Bourse

Marchés

L'or débute la semaine dans le vert

AOF - 18 novembre 2019


(AOF) - L'once d'or livrable dans trois mois gagnait en fin d'après-midi à New York 0,16% à 1 470,80 dollars. Le métal jaune s'offre ainsi un peu de répit après la correction enregistrée ces dernières semaines. Sur le mois de novembre, la baisse atteint pour le moment 2% en euros. Depuis le plus haut historique de septembre (niveau duquel il n'est pas illogique de consolider), le cours n'affiche qu'un repli que de 5%.

Le métal précieux reste positif sur 2019 avec une hausse de 19% en euros.

Selon Laurent Schwartz, directeur du Comptoir National de l'Or, cette correction est alimentée par l'amélioration à court terme d'un certain nombre de dossiers politiques.

On entrevoit le bout du tunnel du Brexit, et un accord partiel et temporaire sur le commerce entre la Chine et les Etats-Unis semble à portée de main. Sur le plan économique, les craintes de récession semblent être repoussées vers 2021.

Mais le spécialiste rappelle que le métal jaune est un actif de long terme, qui offre une protection sur des sujets de long terme : la fragilité du système financier n'a pas disparu en 1 mois, la confrontation US-Chine va se poursuivre sur la prochaine décennie, et les questions autour d'une récession referont mécaniquement surface.

Sans compter qu'avec des coûts de productions sans cesse en hausse, le cours de l'once ne peut théoriquement plonger significativement, sous peine de rendre une part importante de la production minière non rentable, ajoute Laurent Schwart.

"On estime ainsi que 20% de la production mondiale n'est pas rentable sous 1250 dollars, un chiffre que certains pensent sous-évalué", précise le professionnel.