Bourse

Marchés

L'Europe sur la voie du reconfinement, les Etats-Unis proches d'un nouveau plan de relance

AOF - 21 octobre 2020


(AOF) - Alors qu'elles avaient ouvert en légère hausse, les bourses européennes se sont rapidement teintées de rouge et ont creusé leurs pertes tout au long de la journée de mercredi, plombées par les nouvelles mesures gouvernementales contre le Covid-19. Ainsi, le CAC 40 a terminé en repli de 1,53% à 4 853,95 points, et l'EuroStoxx50 de 1,55% à 3 177,93 points. A Wall Street, la tendance est un peu différente, puisqu'à la mi-séance le Dow Jones est quasiment à l'équilibre (-0,03%) et le Nasdaq progresse de 0,13%.

En Europe, les inquiétudes des investisseurs face à l'épidémie de Covid-19 ont repris le dessus mercredi. Alors que la situation sanitaire se dégrade dans la plupart des pays, les gouvernements ont pris de nouvelles mesures pour endiguer l'épidémie (reconfinement en Irlande et au Pays-de-Galles, couvre-feu en France et en Belgique...), au risque d'amputer encore un peu la croissance.

Aux Etats-Unis, l'humeur est plus à l'optimisme grâce aux avancées des négociations au Congrès sur le tant attendu second plan de relance. Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants, a repoussé l'ultimatum qu'elle avait imposé à mardi soir, les discussions se poursuivent, et Donald Trump serait même favorable à un soutien plus large que celui proposé par les démocrates.

Du côté des statistiques, les marchés n'ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent, si ce n'est le repli des stocks de pétrole brut et la baisse des nouvelles demandes de prêts immobiliers aux Etats-Unis.

La journée a, en revanche, été beaucoup plus chargée du côté des résultats trimestriels des entreprises. Ainsi, ceux de Vivendi (+1,57%) ont ravi les investisseurs, le titre finissant même en tête du CAC 40, alors que ceux de Vinci (-3,18%) ont déçu.

Face aux nouvelles restrictions de déplacement, les valeurs qui avait déjà souffert du confinement, telles qu'Airbus (-4,30%) ou Unibail-Rodamco-Westfield (-4,80%), ont de nouveau été à la peine.