Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris - Vendredi 22 février 2019

AOF - 22 février 2019


(AOF) - CAPGEMINI 

Capgemini a finalisé l'acquisition de Leidos Cyber, la division de cybersécurité de Leidos destinée aux entreprises du secteur privé. Grâce à cette acquisition, le groupe technologique français renforce ses capacités en Amérique du Nord et répond à la demande croissante de ses clients pour ses services de cybersécurité dans la région ainsi qu'aux exigences de sécurité de sa clientèle internationale.

EDENRED 

Edenred a publié un résultat net part du groupe en hausse de 5,2% en données publiées à 254 millions d'euros sur l'ensemble de l'année 2018. L'Ebit ressort en progression de 7,3% et atteint un niveau record de 461 millions, dans la fourchette haute de l'objectif annuel. L'Ebitda croît de 6,7% à 536 millions. Quant au revenu total, il atteint 1,378 milliard d'euros, soit une hausse de 4,4% en données publiées et 11,9% en données comparables. Par ailleurs, le groupe propose un dividende de 0,86 euro par action, représentant une distribution de 80% du résultat net part du groupe.

EUROPCAR 

Europcar Mobility Group a affiché, sur l’ensemble de l’exercice 2018, un résultat net en hausse de 128% à 139 millions d’euros. L’Ebitda progresse de 29% à 350 millions et la marge s ‘élève à 12,1%, soit une augmentation de 30 points de base. Quant au chiffre d’affaires, il ressort 2,9 milliards, en croissance de 21% en publié et 3,1% en pro forma. Dans ce cadre, le groupe proposera un dividende de 0,26 euro par action, dont 0,16 euro de dividende ordinaire, contre 0,15 euro versé au titre de l’année 2017.

PAREF 

Paref a annoncé avoir signé le refinancement de l'intégralité de la dette du groupe par la mise en place d'un financement corporate d'un montant total de 100 millions d'euros. Ce financement est composé d'un prêt de 30 millions d'euros tiré ce jour et d'une ligne de crédit disponible confirmée d'un montant de 70 millions d'euros. La maturité est de 5 ans et la marge de 145 points de base au-dessus de l'Euribor 3 mois.

MILIBOO

Au troisième trimestre, clos fin janvier, Miliboo a enregistré un chiffre d'affaires de 6,381 millions d'euros, en hausse de 16 %. Cette performance commerciale porte le chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'exercice 2018-19 à 17,021 millions d'euros, en croissance organique de 24,8 %, provenant exclusivement d'un effet volumes.

SAINT-GOBAIN

Saint-Gobain a affiché un résultat net part du groupe en repli de 73,2% à 420 millions d'euros sur l'ensemble de l'année 2018, compte tenu des dépréciations d'actifs. Le résultat net courant ressort en hausse de 6% à 1,727 milliard, et le résultat d'exploitation progresse de 3,1% à 3,122 milliards. L'excédent brut d'exploitation s'élève à 4,324 milliards, en hausse de 2,1%. Quant au chiffre d'affaires, il ressort à 41,774 milliards d'euros, et croît de 2,4% à données réelles et +4,4% à données comparables.

SOPRA STERIA 

Sopra Steria a affiché, au titre de son exercice 2018, un résultat net part du groupe de 125,1 millions d'euros, contre 172,5 millions un an plus tôt. Il comprend une hausse de la charge d'impôt du fait d'éléments non récurrents. Le résultat opérationnel courant s'élève à 260,8 millions (contre 287,7 millions en 2017) et le résultat opérationnel d'activité ressort à 307,9 millions (contre 330,7 millions), faisant ressortir un taux de marge opérationnelle d'activité de 7,5%, conforme aux indications données en octobre, après 8,6% en 2017.

UFF

UFF a généré en 2018 un bénéfice net de 104,1 millions d'euros (+185%) qui s'explique par la cession, au second semestre, de la quote-part de 30% détenue dans la société PREIM, pour un montant net d'impôts de 79,9 millions d'euros auquel s'ajoute la quote-part de résultat, issue de cette participation, comptabilisée au premier semestre pour 3,7 millions. Le résultat d'exploitation de banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine a chuté de 29% à 31,5 millions d'euros. Elle a été confrontée à un recul de 8% du produit net bancaire de 213,8 millions d'euros.

VALEO

Valeo lève le voile sur ses résultats 2018 et annonce qu'il entend réviser ses perspectives de moyen terme. Dans le détail, l'équipementier automobile a réalisé l'an dernier un bénéfice net (part du groupe) de 546 millions d'euros (-38%) et un Ebitda de 2,41 milliards d'euros (-1% en publié et +2% à taux de change constants). De son côté, la marge opérationnelle a reculé à 6,3% du chiffre d'affaires (hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence), contre 8% en 2017.