Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Légers gains attendus, les financières en vedette

AOF - 12 juillet 2019


(AOF) - Les marchés européens sont attendus en hausse dans le sillage des valeurs financières. De la même façon qu'à Wall Street où il a contribué à l'atteinte par le Dow Jones d'un nouveau record, le secteur financier devrait bénéficier du rebond du rendement des emprunts d'Etat. Celui du 10 ans allemand, qui sert de référence en Europe, est à -0,21% alors qu'il était tombé à -0,38% en début de semaine. A Paris, Vetoquinol annonce un programme de réorganisation de son outil industriel en Europe.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une clôture au plus bas de la séance dans des volumes toujours faibles à 2,54 milliards d'euros. Au contact du gap à 5545 points, les cours n'ont pas franchement réagi et les vendeurs semblent avoir pris la mesure des acheteurs autour des précédents sommets annuels. Une clôture sous 5545 points provoquerait une correction plus profonde en direction de 5465 points. En attendant un signe de faiblesse, la tendance reste haussière.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


VETOQUINOL
Vetoquinol annonce un programme de réorganisation de son outil industriel en Europe. Le spécialiste de la santé animale va transférer les activités de production de la gamme Ascor fabriquée dans l’usine de Vetoquinol Italia située en Emilie-Romagne vers d’autres sites pharmaceutiques européens du groupe. Ces transferts entraineront d’ici deux ans et demi la fermeture de l’usine.

ORANGE
Orange Belgium et Proximus ont signé un accord de principe contraignant en vue de conclure un accord de partage du réseau d’accès mobile d’ici la fin de l’année. Il vise à permettre aux deux entreprises de répondre à la demande croissante des clients en matière de qualité de réseau mobile et de couverture intérieure. En termes financiers, Orange Belgium s'attend à ce que l'accord permette des économies de coûts d'exploitation et d'investissement cumulés de 300 millions d'euros sur 10 ans.

PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS
Pierre & Vacances-Center Parcs a enregistré au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 371,50 millions d’euros, en progression de 9,8 %. Les revenus des activités touristiques s’élève à 335,3 millions d’euros, en croissance de 12,6 %. En leur sein, le chiffre d’affaires de location s’élève à 227,7 millions d’euros, en progression de 5,5 % à données comparables. Le chiffre d’affaires du développement immobilier s’élève à 36,1 millions d’euros, un niveau proche de celui de la même période de l'exercice précédent.

CLASQUIN
Clasquin annonce être en négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une société au Canada. Si le nom de la société n’est pas communiqué, le spécialiste de l’ingénierie en transport précise que la cible est spécialisée dans le transport international, au départ et à destination du Canada. Elle affiche un chiffre d’affaires annuel de 48 millions de dollars canadiens et une marge brute de 8 millions. Clasquin détiendrait 80% du capital et les actionnaires cédants conserveraient 20% du capital.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent les créations d'entreprises en juin en France à 8h45, la production industrielle en zone euro en juin à 11 heures et les prix à la production aux Etats-Unis en juin.

Ce matin, l'euro gagne 0,14% à 1,1269 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont fini en repli, les tensions commerciales sino-américaines ayant refait leur apparition. " (...) La Chine nous déçoit car elle n'a pas acheté les produits agricoles de nos grands Fermiers comme elle l'avait promis. Espérons qu'elle commencera bientôt ! ", a tweeté le président américain. La menace implicite contenue dans ce tweet a pesé sur les Bourses européennes, Wall Street résistant. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,28% à 5 551,95 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 0,18% à 3 494,92 points.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont fini en ordre dispersé, les valeurs technologiques faisant preuve de faiblesse. Les indices ont bénéficié du soutien spécifique du secteur de l’assurance santé ; l’administration Trump ayant décidé d’abandonner son plan visant à réduire les commissions reversées par les fabricants de médicaments aux assureurs santé. Les valeurs financières ont aussi soutenu la tendance dans le sillage de la hausse du rendement du 10 ans. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,85% à 27 088,08 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,08% à 8 196,04 points.