Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris - Mercredi 4 septembre 2019

AOF - 04 septembre 2019


(AOF) - BIOMERIEUX 
bioMérieux a affiché un résultat net part du groupe de 141 millions d’euros au premier semestre, en progression de 4,7%. Le résultat opérationnel s’élève quant à lui en hausse de 6,7% à 189 millions. Le chiffre d’affaires atteint 1,275 milliard, en augmentation de 9,1%. La croissance organique est de 5,5%. Dans ce contexte, bioMérieux maintient ses objectifs 2019 de croissance de l’activité et de profitabilité.

BOIRON

Le laboratoire pharmaceutique publiera (après Bourse) ses résultats du premier semestre 2019.

DASSAULT AVIATION
Le constructeur aéronautique publiera (après Bourse) ses résultats du premier semestre 2019.

DRONE VOLT
Drone Volt annonce un niveau record de prises de commandes au cours de l'été 2019. Pour la première fois de son histoire, l'expert en intelligence artificielle embarquée et constructeur de drones civils professionnels a concrétisé plus de 1 million d'euros de commandes fermes sur des produits et des services à forte valeur ajoutée durant les seuls mois de juillet et août 2019. "Ce niveau record est d'autant plus remarquable que l'activité commerciale est traditionnellement réduite durant l'été", souligne-t-il.

ENENSYS
Enensys Technologies a réalisé, au titre de son premier semestre, un chiffre d'affaires de 6,4 millions d'euros, en hausse de 22 % à données publiées. À périmètre constant, c'est-à-dire retraitée de la contribution d'Expway consolidée depuis le 1er janvier 2019, la croissance ressort à 1,4 %. Les prises de commandes sur les six premiers mois de l'année se situent à un niveau supérieur à celui du premier semestre 2018, au-delà de 8 millions dont 3 millions d'euros qui restent à livrer et qui seront comptabilisées en chiffre d'affaires au second semestre.

GAUSSIN
Gaussin a enregistré au premier semestre un bénéfice net, part du groupe, de 6,7 millions d'euros, en hausse de 155% et un résultat d'exploitation de 9,1 millions d'euros. La société spécialisée dans le domaine du transport et de la logistique avait essuyé une perte opérationnelle de 6,7 millions d'euros, un an plus tôt à la même époque. La facturation des licences générant des marges importantes, combinée à la réduction des charges du personnel (-18%) et autres charges (-4%), permet d'atteindre un Ebitda d'exploitation de 8, millions contre – 5 millions au premier semestre 2018.

LATECOERE
Latécoère a essuyé une perte nette de 5,9 millions d'euros au premier semestre contre un bénéfice net de 2,8 millions un an plus tôt. L'Ebitda courant ressort à 28,1 millions sur la période contre 20,9 millions au premier semestre 2018. La marge s'établit à 7,6 %. Quant au chiffre d'affaires, il progresse de 15,9% et s'élève à 371,7 millions d'euros. A taux de change constants, la hausse est de 13,1%. Dans ce contexte, le groupe a confirmé ses perspectives.

MILIBOO

Miliboo a enregistré au premier trimestre, clos fin juillet, de l'exercice 2019-20 un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros, en croissance organique de 25,4 %. "Il s'agit du trimestre le plus important depuis la création de Miliboo, et du 8ème trimestre consécutif de croissance", souligne la marque digitale d'ameublement. Cette performance provient à la fois d'un fort accroissement des volumes vendus et d'un effet prix avec une augmentation du panier moyen qui s'établit à 255 euros sur la période (contre 246 euros l'an passé).

OSE IMMUNOTHERAPEUTICS
OSE Immunotherapeutics SA a annoncé la délivrance par l'Office Européen des Brevets d'un nouveau brevet renforçant la protection d'OSE-703, un anticorps monoclonal humanisé dirigé contre la partie extracellulaire de la chaîne alpha du récepteur de l'interleukine-7 (CD127), et cytotoxique pour les cellules humaines exprimant CD127, et son utilisation dans les traitements en immune-oncologie. Ce nouveau brevet protège OSE-703 au moins jusqu'en 2037.

SCOR
Le groupe de réassurance tiendra une journée Investisseurs.


SEB
Nathalie Lomon devient Directrice générale adjointe du groupe Seb en charge des Finances. Elle est également membre du Comité exécutif et du Comité de Direction générale. Après plus de 6 années passées au sein du spécialiste du petit électroménager, Vincent Léonard a souhaité donner une nouvelle orientation à sa carrière, en mettant son expérience professionnelle au service d'activités sociales et solidaires.

THALES
Thales a dégagé, au titre de son premier semestre, un résultat net consolidé part du groupe en hausse de 22% à 557 millions d'euros. L'Ebit ressort pour sa part en progression de 8% à 820 millions d'euros. Quant au chiffre d'affaires, il atteint 8,19 milliards d'euros, en hausse de 9,9% et en repli de 0,5% en organique. Les prises de commandes s'élèvent à 6,99 milliards. Elles progressent de 10%. En organique, le repli est de 1%. "Les résultats du premier semestre 2019 sont en ligne avec les attentes", précise le groupe qui a confirmé ses objectifs financiers pour l'exercice.

VERIMATRIX
Verimatrix, auparavant connu sous le nom d'Inside Secure, a conclu un contrat d'exclusivité pour la cession de sa division Silicon IP & Protocoles sécurisés (SIP) à Rambus Inc., acteur de premier plan des éléments de propriété intellectuelle semi-conducteurs et des puces permettant de rendre les transferts de données plus rapides et plus sûrs, pour un prix de 65 millions de dollars intégralement en numéraire. La division SIP, gérée de façon largement autonome, réalise 22 millions de dollars de chiffre d'affaires lié à des composants de propriété intellectuelle pour hardware.