Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les Bourses européennes devraient tenter le rebond à l’ouverture

AOF - 22 janvier 2020


(AOF) - Les marchés actions européens devraient rebondir ce mercredi à l’ouverture, au lendemain d’une séance marquée par les craintes concernant la propagation d'un nouveau coronavirus apparu en Chine. Ce dernier a fait 9 morts à l’heure actuelle et affecté plus de 400 personnes. La Chine se montre néanmoins plus réactive face à cette épidémie que celle du SRAS en 2003. Sur le front des statistiques, la journée s’annonce calme. Au chapitre des valeurs, les investisseurs arbitreront les publications du jour, avec Elior, Pierre et Vacances, Soitec ou encore Vranken-Pommery.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance, une très longue mèche basse. Ce marteau n'est pas situé en bas de tendance : il ne constitue donc pas une figure de retournement. Placé juste après l'ouverture d'un gap baissier, il indique que les acheteurs sont toujours présents et qu'ils défendent avec conviction la tendance haussière. La prochaine résistance visée se situe à 6 156 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ELIOR
Elior a réalisé mercredi son point d’activité au titre de son premier trimestre 2019-2020 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste de la restauration collective et des services a publié un chiffre d’affaires de 1, 308 milliard d’euros, en recul de 0,7 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. La croissance organique s’établit à -1,8 %. Elle aurait été de -1,1 % sans l’impact des mouvements sociaux en France, estimé à 9 millions d’euros au mois de décembre. Le taux de rétention global est de 92 % contre 91 % l’an dernier.

PIERRE & VACANCES
Pierre & Vacances a publié un chiffre d'affaires de 375 millions d'euros pour son premier trimestre 2019/2020, en baisse de 4,6%. L'exploitant de villages vacances souffre de son activité de développement (-36,2%), qui a notamment enregistré la contribution d'opérations de rénovation de Domaines Center Parcs pour un montant de 105 millions d'euros. En revanche, le chiffre d'affaires des activités touristiques et de location a progressé respectivement de 14,2% et 13,1%, résultant à la fois d’une hausse du prix moyen de vente net (+7,8%) et du nombre de nuits vendues (+5,0%).

VRANKEN POMMERY
Le chiffre d'affaires du groupe Vranken-Pommery Monopole, en repli de 8,6%, s'établit à 274,6 millions d'euros pour l'exercice 2019. La baisse du chiffre d'affaires est exclusivement entrainée par la réduction des ventes Champagne et Porto dans le réseau Off-Trade France. Elle fait suite à l'application au 1er janvier 2019 de la Loi EGALIM (régulation des promotions en grande distribution française), qui modifie profondément les promotions traditionnelles incitatives à la vente.

SOITEC
Soitec a réalisé mardi soir son point d’activité du troisième trimestre 2019-2020 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste de la conception et la production de matériaux semi-conducteurs a publié un chiffre d’affaires consolidé de 135,3 millions d’euros sur la période, en hausse de 15,9% par rapport au 3ème trimestre 2018-2019. A périmètre et taux de change constants, la croissance organique des ventes s’établit à +11,3%.

Les chiffres macroéconomiques


En France, les investisseurs prendront connaissance du climat des affaires de janvier à 8h45.

Aux Etats-Unis, les reventes de logements de décembre seront publiés à 16h.

Vers 8h30, l'euro cède 0,07% à 1,1075 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont reculé en raison de la propagation d'un nouveau coronavirus mortel en Chine. Non seulement l'épidémie s'étend géographiquement, mais le bilan s'aggrave : 300 personnes ont été affectées et 6 victimes ont déjà été dénombrées. Les investisseurs craignent que cette épidémie ne pèse sur l'activité, comme le SRAS en 2003. Très dépendant de la Chine et du tourisme, le secteur du luxe a souffert. Le CAC 40 a clôturé en retrait de 0,54% à 6045,99 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,26% à 3 789,12 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé sur une note baissière mardi. Ainsi, le Dow Jones a perdu 0,52% à 29 196,04 points et le Nasdaq a cédé 0,19% à 9 370,81 points. Les indices ont été pénalisés par les craintes concernant la propagation d'un nouveau coronavirus apparu en Chine. Ce dernier a fait plusieurs morts et touché plusieurs centaines de personnes, dont une aux Etats-Unis, près de Seattle. Les investisseurs redoutent que cette épidémie ne pèse sur l'activité, comme le SRAS en 2003. Côté valeurs, Tesla et Uber ont brillé, à l’inverse de Boeing.