Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Les marchés devraient à nouveau ouvrir dans le rouge

AOF - 24 septembre 2020


(AOF) - Les bourses européennes sont attendues en baisse à l'ouverture ce jeudi, dans le sillage de Wall Street la veille et des marchés asiatiques. Alors que les mesures pour empêcher la propagation du virus se multiplient en Europe, les doutes sur la reprise économique se font de plus en plus pesants. La journée sera également marquée par les indices du climat des affaires en france et en Allemagne, sans oublier les inscriptions hebdomadaires au chômage américain. Côté valeurs, Suez a pris des mesures pour protéger sa principale activité face à la volonté de rachat de Veolia.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie noire avec une mèche haute et une clôture faible, dans des volumes moyens de 3 milliards d'euros. Cette bougie dans son ensemble indique que les vendeurs conservent la main sur le marché. Les inquiétudes dominent : la correction devrait se poursuivre en direction des soutiens à 4 764 voire 4 693 points, à l'image de la faiblesse des marchés américains.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


NAVYA
Navya a essuyé une perte nette de 11,3 millions d'euros au premier semestre contre -13,8 millions d'euros, un an auparavant. La perte opérationnelle a suivi la même route, passant de -13,18 millions à -10,77 millions. Les dépenses de ventes et marketing et les frais généraux et administratifs, ont baissé respectivement de 32% et 35%. Cette maîtrise résulte de la volonté de Navya de focaliser ses dépenses en R&D qui ont augmenté de 13% au cours de la période.

NEOEN
Neoen a dévoilé des résultats en nette progression au premier semestre. Le résultat net, part du groupe, du producteur d'énergie exclusivement renouvelable a progressé de 32% à 22 millions d'euros et l'Ebitda est en augmentation de 58% à 148,2 millions d'euros. La marge d'Ebitda a augmenté de 14 points à 94%. Le chiffre d'affaires a augmenté de 33% à 157,2 millions d'euros. Cette croissance s'explique principalement par la contribution des actifs mis en service au cours de l'année 2019 et du premier semestre 2020

SOLUTIONS 30
Solutions 30 a vu son résultat net, part du groupe, chuter de 32% à 10,5 millions d'euros et son Ebitda ajusté augmenter de 2,4% à 41,5% au premier semestre. Ce dernier a représenté 11,4% des revenus contre 12,7% au premier semestre 2019. Le groupe explique sa résistance par " une structure de coûts largement variabilisée et la mise en place de mesures d'activité partielle ". Le chiffre d'affaires du spécialiste des solutions pour les nouvelles technologies s'inscrit en hausse de 14,1% (+6,9% en organique) à 363,7 millions d'euros.

SUEZ
Suez a annoncé hier soir la création d'une fondation de droit néerlandais dans le but d'assurer juridiquement l'intégrité et la pérennisation de l'activité Eau France au sein du groupe. Avec cette décision, Suez Eau France deviendra incessible pour une durée d'au moins quatre ans, dans l'éventualité d'un rachat du géant de l'eau par son concurrent Veolia. Cette fondation sera administrée par une majorité de représentants ou d'anciens représentants du corps social de Suez, qui n'exclut pas pas une ouverture du capital aux salariés du groupe.

Les chiffres macroéconomiques

En France, le climat des affaires en septembre sera publié à 8h45 et, à 10h00, sera connu l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne pour le mois de septembre.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront publiées à 14h30, et les ventes de logements neufs en août à 16h00.

 

Vers 8h25, l'euro recule de 0,06% à 1,1654 dollar.


Hier à Paris


Les marchés européens ont progressé en dépit d’indices des directeurs d’achat (PMI) mitigés en septembre. Si les PMI pour le secteur manufacturier ont favorablement surpris, l'affaiblissement du secteur des services a en revanche été plus important que prévu. Logiquement, puisqu'il est plus sensible au Covid, dont le nombre de cas a bondi en Europe ces dernières semaines. Les plus importantes hausses du CAC 40 appartenaient à des secteurs variés : Renault, Sanofi et LVMH... L’indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,62% à 4 802,26 points et l’EuroStoxx50 s’est adjugé 0,51% à 3 180,11 points.

Hier à Wall Street


La correction des marchés américains s'est poursuivie ce mercredi, sur fond de retour de la volatilité, les investisseurs s'inquiétant de l'évolution de la pandémie et des nouvelles mesures de confinement qui pourraient en découler. Coté statistiques, le pays de l'Oncle Sam a connu un ralentissement de la croissance de l'activité du secteur privé au mois de septembre. Côté valeurs, Nike a survolé New York grâce à des trimestriels au-dessus du consensus. A la clôture, l'indice Dow Jones a chuté de 1,92% à 26 263,13 points, tandis que le Nasdaq Composite a reculé de 3,01% à 10 632,99 points.