Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Prises de bénéfices en vue

AOF - 12 novembre 2020


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en baisse à l'ouverture. Les investisseurs reprennent leur souffle après le rallye des derniers jours déclenché par l'annonce d'un potentiel vaccin. Dans l'attente d'une éventuelle mise sur le marché de ce vaccin, ou d'un autre, les opérateurs vont de nouveau se focaliser sur l'évolution de la pandémie, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Au chapitre macroéconomique, le Royaume-Uni a vu son PIB rebondir de 15,5% au troisième trimestre par rapport au précédent. Un rebond attendu par les économistes.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une petite bougie blanche avec des mèches haute et basse : elle s'apparente à un doji. Cette bougie d'équilibre entre acheteurs et vendeurs a été réalisée dans 4,4 milliards de volumes, signe que les échanges ont été intenses. Néanmoins, après quasiment 1 000 points de hausse en 9 séances, le mouvement est tendu et semble épuisé. Une consolidation est probable d'ici la fin de la semaine. Restent à connaitre son ampleur et sa durée.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

TOTAL
Total a finalisé auprès du groupe Viessmann l'acquisition de Charging Solutions, l'unité spécialisée dans les infrastructures de recharge pour véhicules électriques de sa filiale Digital Energy Solutions (DES). Avec cette opération, Total devient l'opérateur en Allemagne d'un réseau de 2 000 points de recharge installés chez des clients professionnels, dont certains accessibles au grand public. Total renforce aussi ses compétences techniques et commerciales dans le domaine de l'installation, des opérations et de la gestion de réseaux de recharge pour les flottes et les entreprises.

ALSTOM
Mercredi, Alstom a cédé 4,44% à 42,62 euros malgré des prévisions encourageantes dévoilées dans le sillage de résultats semestriels dégradés en raison de la pandémie. Le groupe ferroviaire est pénalisé par des prises de bénéfices après avoir bondi de 20% à l'issue de quatre séances consécutives de hausse. La fabricant de TGV a bénéficié à plein de la rotation sectorielle opérée par les investisseurs en faveur des valeurs cycliques les plus malmenées par la crise du Covid. Preuve de la qualité de la publication du groupe, Oddo BHF a confirmé sa recommandation d'Achat sur le titre.

INVENTIVA
Mercredi, Inventiva a gagné 3,2% à 11,4 euros, soutenu par une bonne nouvelle. La FDA a autorisé la biotech française à ne lancer qu'une seule étude de phase 3 (la dernière avant une éventuelle commercialisation) pour lanifibranor, son traitement expérimental contre la Nash (cirrhose non alcoolique). Les autorités sanitaires américaines ont également confirmé qu'elle pourrait déposer une demande d'autorisation accélérée pour lanifibranor en cas de détermination d'un rapport bénéfice-risque positif démontré sur la base d'une analyse histologique intermédiaire au cours de l'étude de phase 3.

LVMH
Mercredi, LVMH a gagné 2,83% à 487,40 euros, établissant un nouveau record de clôture. Le numéro un mondial du luxe a été soutenu par l'espoir d'un potentiel vaccin qui mettrait un terme à la pandémie et permettrait à son activité "Travel Retail" de rebondir et aux autres de continuer à prospérer. Le géant français a sans doute également bénéficié des performances de Salvatore Ferragamo en Chine, un marché clef pour le luxe.

Les chiffres macroéconomiques

La production industrielle de la zone euro en septembre est attendue à 11h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de l'inflation en octobre et des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 8h30, l'euro recule de 0,06% à 1,1771 dollar.

Hier à Paris

Les principaux marchés actions européens ont poursuivi leur progression après un début de semaine euphorique. La journée, fériée dans plusieurs pays pour fêter l'armistice de la première guerre mondiale, a été très calme. Les investisseurs ont pris une partie de leurs bénéfices sur les valeurs cycliques et bancaires particulièrement à fête ces derniers jours. Le secteur du luxe a bénéficié des bons chiffres de ventes de Salvatore Ferragamo en Chine au troisième trimestre. Le CAC 40 a clôturé sur une hausse de 0,48% à 5 445,21 points. L'Euro Stoxx 50 a gagné 0,85% à 3 471,72 points.

Hier à Wall Street

Le Dow Jones a terminé en repli modique après un début de semaine exceptionnel tandis que les valeurs technologiques ont rebondi après deux séances difficiles. Les deux jours précédents, les investisseurs avaient arbitré en leur défaveur dans l'espoir d'un prochain vaccin contre la Covid-19. Goldman Sachs vient de relever sa prévision de fin d'année sur le S&P 500 de 3 600 à 3 700 points, estimant que la perspective d'un vaccin était un événement plus important que les promesses économiques de Joe Biden. Le Dow Jones a cédé 0,08% à 29 397,63. Le Nasdaq a grimpé de 2,01% à 11 786,43 points.