Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - L’enthousiasme sur le commerce s’est dissipé, vers une ouverture dans le rouge

AOF - 04 décembre 2018


(AOF) - Les marchés actions européens devraient ouvrir dans le rouge ce mardi. L’enthousiasme, suscité par la trêve conclue entre Donald Trump et Xi Jinping, s’est dissipé. Lors du G20, les deux présidents ont convenu de ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et de trouver un accord sur le commerce dans les 90 jours. Toutefois, l’incertitude demeure quant à l’issue finale des négociations. L’agenda du jour sera bien mince : seuls les prix à la production pour le mois d'octobre seront dévoilés en zone euro. Côté valeurs, les publications de Neopost et Elior seront arbitrées.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une ouverture au plus haut de la séance et une clôture faible. Les cours ont ouvert un net gap haussier mais les acheteurs n'ont pas conservé la main sur le marché. La reprise haussière entamée depuis deux semaines semble poussive et alimentée uniquement par des marchés américains très robustes.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ELIOR GROUP
Elior Group a dévoilé ses résultats au titre de son exercice fiscal 2017-2018 (clos au 30 septembre). Ainsi, le groupe de restauration et des services associés a réalisé un résultat net part du groupe publié de 34 millions d’euros sur la période, en baisse de 70,2% sur un an. L’Ebita retraité consolidé s’élève à 285 millions d’euros, soit une marge de 4,3 % du chiffre d’affaires. Il recule de 16,7% par rapport à l’exercice précédent.

JCDECAUX
JCDecaux annonce que sa filiale JCDecaux Belgique a réalisé la première étape de son rapprochement avec la société Publiroute, acteur historique du grand format en Belgique opérant sous la marque Dewez qui exploite 15 000 dispositif réparti sur tout le territoire belge. A la finalisation de l’opération, JCDecaux Belgique en deviendra l’actionnaire majoritaire.

LDLC
LDLC a fait état de résultats semestriels en repli. Ainsi le groupe de commerce en ligne a affiché un résultat net négatif de 3,5 millions d’euros, contre +2,5 millions un an plus tôt. L’Ebitda s’établit à -1,9 millions d’euros, contre +6,6 millions, impacté par les moyens supplémentaires mis en place pour accompagner l’ensemble des projets. Quant au chiffre d’affaires, il s’élève de 234,6 millions, en croissance de 8,9%.

NEOPOST
Neopost a fait état de son activité au titre du troisième trimestre de son exercice 2018 (clos fin octobre). Ainsi, le spécialiste du traitement du courrier a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 265 millions d’euros sur la période, soit une très légère hausse de 0,8% sur un an. Cela correspond à une croissance organique de +0,2%. L’ensemble des activités « Communication & Shipping Solutions » est en croissance organique de +10,7% et représente 31% du chiffre d’affaires total contre 28% un an plus tôt.

Les chiffres macroéconomiques

A 11h, en zone euro, les investisseurs prendront connaissance des prix à la production pour le mois d'octobre.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1384 dollar en hausse de 0,27%.

Hier à Paris


Les marchés actions européens ont débuté la semaine en nette progression, grâce à la trêve conclue ce week-end entre Donald Trump et Xi Jinping. Lors du G20, les deux présidents ont convenu de ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et de trouver un accord sur le commerce dans les 90 jours. Le secteur automobile a salué la nouvelle comme il se devait. En parallèle, les PMI manufacturier de novembre sont ressortis légèrement plus hauts que prévu. Au final, le CAC 40 a pris 1% à 5 053,98 points et l’EuroStoxx 50 +1,32% à 3 214,99 points.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont débuté la semaine dans le vert, saluant la trêve de 90 jours signée par les présidents chinois et américain. Ils ont convenu pendant cette période de ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et de trouver un accord sur le commerce. Les secteurs industriel, automobile, technologique et des matières premières en ont bénéficié. Les statistiques du jour se sont révélées mitigées. Au son de la cloche, le Dow Jones a gagné 1,13% à 25 826,43 points et le Nasdaq Composite a pris 1,51% à 7 441,51 points.