Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - 2019 débute mal

AOF - 02 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens débuteront l'année dans le rouge. Les investisseurs s'inquiètent du ralentissement de la Chine illustré par la première contraction en 19 mois de l'activité manufacturière chinoise en décembre. Pékin est notamment affecté par la guerre commerciale avec les Etats-Unis. Dans ce contexte morose, les opérateurs surveilleront de près la publication de la version définitive des indices des directeurs d'achat IHS Markit dans le secteur manufacturier de décembre pour les différents pays de la zone euro. Nouvelle preuve de la morosité ambiante : le pétrole perd plus d'1%.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance. La dernière séance de l'année, qui s'est finie à 14h lundi, s'est effectuée dans des volumes très faibles à 0,90 milliards d'euros. Le mouvement est donc toujours assimilé à un pull back sur le gap baissier, dont la borne haute est proche de la résistance à 4794 points. La tendance devrait donc reprendre en direction de 4607 puis 4490 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BIOM'UP
Biom'up a levé partiellement la seconde tranche de son emprunt obligataire pour un montant de 3 millions d'euros sur les 10 millions disponibles. Cette opération intervient dans le cadre de l'emprunt obligataire souscrit par Athyrium Opportunities III Acquisition LP, un fonds géré par Athyrium Capital Management, LP d'un montant total maximum de 35 millions d'euros, dont 25 millions ont déjà été émis le 29 mars 2018 et dont 10 millions supplémentaires étaient encore susceptibles d'être émis dans les 12 mois de l'émission initiale, sous conditions.

APRIL
Après deux mois de suspense, la nouvelle est tombée. April va se faire racheter par CVC Capital Partners. L'opération valorise le courtier grossiste près de 900 millions d'euros. Le fonds britannique a proposé à Bruno Rousset, fondateur et propriétaire d'April à travers son holding Evolem, 22 euros par titre pour acquérir 65,13% du capital qu'il détient. Ce prix offre une prime de 27,2% par rapport au cours de clôture de vendredi et surtout, une prime de plus de 75% par rapport au cours de la fin octobre, avant l'annonce d'une possible évolution du capital. April a bondi lundi de 15,3% à 19 euros.

VALEO
Valeo a chuté de 59% à 25,51 euros en 2018, accusant de loin le plus net repli annuel du CAC 40. L'équipementier automobile a pâti de plusieurs avertissements sur résultats. Le dernier, fin octobre, a provoqué une chute de plus de 20% du titre en une seule séance. Comme d'autres avant lui, le français a révélé été impacté au troisième trimestre 2018 par la mise en place des nouvelles procédures d'homologation des véhicules (WLTP) en Europe et la chute du marché chinois. Une situation délicate qui devrait perdurer pour le dernier trimestre de l'année.

SAFRAN
Safran a bondi en 2018 de 22,7% à 105,40 euros, soit la meilleure performance annuelle du CAC 40 grâce à des perspectives prometteuses. Fin novembre, l'équipementier aéronautique a notamment frappé les esprits en dévoilant de solides ambitions stratégiques et financières à horizon 2022. Safran s'est également montré rassurant quant à la montée en cadence de production des moteurs LEAP et indiqué qu'un potentiel supplémentaire de synergies avait été identifié sur le dossier Zodiac Aerospace.

Les chiffres macroéconomiques

Les marchés étaient fermés au Japon.

L'indice définitif des directeurs d'achat IHS Markit dans le secteur manufacturier de décembre est attendu en France à 9h50. Il sera dévoilé à 9h55 pour l'Allemagne et à 10h pour la zone euro.

Vers 8h25, l'euro progresse de 0,12% à 1,1484 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens étaient fermés.

Hier à Wall Street

Wall Street était fermé.