Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Léger repli anticipé, la Fed tempère les anticipations de baisse des taux

AOF - 26 juin 2019


(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir en légère baisse, Wall Street ayant creusé ses pertes en seconde partie de séance. Plusieurs membres de la Fed, son président, ont refroidi les ardeurs des investisseurs s'agissant du potentiel de baisse des taux. « De nombreux participants au comité de politique monétaire estiment que les arguments en faveur d'une politique un peu plus accommodante se sont renforcés. Nous sommes conscients que la politique monétaire ne doit pas réagir de façon excessive à une statistiques particulière ou à un changement de sentiment à court terme », a-t-il déclaré.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une petite bougie blanche sans signification particulière, réalisée avec des volumes moyens à 3,05 milliards d'euros. La phase de correction ne semble donc pas terminée, d'autant plus que les marchés américains ont nettement corrigé dans la nuit. Les cours devraient ainsi revenir trouver du soutien sur la moyenne mobile à 50 jours, actuellement à 5400 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


TECHNIPFMC
TechnipFMC a accepté les résolutions proposées par le département américain de la Justice (DOJ), la Securities and Exchange Commission (SEC) et les autorités brésiliennes - le Service fédéral des poursuites (MPF), le contrôleur général du Brésil (CGU) et le procureur général du Brésil (AGU) -, afin de conclure les enquêtes anti-corruption menées au Brésil et celle se rapportant à l'intermédiaire, Unaoil. La société a accepté de verser 301,3 millions de dollars à ces autorités pour conclure les enquêtes sur des agissements remontant à plus de dix ans.

IMERYS
Patrick Kron a été nommé président du conseil d'administration d'Imerys. L'ancien PDG d'Alstom succède à Gilles Michel. Ce dernier avait choisi en mai 2018, pour des raisons personnelles, de quitter ses fonctions de PDG d'Imerys et accepté de conserver la fonction de président du conseil d'administration d'Imerys pour une période de transition. Patrick Kron est actuellement président de Truffle Capital, société de capital-risque spécialisée en BioMedTech et Digital et de PKC&I, société de conseils.

HOPSCOTCH
Hopscotch est sur le point d'acquérir 35,5% de Sopexa, une agence de communication internationale "100% Food, Drink & Lifestyle", portant ainsi sa participation de 30,5% à 66 % du capital. Par ailleurs, depuis le 30 avril 2019, Hopscotch a renforcé sa présence dans la direction opérationnelle de Sopexa en nommant deux représentants dans un directoire renouvelé et en en assurant la présidence.

I.CERAM
Le Conseil d'Administration d'I.Ceram propose la nomination de Jean-François Carminati en qualité d'administrateur indépendant. Cette nomination sera soumise à l'approbation des actionnaires lors de la prochaine Assemblée générale prévue le 28 juin 2019. Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, Jean-François Carminati dispose d'une expérience de plus de 30 ans en finance et communication, acquise au sein de grands groupes (Total et Elf Aquitaine).

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent le moral des ménages français en juin à 8h45, mais surtout les Commandes de biens durables en mai aux Etats-Unis à 14h30.

Ce matin, l'euro s'effrite de 0,07% à 1,136 dollar.

Hier à Paris


Les principaux marchés actions européens ont clôturé en léger repli pour la troisième séance consécutive. Alors que les négociations commerciales sont au point mort depuis six semaines, les observateurs espèrent que le tête à tête entre les deux dirigeants permettra d'aboutir à des avancées susceptibles de mettre un terme à la guerre commerciale que se livrent Washington et Pékin depuis de longs mois. L'aversion pour le risque est également alimentée par le dossier iranien. Le CAC 40 a cédé 0,13% à 5 514,57 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a cédé 0,16% à 3 450,02 points.

Hier à Wall Street


Wall Street a creusé ses pertes en seconde partie de séance, Jerome Powell ayant tempéré les anticipations de baisse des taux cette année. Jusqu’à 3 sont anticipées par le marché. « Nous sommes conscients que la politique monétaire ne doit pas réagir de façon excessive à une statistiques particulière ou à un changement de sentiment à court terme », a-t-il déclaré. Les indices avaient ouvert en repli dans le sillage d’indicateurs décevants, au premier rang desquels la confiance des consommateurs. Le Dow Jones a perdu 0,67% à 26 548,22 et le Nasdaq Composite a reculé de 1,51% à 7 884,72 points.