Bourse

Sociétés

MICROSOFT : les prévisions ne sont pas à la hauteur des attentes

AOF - 28 octobre 2020


(AOF) - Microsoft a dévoilé hier soir des résultats meilleurs que prévu, mais les objectifs de certaines divisions ne sont pas à la hauteur. Au premier trimestre, clos fin septembre, le géant de l'informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 30% à 13,89 milliards de dollars, soit 1,82 dollar par action. Le consensus Bloomberg a été dépassé de 28 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel a atteint pour sa part 37,2 milliards de dollars, en hausse de 12% sur un an, alors que les analystes attendaient 35,8 milliards de dollars.

La firme de Redmond (Washington) a profité du dynamisme de sa division Intelligent Cloud, qui chapeaute les produits et services liés aux serveurs, comme Windows Server, SQL Server et Azure (cloud commercial). Elle a vu ses ventes bondir de 20% à 12,986 milliards de dollars alors que le marché anticipait 12,7 milliards de dollars.

Azure s'est de nouveau distinguée mais ses revenus continuent de ralentir à taux de change constants. Elle a vu ses ventes augmenter de 48% en données brutes et progresser de 47% à taux de change constants contre respectivement 47% et 50% le trimestre précédent. Le consensus s'élevait à 45%.

La division More Personal Computing, qui comprend en particulier le système d'exploitation Windows, ses tablettes Surface et sa console Xbox, a fait part de revenus en hausse de 6% à 11,849 milliards de dollars.

La division Productivity and Business Processes, qui comprend aussi Office 365 Commercial, Dynamics (solutions métiers) et Skype, a affiché des revenus en augmentation de 11% à 12,319 milliards de dollars.

La déception est venue de certaines prévisions pour le trimestre en cours. L'action Microsoft ayant bondi de 35% depuis le début de l'année, le géant technologique n'avait aucune marge d'erreur.

Le groupe cible ainsi des ventes comprises entre 13,55 et 13,8 milliards de dollars pour la division Intelligent Cloud, en comparaison avec des attentes de marchés de 13,9 milliards de dollars. La division More Personal Computing anticipe pour sa part des revenus entre 13,2 et 13,6 milliards de dollars, inférieurs au consensus de 13,9 milliards de dollars.