Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les investisseurs attendent de voir

AOF - 16 juillet 2019


(AOF) - Les principaux marchés européens pourraient débuter en légère baisse dans le sillage de la clôture atone de Wall Street et du repli de Tokyo (-0,69% pour le Nikkei). Pour les analystes, le principal catalyseur des actifs à risque, hormis la guerre commerciale et les banques centrales, est désormais la qualité des résultats d'entreprises aux Etats-Unis. Or, la saison a débuté hier sur une note timide avec Citigroup. Au chapitre macroéconomique, l'indice ZEW de juillet sur la confiance des investisseurs allemands et les ventes au détail aux Etats-Unis sont attendus avec intérêt.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un nouveau doji avec de longues mèches haute et basse, dans des volumes toujours faibles à 2,45 milliards d'euros. L'équilibre prévaut entre acheteurs et vendeurs et aucun des deux camps ne parvient à prendre la main sur le marché pour l'instant. La temporisation est donc toujours de mise et seule une nouvelle clôture au-delà des anciens plus hauts historiques à 5601 points relancerait la tendance haussière vers 5703 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOURBON
Alors que le destin de Bourbon reste suspendu aux discussions entre entre le PDG Jacques de Chauteauvieux et les créanciers concernant le plan de restructuration de la dette, la société prépare l'avenir. Le groupe parapétrolier spécialiste des services maritimes s'est en effet associé à Peugeot Design Lab pour le design des futures cabines de ses navires passagers. Il propose à ses clients des services inspirés de l'aviation. Ses futures cabines seront déclinées en une gamme de 3 types de confort, " Business Class ", " Premium " et " Eco ".

CATANA GROUP
Catana a réalisé au troisième trimestre 2018 /2019 un chiffre d'affaires de 18,288 millions d'euros, en hausse de 29 %. Sur neuf mois, les ventes du fabricant de catamarans ont grimpé de 25,6 % à 51,092 millions. "Cette trajectoire de croissance solide, en ligne avec les prévisions, témoigne de l'engouement toujours plus fort pour la gamme de catamarans Bali, désormais incontournable sur son marché", a commenté le groupe.

DELTA DRONE
Delta Drone a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d'euros au premier semestre 2019, intégrant 4,9 millions d'euros en provenance de ATM Group, Son entrée dans le périmètre de consolidation est fixée au 1er juin 2019, induisant une contribution au chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 830 000 euros. La croissance organique du spécialiste des drones s'élève à 16,2 %, notamment favorisée par la dynamique de développement en Afrique (Afrique du Sud, Ghana, Sénégal, Côte d'Ivoire, Namibie), continent sur lequel la croissance sur la période est d'environ 49 %.

GECINA
Suite à un appel d'offres organisé par la Caisse de Retraite du Personnel Navigant Professionnel de l'Aéronautique Civile (CRPN), Gecina entre en négociations exclusives pour l'acquisition de 100 % de lots de bureaux détenus par la CRPN de l'ensemble immobilier " Carreau de Neuilly ", situé avenue Charles de Gaulle à Neuilly-sur-Seine. Ils représentent près de 32 000 mètres carrés. Cette opération pourrait prendre la forme d'un échange d'actif entre le groupe immobilier et la CRPN.

Les chiffres macroéconomiques

En Allemagne, l'indice ZEW de juillet sur la confiance des investisseurs allemands dans les perspectives économiques est attendu à 11h. La balance commerciale en mai de la zone euro sera dévoilé à la même heure.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail en juin et les prix des importations en juin seront publiés à 14h30. La production industrielle et le taux d'utilisation des capacités de production en juin seront dévoilés à 15h15.

Vers 8h25, l'euro abandonne 0,02% à 1,1260 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont débuté la semaine en légère hausse. L'accueil tiède réservé aux premiers résultats bancaires, ceux de Citigroup, a contaminé les cotes américaine et européenne. Il a relégué à l'arrière plan des statistiques rassurantes en Chine (production industrielle et ventes au détail) et aux Etats-Unis (Empire Index). La poursuite de la tendance haussière dépend fortement de la capacité des sociétés américaines à publier des profits supérieurs au consensus. Le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,10% à 5 578,21 points et l’EuroStoxx50 a progressé de 0,13% à 3 502,122 points.

Hier à Wall Street


En repli à la mi-séance, les Bourses américaines ont finalement terminé en très légère hausse, les résultats de Citigroup étant accueillis sans enthousiasme. Après les records de ces dernières semaines, la poursuite de la tendance haussière dépend fortement de la capacité des sociétés américaines à publier des profits supérieurs au consensus. Wall Street a pourtant aussi pris connaissance d'un rebond plus important que prévu de l'indice manufacturier de la Fed de New-York. Le Dow Jones a gagné 0,1% à 27 359,19 points tandis que le Nasdaq Composite a grappillé 0,17% à 8 258,19 points.