Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - La tendance haussière devrait se prolonger, le vote sur le Brexit en ligne de mire

AOF - 12 mars 2019


(AOF) - Les principaux marchés actions européens devraient prolonger leur tendance haussière de la veille, alors que la probabilité d’un Brexit sans accord semble avoir reculé. L’Union Européenne et le Royaume-Uni sont parvenus à s’entendre hier soir sur des modifications de dernière minute. Les députés britanniques se prononceront dans la journée. Côté statistiques, le catalyseur clef de la journée sera l’inflation américaine de février. Côté valeurs, les investisseurs arbitreront les publications de Séché Environnement, Spie et Prodware.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une mèche basse sur la borne basse du canal dans des volumes relativement faibles à 2,99 milliards d'euros. Les acheteurs conservent l'ascendant et entretiennent cette dynamique haussière. Il faut enfoncer le support à 5203 points, renforcé par la moyenne mobile à 20 jours, pour dégrader la dynamique.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


SPIE
Spie vient de dévoiler ses résultats 2018 et ses perspectives 2019. Ainsi, le spécialiste des services multitechniques, allant de la conception à la maintenance des installations électriques, mécaniques et climatiques a publié un résultat net (part du groupe) de 91,4 millions d’euros (-17,2%) et un Ebita de 400 millions d’euros (+3,1%). Il en découle une marge d’Ebita (pro forma) de 6% contre 5,9% en 2017. Pour sa part, la production consolidée du groupe a atteint 6,67 milliards d'euros l’an dernier, ce qui laisse apparaître une hausse de 8,9%.

PRODWARE
En 2018, Prodware a enregistré un résultat net part du groupe de 9,1 millions d'euros, en diminution de 21,2 %, et un Ebitda de 33,3 millions d'euros, en progression de 8,4 %. Celui-ci a été porté par la hausse des ventes et une bonne maîtrise des charges opérationnelles. "Un effort particulier a été fait sur la réduction des charges de sous-traitance et l'amélioration de la productivité liée au développement des ressources nearshore qui représentent, en 2018, 17 % des effectifs", a précisé le groupe de services informatiques.

EURONEXT
La bourse paneuropéenne Euronext annonce avoir prolongé son offre de rachat de la Bourse d’Oslo jusqu'au 1er avril 2019. Toutes les autres conditions de son offre telles que révisées le 11 février 2019 restent inchangées. Euronext propose 158 couronnes norvégiennes par action Oslo Børs VPS, un prix sur lequel le Nasdaq avait aligné son offre, il y a une semaine.

SECHE ENVIRONNEMENT
Séché Environnement vient de dévoiler ses résultats 2018 et confirmer ses objectifs 2020. Ainsi, la spécialiste de la valorisation et du traitement des déchets a publié un résultat net (part du groupe) de 15,6 millions d’euros (+2%) et un résultat opérationnel courant de 44,2 millions d’euros (+11%). Pour sa part, le chiffre d'affaires contributif a atteint 511,9 millions d'euros l’an dernier, ce qui laisse apparaître une hausse de 9,9% en données brutes. Globalement, le groupe a évoqué une « bonne performance commerciale et opérationnelle dans un environnement porteur ».

Les chiffres macroéconomiques

La France a dévoilé son emploi salarié (définitif) pour le quatrième trimestre 2018 (à suivre).

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront également connaissance des prix à la consommation pour le mois de février (13h30).


Hier à Paris


Après une semaine dernière morose (-0,65% pour le CAC 40), les marchés actions européens sont repartis à la hausse aujourd'hui. En début d'après-midi, la bonne orientation de Wall Street a permis aux indices actions européens d'augmenter leurs gains. Les investisseurs ont salué deux statistiques américaines encourageantes, notamment le rebond inattendu des ventes au détail. A Paris, Safran a été malmené. Le groupe fabrique en effet le moteur du Boeing qui s'est crashé hier en Éthiopie. La Bourse de Paris a gagné 0,66% à 5 266 points. L'Euro Stoxx 50 a progressé de 0,67% à 3 305 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé dans le vert lundi, malgré le recul de Boeing. Le constructeur aéronautique est secoué par le crash d’un Boeing 737 Max 8 d’Ethiopian Airlines ce week-end. Les valeurs technologiques ont été soutenues par l'acquisition dans le secteur des puces, de Mellanox par Nvidia. Les données économiques étaient aussi porteuses : les ventes au détail ont dépassé les attentes. Au son de la cloche, le Dow Jones a gagné 0,79% à 25 650,88 points et le Nasdaq Composite a pris 2,02% à 7 558,06 points.