Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - La prudence est de mise

AOF - 21 septembre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens pourraient débuter la séance en baisse dans le sillage de Wall Street. Les investisseurs s'inquiètent de la résurgence de la pandémie en Europe et redoutent l'impact de l'éventuelle mise en œuvre de nouvelles restrictions pour l'endiguer. Au chapitre macroéconomique, les opérateurs suivront avec intérêt à partir de mardi les auditions au Congrès américain du président de la Fed, Jerome Powell, et du secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin. A la Bourse de Paris, Vallourec a franchi une nouvelle étape dans son projet de restructuration financière.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie noire avec une clôture au plus bas, sans aucune mèche. Cette fin de semaine, correspondant aussi à l'expiration des contrats futurs, a généré un volume très important à 8,9 milliards d'euros. Le support à 4 935 points est maintenant proche : il constitue un premier niveau pour assister à un retour des acheteurs.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

VALLOUREC
Vallourec a reçu le 18 septembre 2020 l'accord, à la majorité requise, des porteurs de chacune de ces émissions obligataires, et qu'elle a l'intention de demander, dès que possible, la nomination d'un mandataire ad hoc. Le groupe a également obtenu l'accord de ses banques, conformément aux termes de ses crédits renouvelables concernés, pour engager des discussions concernant sa restructuration financière.

ACTEOS
Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de l'édition de progiciels d'optimisation de la chaîne logistique ressort à 408 000 d'euros contre une perte de 446 000 euros un an plus tôt. L'Ebitda de la société s'établit à 241 000 euros, soit une croissance de 39%.

CROSSJECT
Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par l'Etat de 4 millions d'euros, qui est venu conforter sa situation financière dans le contexte de développement de l’entreprise (capacité d’autofinancement à – 3,3 millions d'euros,) et d’investissements sur le process industriel (flux d’investissement à – 2,4 millions d'euros). En septembre 2020, le groupe pharmaceutique a perçu un remboursement de 0,2 million au titre du CIR de 2017.

MARIE BRIZARD (MBWS)
Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) a annoncé le report de la publication de ses résultats semestriels 2020 au 30 septembre, en raison de contraintes logistiques liées au contexte sanitaire. Le conseil d’administration, prévu à l’effet d’arrêter les comptes au 30 juin 2020 de MBWS, se tiendra le 29 septembre 2020. En conséquence, la date de publication des résultats semestriels 2020 de MBWS, initialement prévue le 25 septembre 2020, a été reportée au 30 septembre 2020.

Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n'est attendu.

Vers 8h25, l'euro gagne 0,16% à 1,1859 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés actions européens ont creusé leurs pertes en fin de séance dans le sillage de Wall Street. Le CAC 40 a abandonné 1,22% à 4 978,18 points. Sur la semaine, la Bourse de Paris affiche un repli de 0,65%. Même tendance dans le reste de l'Europe, comme en témoigne ce soir la baisse de 0,9% de l'EuroStoxx 50. Sur la semaine, l'indice paneuropéen a reculé de plus de 0,8%. Les investisseurs ont repris leur souffle après une fin d'été plus dynamique que prévu.

Vendredi à Wall Street

Les marchés actions américains ont clôturé dans le rouge vendredi, pénalisés par des prises de bénéfices. L’inquiétude concernant l’impact de l’évolution de la crise sanitaire sur l’économie refait son apparition. Côté indicateurs, l'indice de confiance des consommateurs du Michigan pour le mois de septembre est ressorti au-dessus des attentes. Au final, le S&P500 et le Nasdaq ont accusé leur troisième semaine consécutive de baisse. Le Dow Jones a abandonné 0,88% à 27 657,42 points. Le Nasdaq a cédé 1,07% à 10 793,28 points.