Bourse

Conseil

Luxe : Berenberg joue les leaders

AOF - 10 janvier 2019


(AOF) - Dans une note consacrée au luxe, Berenberg convient que le secteur est désormais en fin de cycle, période où le risque d'un ralentissement de la croissance organique est plus élevé que l’hypothèse d'une hausse. Les multiples ont désormais atteint des niveaux plus raisonnables (le secteur se traite à 20 fois ses bénéfices, contre 30 fois au plus haut de l'an dernier et une moyenne historique de 19 fois), mais ne devraient pas repartir à la hausse compte tenu de l'environnement macroéconomique actuel, estime le broker.

Toutefois ajoute-t-il, la puissance de feu financière des grands groupes diversifiés devrait continuer de susciter l'intérêt des investisseurs en cette année placée sous le signe du Cochon.

Dans ce cadre, le bureau d'études affiche sa prudence en dégradant sa recommandation sur les valeurs les mieux valorisées. Burberry et Prada sont dégradées d'Achat à Conserver tandis que Tod's est dégradée de Conserver à Vendre.

Selon Berenberg, le thème des fusions-acquisitions constitue le thème majeur de l'année, raison pour laquelle il privilégie les plus grands groupes, c'est-à-dire, Kering et LVMH.