Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Morning meeting AOF France / Europe - Vers une poursuite du rebond

AOF - 17 octobre 2018


(AOF) - Les marchés européens devraient prolonger leur rebond, encouragés par Wall Street qui a accru ses gains en seconde partie de séance. Après les bons résultats de Goldman Sachs et Morgan Stanley mercredi après-midi, Netflix a aussi rassuré hier soir après la clôture aux Etats-Unis. En revanche, IBM a déçu. A Paris, les investisseurs réagiront au ralentissement plus faible que prévu de la croissance de Danone au troisième trimestre. En Europe, le groupe pharmaceutique Roche a aussi fait mieux que prévu.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie avec un grand corps blanc et une clôture au plus haut : un marubozu. Le marteau du 15/10 est confirmé, avec en plus des volumes en progression à 3,86 milliards d'euros. Les acheteurs se sont manifestés et la reprise haussière vers le gap baissier à 5200 points est en cours. Ce pull back pourrait même aller chercher l'ancien support majeur à 5243 points, qui deviendrait alors probablement résistance.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


DANONE
Danone a réalisé au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 6,186 milliards d’euros, en baisse de 4,4% en données publiées, résultant de la dévaluation de devises émergentes. La croissance en données comparables des ventes du groupe d’agroalimentaire a ralenti au troisième trimestre, à 1,4% avec une progression en valeur de 3,3%. Le consensus Reuters s’élève à +1,2%. Elle a atteint 3,1% sur les neuf premiers mois. Le groupe a souffert d’un recul d’environ 20% des ventes en Chine en Nutrition Infantile.

TIKEHAU CAPITAL
DWS Group (Deutsche Bank) et Tikehau Capital ont conclu un accord de partenariat stratégique, qui vient renforcer les liens nés de la prise de participation du second dans le premier à l’occasion de son introduction en bourse en mars 2018. Au travers de cet accord les deux gestionnaires d’actifs souhaitent identifier des opportunités et les développer.

EOS IMAGING
Au cours du troisième trimestre 2018, EOS Imaging a généré un chiffre d’affaires de 7,96 millions d’euros, en baisse de 6% (4% hors effets de change) et a réalisé la vente de 12 systèmes EOS, contre 17 l’année précédente. Les ventes d’équipements s’établissent à 5,5 millions d’euros, en repli de 19%. Les revenus récurrents, en croissance de 44% sur le trimestre à 2,5 millions d’euros, représentent 31% des ventes totales contre 20% sur la même période l’année précédente. Sont inclus 2,3 millions d’euros de ventes de contrats de maintenance.

PRODWARE
Prodware a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 7,6 millions d'euros, en hausse de 12,5% et un résultat opérationnel courant de 11,3 millions d'euros, en augmentation de 6,7%. Il a représenté 12,5% des revenus contre 12,1% un an plus tôt. L’Ebitda affiche une progression de 8,4% à 19 millions, soit une amélioration d’un point du taux de marge (21,1%). Cette appréciation de l’Ebitda est le fruit d’une meilleure gestion des ressources de sous-traitance avec un maintien du poste « Charges externes » à 14,5 millions en dépit de la hausse d’activité.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent l'inflation définitive de septembre pour la zone euro à 11 heures. Aux Etats-Unis, les mises en chantier et les permis de construire de septembre seront connus à 14h30 et le compte-tendu de la réunion de politique monétaire de la Fed des 25 et 26 septembre, à 20 heures.

Ce matin, l'euro perd 0,09% à 1,1562 dollar.

Hier à Paris


Les principaux marchés actions européens ont clôturé ce mardi en progression, soutenus par le très bon début de séance de Wall Street. Ainsi, le CAC a avancé de 1,53 % à 5 173,05 points et l’EuroStoxx 50 de 1,19% à 3 2 55,09 points. Un rebond qui survient dans un contexte lourd d’inquiétudes. Qu'il s’agisse de la « guerre commerciale » entre la Chine et les Etats-Unis, des interrogations sur le budget italien, des tensions sur le compartiment obligataire ou encore de l'affaire Khashoggi, les craintes restent nombreuses.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont accru leurs gains en seconde partie de séance, emmenés par les valeurs technologiques. Ce regain d’optimisme a été alimenté par les résultats trimestriels de bonne facture de Goldman Sachs et Morgan Stanley. Cela a permis de reléguer en arrière-plan (pour le moment) une liste d’inquiétudes déjà fort longue : l’affaire « Khashoggi », les tensions commerciales sino-américaines, le niveau élevé des rendements obligataires et le Brexit. L’indice Dow Jones a clôturé en progression de 2,17% à 25 798,42 points et le Nasdaq Composite a engrangé 2,89% à 7645,49 points.

L'analyse technique du CAC 40


Les valeurs à suivre aujourd'hui


DANONE
Danone a réalisé au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 6,186 milliards d’euros, en baisse de 4,4% en données publiées, résultant de la dévaluation de devises émergentes. La croissance en données comparables des ventes du groupe d’agroalimentaire a ralenti au troisième trimestre, à 1,4% avec une progression en valeur de 3,3%. Le consensus Reuters s’élève à +1,2%. Elle a atteint 3,1% sur les neuf premiers mois. Le groupe a souffert d’un recul d’environ 20% des ventes en Chine en Nutrition Infantile.
TIKEHAU CAPITAL
DWS Group (Deutsche Bank) et Tikehau Capital ont conclu un accord de partenariat stratégique, qui vient renforcer les liens nés de la prise de participation du second dans le premier à l’occasion de son introduction en bourse en mars 2018. Au travers de cet accord les deux gestionnaires d’actifs souhaitent identifier des opportunités et les développer.
EOS IMAGING
Au cours du troisième trimestre 2018, EOS Imaging a généré un chiffre d’affaires de 7,96 millions d’euros, en baisse de 6% (4% hors effets de change) et a réalisé la vente de 12 systèmes EOS, contre 17 l’année précédente. Les ventes d’équipements s’établissent à 5,5 millions d’euros, en repli de 19%. Les revenus récurrents, en croissance de 44% sur le trimestre à 2,5 millions d’euros, représentent 31% des ventes totales contre 20% sur la même période l’année précédente. Sont inclus 2,3 millions d’euros de ventes de contrats de maintenance.
PRODWARE
Prodware a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 7,6 millions d'euros, en hausse de 12,5% et un résultat opérationnel courant de 11,3 millions d'euros, en augmentation de 6,7%. Il a représenté 12,5% des revenus contre 12,1% un an plus tôt. L’Ebitda affiche une progression de 8,4% à 19 millions, soit une amélioration d’un point du taux de marge (21,1%). Cette appréciation de l’Ebitda est le fruit d’une meilleure gestion des ressources de sous-traitance avec un maintien du poste « Charges externes » à 14,5 millions en dépit de la hausse d’activité.

Les chiffres macroéconomiques


11h00 en Allemagne

Indice Zew du sentiment des investisseurs d'octobre

11h00 en zone euro

Balance commerciale d'août

15h15 aux Etats-Unis

Production industrielle de septembre

16h00 aux Etats-Unis

Indice immobilier NAHB d'octobre



Hier à Paris


Les principaux marchés actions européens ont clôturé ce mardi en progression, soutenus par le très bon début de séance de Wall Street. Ainsi, le CAC a avancé de 1,53 % à 5 173,05 points et l’EuroStoxx 50 de 1,19% à 3 2 55,09 points. Un rebond qui survient dans un contexte lourd d’inquiétudes. Qu'il s’agisse de la « guerre commerciale » entre la Chine et les Etats-Unis, des interrogations sur le budget italien, des tensions sur le compartiment obligataire ou encore de l'affaire Khashoggi, les craintes restent nombreuses.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont accru leurs gains en seconde partie de séance, emmenés par les valeurs technologiques. Ce regain d’optimisme a été alimenté par les résultats trimestriels de bonne facture de Goldman Sachs et Morgan Stanley. Cela a permis de reléguer en arrière-plan (pour le moment) une liste d’inquiétudes déjà fort longue : l’affaire « Khashoggi », les tensions commerciales sino-américaines, le niveau élevé des rendements obligataires et le Brexit. L’indice Dow Jones a clôturé en progression de 2,17% à 25 798,42 points et le Nasdaq Composite a engrangé 2,89% à 7645,49 points.