Bourse

Marchés

Louis Dreyfus ouvre son capital au fonds souverain d'Abu Dhabi

AOF - 12 novembre 2020


(AOF) - Louis Dreyfus Company (LDC), un des plus importants négociants de matières premières - notamment agricoles - au monde, a annoncé la vente de 45% de son capital au fonds souverain d'Abou Dhabi, ADQ. C'est ainsi la première fois que la société s'ouvre à des investisseurs extérieurs à la famille Louis Dreyfus. La décision a été annoncée hier, mercredi 11 novembre 2020, sur le site du groupe. Dans le cadre de cette transaction, LDC a également signé un accord d'approvisionnement commercial à long terme avec ADQ pour la vente de produits agricoles aux Émirats Arabes Unis.

La transaction "constitue un jalon dans une stratégie de dix ans envisagée par le conseil de surveillance, qui a commencé par la consolidation de l'actionnariat de la société mère de LDC", a déclaré Margarita Louis-Dreyfus, la présidente du directoire de la holding détenant LDC.

Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, mais LDC affirme qu'une partie du produit de la vente s'élevant à un minimum de 800 millions de dollars sera investie dans la société pour soutenir la poursuite de sa stratégie à long terme, y compris l'accélération des investissements stratégiques.

Magarita Louis Dreyfus avait pris la tête du groupe Louis Dreyfus en 2009 suite au décès de son mari, Robert Louis Dreyfus, un descendant de Léopold qui avait fondé le groupe en 1851. Elle avait depuis dépensé près d'un milliard de dollars pour racheter les parts des autres membres de la famille, et porter ainsi sa participation à 96%.