Bourse

Sociétés

L’État français serait prêt à injecter plusieurs milliards d’euros dans Air France au printemps

AOF - 07 décembre 2020


(AOF) - Le gouvernement français volera t-il de nouveau à la rescousse d’Air France pour l’aider à traverser les turbulences du Covid-19 ? François Lenglet a répondu par l’affirmative dimanche soir sur TF1 et lundi sur RTL. Selon les informations du journaliste, l'État, qui possède déjà 14% du capital, voudrait doubler sa part dans la compagnie en injectant 4 à 5 milliards d'euros supplémentaires au printemps prochain. Contacté par AOF, Air France-KLM n’a pas souhaité faire de commentaires.

Néanmoins, le groupe avait indiqué fin octobre que plusieurs options étaient envisageables pour renforcer ses fonds propres et qu'il étudiait tous les mécanismes possibles avec ses actionnaires de référence, en particulier les Etats français et néerlandais.

En avril dernier, la France avait déjà apporté son soutien à Air France avec un plan de sauvetage de 7 milliards d'euros, dont 4 milliards de prêts bancaires garantis à 90 % par l'État et 3 milliards d'euros via un prêt d'actionnaire. De leur côté, les Pays-Bas avait apporté 3,4 milliards d'euros d'aides à KLM.

Il faut dire que la pandémie de Covid-19 n'en finit plus de faire sentir ses effets dévastateurs sur le trafic aérien et les comptes des transporteurs. Lors du troisième trimestre 2020, Air France-KLM a accusé une perte nette de 1,665 milliard d'euros et une chute de plus de 66% de son chiffre d'affaires à 2,524 milliards d'euros.

Une petite lueur d'espoir devrait toutefois égayer la fin d'année d'Air France, grâce au déconfinement annoncé par le gouvernement pour le 15 décembre. Air France a ainsi annoncé vendredi la remise en service de plus de 30 avions stockés pour permettre à ses clients de voyager pendant les fêtes.

Le titre Air France-KLM a grimpé de 1,48 % à 5,332 euros sur une place parisienne déprimée. Toutefois, la valeur chute toujours de plus de 46 % depuis le début de l'année.