Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 21 septembre 2018

AOF - 20 septembre 2018


(AOF) - ALSTOM

Encore un gros contrat remporté par Alstom. Ainsi, la Société du Grand Paris, en accord avec Île-de-France Mobilités, a désigné le constructeur ferroviaire pour la réalisation du marché d'étude et de fourniture du matériel roulant pour les lignes 15, 16 et 17 du métro du Grand Paris Express. Le contrat qui est intégralement financé par Île-de-France Mobilités s'élève à un montant pouvant atteindre 1,3 milliards d'euros pour le développement et la fourniture d'un maximum de 1000 voitures (183 rames) qui seront déployées en deux versions de longueur de trains, 3 et 6 voitures.


ALTEN
Alten vient de publier des résultats en hausse au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste de l'Ingénierie et du conseil en technologies a engrangé un résultat net part du groupe de 75 millions d’euros sur la période (+2,3%) et un résultat opérationnel de 100,3 millions d’euros (+22,2%). « Malgré 1 jour ouvré de moins qu'en 2017, et des efforts continus de structuration pour accompagner la croissance, le niveau de marge opérationnelle reste stable à 9,3% du chiffre d'affaires », souligne Alten.

EUROPACORP

Europacorp, l'un des premiers studios de cinéma indépendant en Europe, est entré en négociations exclusives avec Gaumont, dans le but d'une reprise de l'activité d'exploitation de films en coproduction, et de films sous mandat de distribution issus du catalogue "Roissy Films". Ce projet s'inscrit dans la stratégie du groupe, consistant à se recentrer sur ses activités premières : la production et la distribution de films et de séries dans le monde.


TIKEHAU CAPITAL

Tikeahau Capital, le groupe de gestion d'actifs et d'investissement accélère son développement dans la gestion d'actifs immobiliers en entrant en négociations exclusives pour l'acquisition de Sofidy, gestionnaire de fonds immobiliers. Cette opération permettrait à Tikehau Capital de devenir un des premiers acteurs français indépendants dans la gestion d'actifs immobiliers, mais aussi d'augmenter ses actifs sous gestion de plus de 30%. Cela permettrait au groupe d'atteindre, dès la fin 2018, l'objectif de 20 milliards d'euros d'actifs sous gestion.