de Commerce de Bobigny a prolongé la période d'observation de la procédure de sauvegarde à l'égard de la société EuropaCorp S.A pour une durée de 6 mois. Le renouvellement de la période d'observation va notamment permettre de finaliser les discussions en cours avec les créanciers relatives au projet de plan de sauvegarde. En temps utile, la société tiendra le marché informé de l'issue des actions en cours

GL EVENTS

GL Events a confirmé ses objectifs annuels malgré l'annulation de la COP 25 à Santiago du Chili. Le groupe avait remporté le contrat d'aménagement des espaces temporaires prévoyant l'installation de 60 000 m² de structures et obtenu la commercialisation des zones d'exposition réservées aux Etats et aux entreprises et ONG représentant une surface d'environ 15 000 m². Le groupe va faire appliquer les conditions contractuelles prévues en cas d'annulation du contrat et ainsi préserver tous ses intérêts.


MAISONS DU MONDE
Maisons du Monde a enregistré au troisième trimestre des ventes de 283,7 millions d'euros, en hausse de 9,2 % et de 8,2 % à périmètre constant. La croissance des ventes en comparable a été de 3 % à périmètre constant. La période a été marquée "par la poursuite de la forte dynamique des ventes en ligne (+19,3 %) et à l'international (+17,7 %). Concernant ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2019, Maisons du Monde a relevé son objectif de croissance des ventes relevée à autour de 10,5 % contre autour de 10 % auparavant.

PSA

Le français PSA et l'italo-américain Fiat Chrysler ont annoncé jeudi un projet de fusion à 50/50. Ce rapprochement permettrait de créer le 4ème plus grand constructeur mondial en terme de ventes annuelles (8,7 millions de véhicules), avec un chiffre d'affaires consolidé de près de 170 milliards d'euros, un résultat opérationnel courant de plus de 11 milliards d'euros sur la base de résultats agrégés 2018, excluant Magneti Marelli et Faurecia.


RIBER
Riber a réalisé mercredi soir son point d'activité pour les neuf premiers mois de l'exercice 2019. Ainsi, l'équipementier pour le secteur des semi-conducteurs a publié un chiffre d'affaires de 20,7 millions d'euros sur la période, en baisse de 4% sur un an. L'activité se répartit entre l'Europe (44%), l'Asie (32%) et l'Amérique du Nord (24%). " Le carnet de commandes au 30 septembre 2019 reste solide à 26,4 millions d'euros et offre une bonne visibilité à moyen terme ", indique Riber.

SAFRAN

Safran a réalisé jeudi son point d'activité pour le troisième trimestre 2019, à l'issue duquel il a confirmé ses perspectives 2019. Ainsi, l'équipementier pour l'aérospatiale et la défense a publié un chiffre d'affaires de 6,095 milliards d'euros sur la période, en progression de 14% à données publiées sur un an et de 9,8% en organique. Sur les neuf premiers mois de 2019, le chiffre d'affaires atteint 18,197 milliards d'euros, en hausse de 22,5 % à données publiées et de 12,6 % en organique.

SANOFI

Sanofi a réalisé au troisième trimestre 2019 un résultat net en hausse de 4,3%, à 2,399 milliards d'euros. A taux de change constant, la croissance est limitée à 0,2%. Le chiffre d'affaires du laboratoire pharmaceutique s'est élevé à 9,499 milliards, en progression de 1,1% à données publiées, en baisse de 1,1% à taux de change constant et en hausse de 0,5% à taux de change et périmètre constants. Sanofi Genzyme a enregistré une progression de 19,5% grâce à la poursuite de la forte performance de Dupixent.


UBISOFT
Ubisoft a réalisé au premier semestre 2019/2020 un bénéfice net en baisse de 99,4% à 0,9 million d'euros. Le résultat opérationnel a chuté de 90,1% à 9,3 millions. Le chiffre d'affaires s'élève à 697,5 millions (681,7 millions à taux de change constants), en baisse de 9,1%. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre s'élève à 334,1 millions (327,7 millions à taux de change constants), en baisse de 9%. Le net bookings du premier semestre s'élève à 661,1 millions, en baisse de 11,4% (13,4% à taux de change constants).

VALBIOTIS

Valbiotis a achevé son augmentation de capital avec maintient du droit préférentiel de souscription d'environ 7,2 millions d'euros, soit 100%d e l'objectif initial. L'opération donnera lieu à l'émission d'un peu plus de trois millions d' actions au prix de souscription unitaire de 2,35 euros. Le produit net de la levée, soit environ 6,2 millions d'euros ,dote la biotech de moyens nécessaires pour sécuriser son financement jusqu'en juin 2021 et atteindre son objectif de conclure avant fin 2020 un partenariat stratégique avec un acteur majeur de la santé.

VOLTALIA
Du 26 septembre au 8 octobre, les collaborateurs de Voltalia ont eu la possibilité de participer à un premier plan d'actionnariat dans les trois principaux pays de l'entreprise : le Portugal, le Brésil et la France. La population éligible représentait 73,7% des collaborateurs. Pour un premier lancement, le taux de souscription est ressorti à 69,5%. Les taux de participation atteignent 51,5% au Portugal, 72,9% au Brésil et 80,3% en France.