Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Petite hausse en vue dans l'attente de l'accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni

AOF - 24 décembre 2020


(AOF) - Les principaux marchés européens pourraient débuter la séance en légère hausse (Francfort est fermé) dans la perspective d'un accord commercial entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Actuellement, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'entretient avec le Premier ministre britannique Boris Johnson. Ce dernier a convoqué une conférence de presse à 9h. La journée boursière s’annonce calme alors qu'Euronext clôturera à 14h tandis que Wall Street n'ouvrira que pour une demi-séance. La journée de demain étant fériée, les cotations reprendront lundi 28 décembre.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une seconde bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance. Les acheteurs ont repris en main le marché et réussi à combler le gap baissier. Le risque baissier est donc repoussé : la fin d'année boursière devrait être tranquillisée. Avant que la tendance haussière ne reprenne, il faudra montrer de la force par le débordement, en clôture, de la résistance à 5 616,62 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

COMPAGNIE DES ALPES
La Compagnie des Alpes a signé un Prêt Garanti par l'Etat Saison de 269 millions d'euros en complément du premier PGE de 200 millions d'euros annoncé le 19 juin dernier. Cette opération est souscrite auprès des partenaires bancaires historiques du groupe, présents dans la ligne RCF de 250 millions d'euros. Ce PGE "Saison" est destiné à renforcer la position de liquidité de la société dans le contexte de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Il est conclu pour une durée initiale de 12 mois.

AKKA TECHNOLOGIES
Akka Technologies a reçu toutes les autorisations réglementaires pour procéder à son augmentation de capital réservée. Le conseil d'administration se réunira donc le 30 décembre 2020 pour procéder à l'augmentation de capital sous le régime du capital autorisé et permettre ainsi la finalisation de l'opération avant la fin de l'exercice 2020. 8 888 889 actions seront émises pour un montant brut d'environ 200 millions d'euros, correspondant à 39,8% du capital existant de la société, soit un prix d'émission de 22,50 euros par action.

ALBIOMA
Albioma a remporté une puissance agrégée de 12,1 MWc lors des appels d'offres gouvernementaux portant sur la réalisation et l'exploitation d'installations de production d'électricité à partir de l'énergie solaire dans les zones non interconnectées (ZNI) pour l'un, et en métropole (Innovation 3e période) pour l'autre. La construction de ces installations est prévue à partir de 2021.

DELFINGEN
Delfingen a finalisé l’acquisition auprès d’Intercable de ses parts dans leur Joint-Venture commune, portant ainsi à 100% sa participations dans les ex-entités Schlemmer en Italie, au Maroc et en Tunisie. Ce périmètre représente de l’ordre de 25 millions d'euros de chiffre d’affaires avec une marge d’Ebitda de 20%. Cette opération est financée sur fonds propres. Dans le même temps, le groupe affirme avoir constaté un fort rebond de son chiffre d'affaires en cette fin d'année "pour un atterrissage prévu à -13 % par rapport à 2019 à périmètre constant".

Les chiffres macroéconomiques

La Bourse allemande est fermée. Euronext clôturera à 14h en raison du réveillon de Noël. Wall Street n'ouvrira que pour une demi-séance.

Vers 8h20, l'euro gagne 0,12% à 1,2206 dollar.

Hier à Paris

Les principaux indices européens sont restés bien orientés ce mercredi malgré la menace de Donald Trump de bloquer le plan de relance tant attendu. Le président américain l'a en effet jugé "honteux", mais les investisseurs ont estimé ces menaces peu crédibles. Ces derniers sont aussi rassurés par la fin du blocus sur le Royaume-Uni, ainsi que par les rumeurs insistantes d'un accord imminent sur le Brexit. A la clôture, le CAC 40 a gagné 1,11% à 5 527,59 points, et l'EuroStoxx50, 1,33% à 3 544,06 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a clôturé dans le vert mercredi, même si le Nasdaq a marqué une pause. Les indices ont été soutenus par des indicateurs globalement corrects. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé alors que le marché redoutait une nouvelle progression. Les commandes de biens durables de novembre ont battu le consensus alors que la confiance du consommateur a déçu. Dans ce contexte, les investisseurs ne semblent pas prendre trop au sérieux la menace de Donald Trump de ne pas signer l’accord sur le plan de relance. Le Dow Jones a gagné 0,38% à 30 129,83 points. Le Nasdaq a cédé 0,29%.