Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Hésitations attendues : situation confuse aux Etats-Unis sur la volonté de soutenir l'économie

AOF - 20 novembre 2020


(AOF) - Les marchés actions européens devraient ouvrir sans grand changement dans le sillage de la clôture en ordre dispersé des Bourses asiatiques. Hier soir, Wall Street a salué l'espoir d'une reprise des discussions au Sénat concernant un plan de relance. Toutefois après la clôture, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a refusé de prolonger plusieurs programmes de prêts d'urgence de la Fed, qui expireront en fin d'année. Et ce au moment où de possibles nouvelles mesures de restrictions aux Etats-Unis continuent de menacer la fragile reprise économique.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une petite bougie blanche sans relief ni indication particulière, réalisée dans des volumes plutôt élevés à 3,9 milliards d'euros. Les cours poursuivent leur consolidation sous la résistance à 5 509 points. Les investisseurs vont avoir besoin de nouveaux éléments pour franchir cet obstacle. En attendant, la temporisation à plat devrait se poursuivre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


VEOLIA/SUEZ
Jeudi soir, Veolia a salué la décision du président du Tribunal de commerce de Nanterre qui interdit à Suez de prendre toute décision susceptible de rendre irrévocable le dispositif étranger d'inaliénabilité de l'Eau France de Suez, conçu et mis en place pour dissuader Veolia de mener à bien son projet d'OPA.

CAPGEMINI

Capgemini a annoncé que son septième plan d'actionnariat salarié, portant sur 3 millions d'actions, soit environ 1,8% du capital existant, avait été réalisé un taux de souscription de 174%. Les actions ont été souscrites au prix unitaire de 92,93 euros (correspondant à 87,5% du prix de référence de 106,20 euros). Près de 41 000 salariés répartis dans les 26 pays participants ont souscrit au plan proposé, ce qui représente 16% des effectifs éligibles du Groupe. Ce nouveau plan " ESOP " (Employee Share Ownership Plan) portera l'actionnariat salarié à plus de 6% du capital.

FOUNTAINE PAJOT
Malgré la poursuite de la crise du Covid-19, Fountaine Pajot se veut rassurant. Le fabricant de bateaux de plaisance explique que « la visibilité commerciale est aujourd'hui bonne et soutenue, tant sur Fountaine Pajot que Dufour, grâce à la dynamique commerciale de ces dernières semaines ». Le groupe indique que le plan de lancement des nouveautés, tant sur le segment du catamaran (Samana 59, Isla 40 et Power67) que sur celui du monocoque (D470 et D61), ainsi que le redéploiement des actions commerciales, notamment à travers des actions Web, viennent soutenir l'activité commerciale.

QUADIENT
Quadient a annoncé jeudi soir que le groupe Frasers, géant de la distribution au Royaume-Uni, a choisi CVP Everest, le plus récent système d'emballage automatisé de Quadient - capable d’emballer 1 100 commandes e-commerce sur mesure par heure. Frasers utilisera ce système pour créer des emballages à la taille exacte de chacune des commandes e-commerce de ses grandes marques, composées d'un ou de plusieurs articles.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront de la confiance des consommateurs de la zone euro en novembre à 16 heures.

Ce matin, l'euro grappille 0,02% à 1,1873 dollar.

Hier à Paris


Après avoir terminé dans le vert hier soir une séance des plus poussives, les marchés actions européens ont cette fois-ci plié face à la seconde vague de covid-19. Alors qu'en France la situation semble se stabiliser, un retour à la normale n'est pas prévue avant 2021. En Suède et au Japon, les mesures pour endiguer l'épidémie se multiplient, alors qu'aux Etats-Unis le nombre de nouveaux cas bat des records chaque jour. De plus, les inscriptions hebdomadaires au chômage y sont de nouveau en hausse. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,67% à 5 475 points, et l'EuroStoxx50, 0,72% à 3 457 points.

Hier à Wall Street


En baisse une partie de la séance en raison des craintes liées à la Covid- 19, les marchés actions américains ont finalement basculé dans le vert. Les investisseurs ont été rassurés par l'annonce du leader de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer selon laquelle le leader de la majorité, Mitch McConnell, était d'accord pour reprendre les discussions sur la relance. Au chapitre des valeurs, L Brand (Victoria' Secret) a bondi après des résultats solides. Macy's a grimpé sur des comptes moins dégradés que prévu. Le Dow Jones a gagné 0,15% à 29 483,23 pts, le Nasdaq, 0,87% à 11 904,71 pts.