Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Attentisme avant la Fed

AOF - 19 décembre 2018


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus proches de l’équilibre. Comme les Bourses américaines, ils devraient être pénalisés par le recul des cours de l’or noir. Dans tous les cas, les investisseurs devraient limiter les prises de risque à quelques heures de la décision de la Fed sur ses taux d’intérêt. Si une hausse de 25 points de base est considérée comme acquise, ils attendent des indices sur sa politique monétaire en 2019 dans un contexte de ralentissement économique mondial.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie noire avec une clôture au plus bas de la séance, dans des volumes en forte progression à 4,20 milliards d'euros. Les vendeurs conservent la main sur le marché : la mèche haute significative en témoigne. La pression demeure donc baissière en direction des supports à 4607 puis 4490 points dans les jours à venir.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ERAMET

A compter du 1er janvier 2019, Hervé Montégu est nommé Directeur de l'activité Lithium au sein du groupe Eramet. Depuis novembre 2015, il occupait le poste d'Administrateur Directeur Général de Comilog, filiale gabonaise du groupe. La nouvelle mission confiée à Hervé Montégu est de développer cette nouvelle activité. Eramet possède notamment un gisement de lithium de taille exceptionnelle au Nord-Ouest de l'Argentine, situé à 3 800 métres d'altitude dans la province de Salta.

PLASTIC OMNIUM
Plastic Omnium a confirmé la vente de son activité environnement au consortium Latour Capital/BpiFrance, pour un montant de 220 millions d'euros. Activité historique et fondatrice de la Compagnie Plastic Omnium, l'activité environnement est le leader européen de la conteneurisation des déchets.

PIZZORNO ENVIRONNEMENT
Pour le troisième trimestre 2018, Pizzorno Environnement a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 61,5 millions d'euros, en léger retrait de 1,4 %. L'activité Traitement-Valorisation présente un chiffre d'affaires de 16,9 millions contre 19,6 millions un an plus tôt subissant d'une part d'un effet de base important (croissance de +19,3 % au troisième trimestre 2017), et d'autre part, de l'arrêt de l'activité du site du Cannet-des-Maures intervenu le 7 août dernier.

PLASTIVALOIRE
Le résultat net part du groupe 2017/2018 de Plastivaloire est ressorti à 39,7 millions d'euros, en baisse de 6,7 %. Comme anticipé, l'Ebitda ressort à 72,2 millions, soit une marge d'Ebitda de 11 %. Le recul d'environ 2 points s'explique pour près de la moitié par une baisse de la marge brute (coûts de l'énergie et démarrage difficile de certaines productions en Allemagne) et pour l'autre moitié, par une moins bonne absorption des coûts opérationnels dans un contexte de ralentissement du marché automobile sur la fin de l'exercice.

 

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent aux Etats-Unis, les reventes de logements en novembre à 16 heures et la décision de politique monétaire de la Fed à 20 heures.

Ce matin, l'euro gagne 0,3% à 1,1403 dollar.

Hier à Paris


Les principaux marchés actions européens ont accusé leur quatrième séance consécutive de baisse, toujours pénalisés par les doutes concernant la santé de l'économie mondiale. Les investisseurs jouent la prudence dans l'attente des conclusions de la réunion de la Fed qui a débuté cet après-midi. Elle devrait rassurer les opérateurs en confirmant son intention de marquer une pause dans la normalisation de sa politique monétaire l'an prochain. Le CAC 40 a abandonné 0,95% à 4 754 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé, lui, 0,65% à 3 043 points.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont réduit leurs gains en seconde partie de séance, lestés par les cours du pétrole. Le baril de WTI a un moment cédé jusqu’à plus de 8%, les investisseurs s’inquiétant d’un surplus d’offre. Ils n’étaient d’ailleurs pas incités à prendre des risques à la veille de la décision de la Fed sur ses taux d’intérêt. Une hausse de 25 points de base est largement anticipée. Du côté des valeurs, Fedex a chuté de près de 5% en raison de perspectives décevantes. Le Dow Jones a clôturé en progression de 0,35% à 23 675,64 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,45% à 6 783,91 points.