Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Légère progression attendue, Mario Draghi tire sa révérence

AOF - 24 octobre 2019


(AOF) - Les marchés européens sont attendus sur une note légèrement positive alors que les résultats dévoilés par Microsoft et Tesla sont meilleurs que prévu. La publication au cours de la première heure de cotation des indices des directeurs d’achat pour octobre en Europe pourrait cependant tout changer, pour le pire ou le meilleur. Les décisions de la BCE sont aussi à surveiller. Les résultats et chiffres d'activité sont nombreux aujourd'hui en France : Air Liquide, STMicroelectronics, Schneider, Scor... Atos a pour sa part annoncé le prochain départ de Thierry Breton pour la Commission européenne.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie blanche, la troisième d'affilée. Malheureusement, ces bougies ne permettent aucune progression significative, en raison de volumes limités (que 3,10 milliards d'euros hier). Les acheteurs sont donc toujours présents à proximité du support à 5600 points mais l'île de retournement sera toujours l'instant valable tant que le gap baissier restera ouvert. Le temps qui passe sans accélération baissière vient néanmoins amoindrir sa puissance. Le marché reste dans l'expectative avant la dernière réunion de la BCE dirigée par Mario Draghi.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ATOS
Le Conseil d’administration d’Atos a pris acte de l’annonce par la Présidence de la République française de proposer la candidature de Thierry Breton comme Commissaire représentant de la France à la Commission européenne. En conséquence, Thierry Breton fera parvenir sa démission de Président-Directeur Général du groupe informatique à effet du 31 octobre 2019. Conformément au plan de succession proposé par le Comité des nominations et des rémunérations, le Conseil d'administration entend opter pour la dissociation des fonctions de Président du Conseil d'administration et de Directeur général.

ALTEN
Au troisième trimestre, l’activité d’Alten est en croissance de 15,8 % (10,2 % en France et 20,3 % à l’International) à 644,10 millions d’euros. A données constantes, l’activité est en hausse de 10,9 %. Le troisième trimestre a bénéficié d’un jour ouvré de plus que l’an passé, qui a généré 1,4 % de croissance additionnelle. Dans le contexte économique actuel, le groupe d’ingénierie et de conseil en technologies confirme qu’il devrait réaliser une croissance organique satisfaisante de l’ordre de 10 % cette année.

LATECOERE
Latécoère a réalisé mercredi soir son point d’activité pour les neuf premiers mois de l’exercice 2019. Ainsi, l’équipementier aéronautique a publié un chiffre d’affaires de 533,7 millions d’euros sur la période, en hausse de 13,4 % à données publiées et de 10,9 % à taux de change constants. L’activité se répartie entre la division Aérostructures (306,9 millions d’euros, +13,7 % en publié) et la division Systèmes d’Interconnexion (226,8 millions d’euros, +13,1 % en publié).

AUBAY
Aubay a réalisé au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 99,2 millions d’euros, en croissance purement organique de +5,2%. L’entreprise de services du numérique souligne que la base de comparaison était exigeante : +10,8% en organique au troisième trimestre. Sur les 9 premiers mois la croissance interne est de 5,4%. A l’image de la saisonnalité des années précédentes, l’effectif a augmenté de 87 collaborateurs sur le seul troisième trimestre, soit plus que sur l’ensemble du premier semestre.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent les indices PMI flash manufacturier et services d'octobre pour la France à 9h45, l'Allemagne à 9h30, la zone euro à 10 heures et les Etats-Unis à 15h45.

La BCE fera connaitre sa décision sur ses taux à 13h45.

Toujours outre-Atlantique, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage et les commandes de biens durables de septembre sont attendues à 14h30 et les ventes de logements neufs de septembre à 16h00.

Ce matin, l'euro grappille 0,01% à 1,1133 dollar.

Hier à Paris


Les marchés actions européens ont fini proches de l’équilibre sur fond de résultats d'entreprises contrastés. S'agissant de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'incertitude prévaut toujours. Le calendrier du gouvernement pour discuter du récent accord a été rejeté, un report du Brexit est déformais attendu. Du côté des sociétés, Peugeot a rassuré tandis que STMicroelectronics a souffert des perspectives décevantes de Texas Instruments. Le CAC 40 a clôturé en retrait de 0,08% à 5 653,44 points et l’EuroStoxx50 a gagné 0,06% à 3 606,89 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont terminé en légère hausse. La prudence est restée de mise après les votes de la veille sur le Brexit suggérant un nouveau report. Côté valeurs, les publications d’entreprises étaient contrastées. Les résultats trimestriels de Texas Instruments et Caterpillar ont notamment déçu, même si ce dernier a fini en hausse. Quant à Boeing, la remise en service du 737 MAX au quatrième trimestre éclipse une copie mitigée. Le Dow Jones a finalement gagné 0,17% à 26 833,95 points tandis que le Nasdaq Composite a progressé de 0,19% à 8 119,79 points.