Bourse

Conseil

Luxe : la vague de défiance pourrait être une source d'opportunités

AOF - 27 janvier 2020


(AOF) - En 2019, le chiffre d'affaires du marché du luxe a progressé de 4% à taux de change constant, en ligne avec ses propres estimations, indique Exane BNP Paribas. En 2020, le broker s'attend à une hausse similaire. Il est plus optimiste au sujets des sociétés qu'il couvre. En moyenne, la croissance organique des entreprises de son univers devrait atteindre 6,6% avec une fourchette comprise entre 13% pour Moncler et 3% pour Hugo Boss. Le bénéfice par action, lui, devrait progresser de 11,6%, avec Prada en tête de peloton.

Malgré une croissance modérée aux Etats-Unis et Chine, et les tensions entre les États-Unis et l'Iran, l'intermédiaire juge l’environnement globalement porteur.

Le courtier souligne que l'épidémie de coronavirus en Chine juste avant le Nouvel An a provoqué une baisse des valeurs du secteur. S'il est trop tôt pour estimer l'impact réel de la crise sur le secteur, il note que dans le passé, le repli des valeurs pour ce motif avait constitué une bonne opportunité d'achat.

Exane BNP Paribas reste acheteur de LVMH et Kering, ces deux valeurs devraient profiter le plus du mouvement de polarisation du secteur.

L'analyste a relevé son opinion sur Moncler à Surperformance en raison de sa croissance et de stratégie réussie de diversification. Sur le thème de la restructuration, il prèfère Prada. Il a par ailleurs dégradé Cucinelli à Neutre après sa récente forte surperformance. Le courtier, enfin, reste négatif sur Tod's et prudent sur le "hard luxury".