Bourse

Sociétés

L'OREAL renoue avec la croissance

AOF - 23 octobre 2020


(AOF) - L'Oréal a progressé de 1,16% à 288,60 euros, soutenu par le retour inattendu de la croissance de ses ventes au troisième trimestre. Le déconfinement a relancé le marché du maquillage et des produits de beauté sans pour autant ralentir le dynamisme du digital. Le numéro un mondial des cosmétiques a bénéficié d'une autre tendance lourde que l'on retrouve dans l'agroalimentaire : la quête de produits sains et bénéfiques pour la santé comme le démontre le bond de 30% des ventes de la branche "cosmétique active" avec ses marques de produits dermatologiques comme Vichy, La Roche Posay et CeraVe.

Ces performances ont fait oublier la faiblesse persistance de la branche Luxe, habituelle poule aux oeufs d'or du groupe, affectée par l'effondrement du transport aérien.

L'Oréal a publié un chiffre d'affaires au troisième trimestre 2020 de 7,04 milliards d'euros, en hausse de 1,6% sur un an à données comparables et en baisse de 2% en données publiées. Au 30 septembre, le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 20,11 milliards d'euros, en repli de 7,4% à données comparables.

Au 30 septembre, toutes les régions du monde sont en repli à données comparables, alors qu'au troisième trimestre, seule l'Europe de l'Ouest n'a pas retrouvé le chemin de la croissance (-2,5% à données comparables).

"Dans un contexte sanitaire qui reste difficile et incertain, notre performance au troisième trimestre nous conforte dans notre ambition de réaliser un deuxième semestre en croissance à données comparables ainsi que de délivrer une solide rentabilité", a déclaré Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L'Oréal.

UBS a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 310 euros sur L'Oréal. Les ventes du troisième trimestre du groupe valide la stratégie d'investissement et d'acquisition du groupe, souligne le broker.

Jefferies a de son côté confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 285 euros sur L'Oréal. Le retour de la croissance du groupe et sa surperformance par rapport au reste de l'industrie démontrent la puissance du portefeuille bien diversifié et de grande qualité de l'Oréal, indique le broker.

Enfin, si Citi reste à Vendre, il a salué la reprise de la croissance qui témoigne une nouvelle fois de la capacité du groupe a profiter de sa taille dans le digital et de son implantation en Chine.