Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Brouillard et couvre-feu

AOF - 14 octobre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens pourraient débuter la séance dans l'indécision. Les moteurs des indices au cours des dernières semaines sont à l'arrêt. Aux Etats-Unis, les discussions autour du fameux plan de relance ciblé patine. Du côté sanitaire, le(s) très attendu(s) vaccins tardent à arriver. Dans le même temps, la deuxième vague du Covid-19 s'abat en Occident et certains pays, dont la France, envisagent des mesures très restrictives...comme le couvre-feu, au risque de plonger leurs économies et leurs citoyens en profonde dépression.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie noire avec une mèche basse, dans des volumes classiques de 2,6 milliards d'euros. Les vendeurs sont revenus défendre le gap ouvert le 21 septembre, montrant ainsi qu'ils restent présents. Cette consolidation pourrait se poursuivre dans les jours à venir en direction du support à 4 872 points avant que les acheteurs ne reviennent.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

EUROPCAR MOBILITY GROUP
Europcar Mobility Group a annoncé mercredi que les consultations prévues par les "Consent Solicitation Statements" en date du 30 septembre dernier, tels que modifiés le 9 octobre, ont été conclues avec succès par la réception le 13 octobre de l'accord de la majorité requise des porteurs des émissions d'Obligations Senior 2024, d'Obligations Senior 2026 et d'Obligations Senior Garanties. De ce fait, le spécialiste de la location de véhicules a l'intention de demander la nomination d'un mandataire ad hoc dès que possible.

HAULOTTE GROUP
Haulotte Group a fait état d'un chiffre d'affaires consolidé en baisse de 23% (à taux de change constant) à 102,4 millions d'euros au troisième trimestre de son activité 2020. A fin septembre, les ventes de l'expert des matériels d'élévation de personnes et de charges s'élèvent à 325,1 millions contre 477,9 millions l'année dernière, correspondant à un repli de 32% (tcc) entre les deux périodes.

TESSI
Tessi a signé un accord pour la cession de la majorité de ses activités espagnoles (Graddo, BPO Solutionnes, Diagonal Company et Atacas) au groupe espagnol Servinform. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. "Le périmètre cédé, mono secteur et très exposé au marché hypothécaire et immobilier, bénéficiera de l'adossement à un groupe local et diversifié comme Servinform pour lui permettre un développement pérenne et un élargissement de son spectre sectoriel", a expliqué Tessi.

VIRBAC
Virbac modifiera ses statuts lors d’une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra à la mi-décembre pour la transformer en société à conseil d’administration, la forme de gouvernance la plus courante pour les sociétés françaises cotées en Bourse. Il est prévu que le conseil d'administration, dont la désignation sera soumise au vote des actionnaires, nomme Marie-HélèneDick-Madelpuech comme présidente du conseil d'administration et Sébastien Huron comme directeur général.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les prix à la production en septembre sont attendus à 14h30. L'évolution hebdomadaire des stocks de pétrole est attendue à 16h30.

Vers 8h30, l'euro est stable à 1,174 dollar.

Hier à Paris

Les Bourses européennes sont reparties à la baisse mardi. La prudence était de mise alors que de nombreux nuages ont obscurci l’horizon : progression du Covid-19 (et inquiétudes sur le vaccin de Johnson et Johnson), tensions sino-américaines et retour de la guerre commerciale entre les USA et l’Europe. Le net repli du Zew en octobre n’a pas non plus incité à l’optimisme. Dans ce contexte, l’ouverture satisfaisante de la saison des résultats aux Etats-Unis a été reléguée au second plan. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,64% à 4 947,61 points et l’EuroStoxx 50, -0,57% à 3 279,19 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a finalement clôturé dans le rouge mardi. Alors que la saison des résultats du troisième trimestre a débuté au pays de l’Oncle Sam, Johnson & Johnson a jeté un froid sur les marchés en annonçant la suspension des essais de son candidat vaccin au Covid-19, suite à la maladie inexpliquée d’un patient. De son côté, Eli Lilly fait une pause dans l’essai clinique de son traitement. Si BlacRock a échappé à la baisse, ce n’est pas le cas de JPMorgan et Citi. Au son de la cloche, l’indice Dow Jones a reculé de 0,55% à 28 679,81 points et le Nasdaq Composite a cédé 0,10% à 11 863,90 points.