Bourse

Sociétés

MORGAN STANLEY : bénéfice net record de plus de 10 milliards de dollars en 2020

AOF - 20 janvier 2021


(AOF) - Dernière grande banque américaine à présenter ses comptes trimestriels, Morgan Stanley a surpassé les attentes grâce à ses métiers de marché et de conseil sur actions. En Bourse, l'action reste stable à 47,97 dollars. Au quatrième trimestre, elle a enregistré un bénéfice net, part du groupe, en progression de 57% à 3,27 milliards de dollars, soit 1,81 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,92 dollar par titre, soit nettement au-delà du consensus FactSet s’élevant à 1,30 dollar. Les comptes de cette année intègre l’acquisition d’E*TRADE.

Les revenus trimestriels ont augmenté de 26% à 13,64 milliards de dollars alors que le marché visait seulement 11,60 milliards de dollars.

James P. Gorman, Président-Directeur Général de Morgan Stanley, a déclaré : "La société a réalisé un très bon trimestre et des résultats annuels records, avec d'excellentes performances dans les trois secteurs d'activité et dans les différentes zones géographiques. (…). Nous entrons dans l'année 2021 avec un élan significatif, et je suis très confiant dans notre position concurrentielle et nos possibilités de croissance continue". En 2020, la banque a généré 10,5 milliards de bénéfice net, part du groupe, en croissance de 23%.

Comme pour ses concurrentes, les métiers de marché et de banque d'investissement ont été dynamiques sur les trois derniers mois de 2020. Ses activités de courtage ont enregistré une augmentation de 32% à 4,22 milliards de dollars. Dans le détail, le courtage sur les actions – domaine où elle est la numéro un à Wall Street – les revenus ont bondi de 30% à 2,5 milliards. Hier, Goldman Sachs a annoncé une croissance plus élevée, 40%, et Bank of America une progression de 30% également.

Les revenus de Morgan Stanley ont progressé de 31% à 1,66 milliard de dollars le courtage FICC (obligations et change). Dans ce domaine, elle a fait mieux que Goldman Sachs et Bank of America, qui ont dévoilé des croissance de 6% et de 5%.

En banque d'investissements, le produit net bancaire a augmenté de 46% à 2,3 milliards de dollars, dopé par le conseil sur les introductions en Bourse : 137% à 1 milliard. Dans cette spécialité, Morgan Stanley est distancé par Goldman Sachs, dont les revenus se sont envolés de 195% à 1,11 milliard de dollars.

Dans la gestion de fortune, le produit net bancaire de Morgan Stanley a progressé de 24% à 5,68 milliards de dollars. Cette activité a affiché une marge avant impôts de 23% contre 25%, un an auparavant. Elle s'entend hors coûts d'intégration d'E*TRADE.

En gestion d'actifs, le bénéfice net a chuté de 50% à 196 millions de dollars. L'encours a bondi de 41% à 781 milliards de dollars et Morgan Stanley a collecté 25 milliards de dollars au quatrième trimestre.