Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Donald Trump ravive l'aversion pour le risque

AOF - 16 mai 2019


(AOF) - Les principaux marchés actions européens sont attendus en baisse à l'ouverture. L'embellie sur le commerce semble avoir fait long feu. Si les investisseurs ont salué hier le report probable des taxes douanières américaines sur les voitures européennes, ils s'inquiètent ce matin de la nouvelle offensive de Donald Trump contre la Chine. Le président américain a annoncé l'exclusion du groupe de télécoms chinois Huawei du marché américain, ravivant les inquiétudes d'une escalade dans la guerre commerciale.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance et une longue mèche basse, dans des volumes en forte hausse à 3,95 milliards d'euros. Les acheteurs sont revenus sur le marché et ont pris la main : la résistance à 5372 points pourrait être franchie. La reprise haussière se prolongerait alors en direction du premier gap à 5490 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ARKEMA
Arkema franchit une nouvelle étape dans le développement de ses activités de spécialités avec le projet d'acquisition d'ArrMaz, un leader des tensioactifs de spécialités pour la nutrition des cultures, les mines et les infrastructures routières, basé aux Etats-Unis. ArrMaz réalise un chiffre d'affaires de 290 millions de dollars et une marge d'Ebitda de 18%. L'offre a été réalisée sur la base d'une valeur d'entreprise de 570 millions de dollars et d'un multiple de valeur d'entreprise/Ebitda de 10,8 (7x l'Ebitda 2023 synergies incluses).

ADP
En avril 2019, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 8,4 % par rapport au mois d'avril 2018 avec 9,4 millions de passagers accueillis, dont 6,5 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 12,9 %) et 2,9 millions à Paris-Orly (- 0,4 %). ADP rappelle que le mois d'avril 2018 avait fortement été impacté par les grèves de personnel d'Air France.

PAROT
Groupe Parot vient de réaliser son point d’activité au titre du premier trimestre 2019. Ainsi, le distributeur automobile affiche un chiffre d’affaires consolidé de 143 millions d’euros sur la période, soit une progression de 12,8%, intégrant les acquisitions réalisées en 2018. A périmètre constant, le chiffre d’affaires présente une croissance organique de 5,6%.

UBISOFT
Ubisoft a publié ses résultats pour l’exercice 2018-2019, clos le 31 mars 2019. Le résultat net non-IFRS s’élève à 333,5 millions d'euros, soit un résultat net par action (dilué) non-IFRS de 2,80 euros, contre un résultat net non-IFRS de 220,6 millions, sur l’exercice 2017-18 ou 1,80 euro par action. Le résultat opérationnel non-IFRS s’élève à 446 millions, en hausse de 48,6%, en ligne avec l’objectif d’environ 440 millions. Le net bookings de l'année 2018-19 s'élève à 2,0286 milliards, en hausse de 17,1% (+16,8% à taux de change constants).

Les chiffres macroéconomiques

La balance commerciale de la zone euro en mars est attendue à 11h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des mises en chantier et permis de construire en avril, des inscriptions hebdomadaires au chômage et de l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie en mai.

Vers 8h30, l'euro est stable à 1,1206 dollar.

Hier à Paris


En repli une grande partie de la séance, les principaux marchés actions européens ont finalement clôturé dans le vert, soutenus par l'annonce d'un probable report de la hausse des droits de douane américains sur les automobiles européennes. Le CAC 40, qui a cédé jusqu'à 0,8% dans l'après-midi, a finalement terminé la journée sur un gain de 0,51% à 5 374,26 points. L'Euro Stoxx 50 (+0,51%) a suivi le même parcours. Cette bonne nouvelle pour le commerce européen, et donc mondial, est bien accueillie à Wall Street.

Hier à Wall Street


Après un début de séance morose, les marchés actions américains se sont retournés à la hausse, alors que Donald Trump pourrait reporter jusqu’à six mois sa décision d’imposer une hausse des droits de douane sur les importations de voitures européennes. C’est du moins ce que rapporte Bloomberg. Cette information a contrebalancé des statistiques américaines globalement mitigées, avec notamment des ventes au détail décevantes en avril. Le Dow Jones a gagné 0,45% à 25 648,02 points. Le Nasdaq a progressé de 1,13% à 7 822,15 points.