Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les investisseurs restent aux aguets

AOF - 16 août 2019


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus proches de l’équilibre. Après une semaine mouvementée et dans un climat toujours empli de craintes, les investisseurs resteront aux aguets. Ils prendront connaissance de quelques statistiques ce jour. Les mises en chantier et permis de construire de juillet aux Etats-Unis (14h30) et l’indice préliminaire de confiance du consommateur de l’université du Michigan pour le mois d’août (16h) sont notamment au programme. Du côté des valeurs, l'actualité sera peu fournie.

L'analyse technique du CAC 40

L'information n'est pas disponible

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ADP
ADP a terminé la séance de jeudi sur la piste avec un recul de 0,52% à 151,60 euros, dans le sillage du ralentissement de la croissance de son trafic mensuel. Ainsi, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 1,3 % en juillet 2019, sur un an, après une progression de 5,2% en juin. Le groupe aéroportuaire pourrait avoir des vélléités de reprendre de la hauteur vendredi sur la place de Paris.

INNELEC
Innelec n'a pas convaincu jeudi avec son point d’activité du premier trimestre de l’exercice 2019/2020 (clos fin juin). Le titre a cédé 4,61% à 5,80 euros. Le rebond sera donc à guetter vendredi. Le distributeur dans l’univers du jeu vidéo et l’animateur de licences dans l’entertainment a publié un chiffre d’affaires de 14,8 millions d’euros au premier trimestre, soit une hausse de 4,7% sur un an. Innelec a expliqué que la croissance a été principalement portée par l’activité Produits dérivés avec un doublement du chiffre d’affaires sur la période.

 

Les chiffres macroéconomiques

En zone euro, la balance commerciale en zone euro de juin est attendue à 11h.


Aux Etats-Unis, les mises en chantier et permis de construire de juillet seront dévoilés à 14h30 et l'indice de confiance du consommateur de l'université du Michigan (première estimation) du mois d'août, à 16h. 

Vers 8h05, l'euro est quasi stable à 1,1103 dollar. 

Hier à Paris


Au lendemain d’une séance difficile, les Bourses européennes n’ont pu rebondir. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,27% à 5 236,93 points et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,18% à 3 282,78 points. La Chine a menacé de représailles les Etats-Unis dans le cadre du conflit commercial qui les oppose, ravivant les inquiétudes des investisseurs, même si elle indiqué par la suite vouloir trouver un compromis. Les solides ventes au détail américaines de juillet n’ont pu contrebalancer ces craintes. Les rendements obligataires ont baissé, tout comme les cours du pétrole.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé jeudi. Côté pile, de bons indicateurs économiques ont été publiés aux Etats-Unis, en particulier les ventes au détail de juillet. Côté face, la Chine a menacé de représailles les Etats-Unis dans le cadre du conflit commercial qui les oppose, même si elle indiqué par la suite vouloir trouver un compromis. En parallèle, les résultats de Walmart et JC Penney ont été bien accueillis, tandis que Cisco a décroché. Au son de la cloche, le Dow Jones a gagné 0,39% à 25 579,39 points et le Nasdaq Composite a lâché 0,09% à 7 766,62 points.