Bourse

Marchés

Marchés : l'espoir ne suffit plus

AOF - 10 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont marqué le pas après quatre séances consécutives de hausse.Le CAC 40 a cédé 0,16%. Plus résistant, l’Euro Stoxx a grappillé 0,1% à 3 073 points. Même hésitation à Wall Street où le Dow Jones progresse de 0,08% contre un Nasdaq en repli de 0,04%.

Après les paroles, les investisseurs veulent des actes. Depuis la fin de la semaine dernière en effet, l'optimisme des marchés était alimenté par l'espoir d'avancées significatives dans les négociations commerciales menées par les Etats-Unis et la Chine au cours des trois derniers jours. Finalement, le bilan de ces discussions paraît modeste.

Le ministère chinois du Commerce a assuré que Pékin et Washington avaient posé les fondations d'une réponse aux préoccupations des deux parties. La Chine s'est par ailleurs engagé à acheter un "montant substantiel" de produits agricoles et énergétiques, de biens manufacturés et de services aux Etats-Unis.

En parallèle, l'économie chinoise suscite des doutes croissants. Dernière mauvaise nouvelle en date, les ventes de véhicules ont reculé de 19% en décembre dernier sur un an, à 2,26 millions d'automobiles. Sur l'ensemble de l'année 2018, la baisse atteint 6%. Il s'agit de la première baisse annuelle depuis 20 ans.

A la Bourse de Paris, les équipementiers automobiles, à la pointe du rebond des derniers jours, sont repartis à la baisse. Valeo a perdu 2,45% pour accuser la deuxième moins bonne performance du CAC 40 derrière Kering.

C'est en effet le groupe de François-Henri Pinault (-3,50%) qui figure tout en bas du palmarès. UBS a dégradé son opinion sur le numéro deux mondial du luxe d'Achat à Conserver en raison de l'essoufflement de l'intérêt des consommateurs pour sa marque phare, Gucci, sur les réseaux sociaux.

Contre la tendance, Sodexo (+2,45%) a signé la meilleure performance de l'indice, soutenu par une croissance organique trimestrielle solide et la confirmation de ses objectifs.