Bourse

Sociétés

MAISONS DU MONDE chamboulé

AOF - 13 mars 2019


(AOF) - Maisons du Monde a chuté de 8,61% à 20,38 euros, soit la plus forte baisse du SBF 120. L’enseigne d'ameublement et de décoration a notamment dévoilé des résultats annuels 2018 en demi-teinte et des prévisions prudentes pour 2019. Ainsi, l’année dernière, Maisons du Monde a affiché un résultat net en repli de 3,7% à 60,7 millions d'euros. L'Ebitda progresse de 6,6% à 148 millions. La marge d'Ebitda ressort à 13,3%, contre 13,7% en 2017. Quant aux ventes, elles sont en hausse de 10% à 1,111 milliard d'euros. Dans ce cadre, un dividende de 0,47 euro par action, en hausse de 6,8% sera proposé.

"Notre performance a été parfaitement conforme aux objectifs mis à jour que nous avions présentés au troisième trimestre", a précisé Julie Walbaum, Directrice Générale du groupe.

Des résultats globalement attendus, mais "la déception vient principalement de la génération de trésorerie", indique LCM, qui reste à l'Achat assortie d'un objectif de cours inchangé de 34 euros.

Le groupe a consommé 23 millions d'euros de trésorerie en 2018 après en avoir généré 99,9 millions d'euros en 2017. Le flux de trésorerie comprend en 2018 des dépenses d'investissement de 45,8 millions d'euros et l'acquisition de Modani pour 36,3 millions d'euros.

Les perspectives pour 2019 ne présentent par ailleurs pas non plus de surprise. Maisons du Monde vise une croissance de l'ordre de 10% sur l'exercice, 25 à 30 ouvertures nettes de magasins et une marge d'Ebitda supérieure à 13%.
 
"Ces chiffres nous semblent tout de même prudents, prudence légitime après les différents sale warning de l'année dernière", a commenté LCM, qui précise que Maisons du Monde reste compétitif grâce à son modèle omnicanal.

Un modèle sur lequel compte le groupe, qui a notamment investi dans des initiatives commerciales visant à stimuler sa croissance future, en particulier les services de données, les services clients et le marketing en ligne.