Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Lundi 16 novembre 2020

AOF - 16 novembre 2020


(AOF) - CASPER SLEEP
Casper Sleep, le spécialiste de la vente de matelas en ligne, a publié une perte nette au troisième trimestre de 15,9 millions de dollars, ou -40 cents par action, contre une perte de 23 millions, ou 2,16 dollars par action, un an plus tôt. Elle reste toutefois supérieure à la perte qu'attendaient les analystes interrogés par FactSet (36 cents). Le chiffre d'affaires a, lui, chuté de 3,3% à 123,5 millions de dollars, alors que FactSet tablait sur une hausse de 14% à 145,9 millions.

HOME DEPOT 

Le spécialiste de l'aménagement de la maison, Home Depot, a annoncé le rachat de HD Supply Holdings, un important distributeur de produits d'entretien, de réparation et d'exploitation (MRO) sur les marchés finaux de l'hôtellerie et de la restauration, pour 8 milliards de dollars de valeur d'entreprise. Il propose 56 dollars par titre, à comparer avec un cours de clôture vendredi de 44,81 dollars. La transaction devrait être conclue d'ici fin janvier 2021 et être relutive sur l'exercice 2021.

MODERNA 

La biotech américaine Moderna affirme que l'essai de phase 3 de son vaccin contre la Covid-19 a atteint son principal critère d'évaluation. Il serait efficace à 94,5%, soit encore davantage de son concurrent Pfizer (90%) ! Moderna prévoit de soumettre une demande d'homologation d'urgence auprès de la FDA dans les prochaines semaines, soit à l'issue de l'analyse finale de deux mois.

PNC 

PNC a annoncé le rachat des activités américaines de la banque espagnole BBVA pour 11,6 milliards de dollars, soit 9,7 milliards d'euros, en numéraire. Aux États-Unis, BBVA est une banque basée dans la "Sunbelt" avec plus de 100 milliards de dollars d'actifs et 637 agences, avec des parts de marché importantes au Texas, en Alabama et en Arizona. PNC deviendra ainsi la cinquième banque américaine en termes d'actifs. Il s'agit de l'une des principales transactions dans le secteur financier depuis la crise financière.

QUALCOMM 

Qualcomm a reçu vendredi l'autorisation du gouvernement américain pour vendre des puces pour téléphones mobiles 4G à la société chinoise Huawei Technologies, une exemption aux restrictions commerciales américaines imposées dans le cadre de la montée des tensions avec la Chine, indique Reuters. "Nous avons reçu une licence pour un certain nombre de produits, dont certains produits 4G", a déclaré une porte-parole de Qualcomm à l'agence de presse.

TECHNOLOGIE

Les valeurs technologiques devraient être de nouveau sous pression
Les futures sur l'indice Nasdaq Composite, à forte composante technologique, ont basculé dans le rouge après l'annonce des bons résultats du vaccin contre le Covid de Moderna. A l'instar de ce qui s'est passé la semaine dernière, certains grands noms du secteur technologique qui ont bénéficié des conséquences de la pandémie devraient être sous pression en Bourse. Amazon, Microsoft et Nvidia sont notamment attendues dans le rouge.

TOURISME, LOISIRS

Les valeurs liées au tourisme et aux loisirs (American Airlines, Carnival, AMC ...etc) devraient bondir à l'ouverture des marchés actions américains. La biotech américaine Moderna affirme que l'essai de phase 3 de son vaccin contre le Covid-19 a atteint son principal critère d'évaluation. Il serait efficace à 94,5%.

TYSON FOODS

Tyson Foods a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au titre de son quatrième trimestre fiscal 2020.  Ainsi, le groupe agroalimentaire américain a enregistré un chiffre d'affaires de 11,46 milliards de dollars sur la période, soit une hausse de 5,3% sur un an, et un bénéfice ajusté par action de 1,81 dollar. En moyenne, les analystes attendaient un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars et un bénéfice ajusté de 1,19 dollar par action.

WALMART

Walmart a annoncé la cession d'une participation majoritaire dans la chaîne japonaise de supermarchés Seiyu au fonds d'investissement KKR, aisni qu'à une nouvelle filiale de la plate-forme de e-commerce Rakuten spécialement créée. Le premier détiendra 65% des parts, alors que la seconde 20. Walmart conservera une participation de 15%. L'opération valorise Seiyu à 172,5 milliards de yens, soit environ 1,6 milliards de dollars.