Bourse

Sociétés

LVMH : la marge opérationnelle courante tombe à 9% au premier semestre

AOF - 27 juillet 2020


(AOF) - LVMH a réalisé au premier semestre 2020 des ventes de 18,4 milliards d’euros, en recul de 27 %. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 28%. Au second trimestre, les ventes du numéro un mondial du luxe sont en recul de 38 % à périmètre et devises comparables. " Même si des signes encourageants de reprise sont observés en juin pour plusieurs activités du groupe, les ventes sont en baisse sensible aux Etats-Unis et en Europe sur le trimestre. L'Asie connaît pour sa part une amélioration notoire des tendances, avec en particulier un fort rebond en Chine ", a précisé LVMH.

Conséquence de cette chute de l'activité, le résultat net part du groupe a chuté de 84% à 522 millions d'euros et le résultat opérationnel courant a baissé de 68% à 1,671 milliard d'euros. La marge opérationnelle courante est ressortie à 9% contre 21,1%, un an auparavant.

" Les rentabilités de Louis Vuitton, Christian Dior et Moët Hennessy se maintiennent à un niveau élevé ", a commenté le groupe. Le résultat opérationnel courant de l'activité Vins et Spiritueux est en baisse de 29% à 551 millions. Celui des activités Mode et Maroquinerie a reculé de 46% à 1,77 milliard d'euros. Les activités Parfums et Cosmétiques, Montres et Joaillerie et Distribution sélective ont enregistré une perte opérationnelle courante.

" Dans les circonstances actuelles, le groupe renforcera encore sa politique de maîtrise des coûts et de sélectivité des investissements. L'impact de l'épidémie sur les ventes et les résultats annuels ne peut être précisément évalué à ce stade, sans connaître le calendrier de retour à la normale dans les différentes zones d'implantation du Groupe. Après un second trimestre très affecté par la crise, on peut espérer que la reprise se matérialise graduellement au second semestre ", peut-on lire dans les perspectives 2020.

La décision de paiement d'un acompte sur le dividende sera débattue par le Conseil d'administration en octobre et annoncée, le cas échéant, à ce moment-là.