Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Début de semaine prudent en perspective

AOF - 02 septembre 2019


(AOF) - Les principaux marchés actions européens sont attendus proches de l'équilibre à l'ouverture dans le sillage de la clôture indécise de Wall Street, vendredi. La fermeture de la Bourse américaine aujourd'hui en raison du "Labor Day" devrait inciter les investisseurs à la prudence. La guerre commerciale s'est envenimée un peu plus ce week end avec les nouveaux droits de douane perçus tant par la Chine que par les Etats-Unis. Les actifs à risque pourraient réagir ce matin à la publication en Europe des indices PMI manufacturier du mois d'août. Au chapitre des valeurs, CGG a relevé ses objectifs.

L'analyse technique du CAC 40

Information non disponible.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ADL PARTNER
ADLPartner a réalisé au premier semestre 2019 un chiffre d’affaires de 66,9 millions d'euros, en croissance de 13,8 % et un volume d’affaires brut de 141,1 millions, en progression de 4,8 %. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre est en croissance de 17 %. Cette évolution confirme la solidité des activités de services de presse dans un contexte d'optimisation des investissements commerciaux, l'importante croissance des activités de services marketing BtoB compte tenu de la consolidation de la société Converteo et le développement continu des activités de courtage d'assurance.

CGG
CGG a annoncé que le chiffre d'affaires de ses activités au troisième trimestre 2019 devrait dépasser 350 millions de dollars, en raison de fortes ventes multi-clients (y compris frais de transfert) de l'ordre de 160 millions de dollars et d'une demande soutenue en Géoscience et Équipement. Dans ce cadre, le groupe revoit à la hausse ses objectifs financiers pour 2019. Ainsi, le chiffre d'affaires des activités devrait augmenter de plus de 10% d'une année sur l'autre, la marge d'Ebitda est prévue autour de 50% et le résultat d'exploitation 2019 de l'ordre 200 millions de dollars.

GECI INTERNATIONAL
Geci International soumettra au vote de ses actionnaires, réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire le 19 septembre 2019, un projet de transfert de la cotation de ses titres du marché réglementé d'Euronext vers Euronext Growth. Le groupe spécialisé dans le conseil en Technologies et dans la Transformation Digitale explique que cette opération lui permettrait d'être cotée sur un marché plus approprié à sa taille et à sa capitalisation boursière, tout en offrant un cadre réglementaire mieux adapté aux PME.

SOLVAY
Solvay annonce que Solvay SA a placé un emprunt obligataire pour un montant total de 600 millions d’euros avec un coupon de 0,5 % et une date de maturité en septembre 2029. Parallèlement, Solvay Finance (America), LLC annonce son intention de rembourser un emprunt obligataire existant de 800 millions de dollars ayant un coupon de 3,400 % et arrivant à maturité en 2020, au 30 septembre 2019.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice PMI Markit manufacturier du mois d'août (définitif) pour la France est attendu à 9h50. Celui pour l'Allemagne sera dévoilé à 9h55 et celui pour la zone euro, à 10h.

Les marchés seront fermés aux Etats-Unis pour cause de Labor Day.

Vers 8h25, l'euro abandonne 0,2% à 1,0989 dollar.

Vendredi à Paris


Les marchés actions européens ont terminé en hausse cette dernière séance d’août. Les Bourses sont toujours soutenues par les espoirs de reprise des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. La fin de séance a été animée par les tweets de Donald Trump, qui a critiqué de nouveau la Fed pour ne pas baisser assez ses taux. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,56% à 5 480,50 portant ses gains sur la semaine à 2,88%. Le principal indice parisien limite ainsi son repli sur le mois à 0,56%. L’EuroStoxx50 a pour sa part progressé de 0,45% aujourd’hui à 3 426,00 points.

Vendredi à Wall Street


Wall Street a terminé vendredi en ordre dispersé dans le sillage de tweets perturbateurs de Donald Trump. Le président américain a expliqué qu’il n’y avait pas de problème avec le recours aux tarifs douaniers, tout en critiquant la politique de la Fed. En parallèle, des indicateurs économiques contrastés ont été dévoilés, avec une bonne surprise du côté des dépenses des ménages, mais une mauvaise pour la confiance des consommateurs. Le Dow Jones a finalement clôturé en hausse de 0,16% à 26 403,28 points tandis que le Nasdaq a cédé 0,13% à 7 962,88 pts.