Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Prises de bénéfices en vue, le marché s'impatiente

AOF - 06 novembre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens sont attendus en baisse à l'ouverture ce vendredi. Les investisseurs sont tentés de prendre une partie de leurs bénéfices après le rallye boursier de ces derniers jours. Le CAC 40 a aligné une série de cinq séances consécutives de hausse pour gagner près de 8,5%. Si le marché salue la probable victoire étriquée de Joe Biden qui permet aux républicains "pro-business" de conserver le Sénat, il voudrait connaître le résultat définitif de l’élection. Au chapitre des valeurs, l'allemand Allianz a dévoilé des résultats trimestriels plus solides que prévu.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une nouvelle bougie blanche, avec de petites mèches haute et basse. Les cours ont ouvert un second gap haussier dans des volumes toujours élevés à 3,8 milliards d'euros, testant ainsi la résistance à 4 978 points. Après quasiment 500 points de hausse en 5 séances, cette accélération devrait marquer une pause avant le week-end.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ELIOR
Elior a dévoilé ce matin ses résultats préliminaires annuels en amont de la publication de ses résultats définitifs, le 25 novembre. Le spécialiste français de la restauration collective accuse une perte un Ebita ajusté des activités poursuivies de 7 millions d'euros, contre + 176 millions d'euros sur l'année 2018-2019. La marge d'Ebita ajusté ressort à -1,8% contre +3,6% pour l'année 2018-2019. Le groupe a été pénalisé par des grèves en France, l'arrêt des contrats avec le ministère de la défense, la réduction du périmètre des contrats avec Tesco au Royaume-Uni, et bien sûr, la Covid-19.

BONDUELLE
Le chiffre d'affaires du Groupe Bonduelle s'établit au premier trimestre de son exercice 2020-2021 à 680,5 millions d'euros soit une variation de -0,6% en données publiées et +1,9% en données comparables. La repli du chiffre d’affaires de la zone Europe, représentant 46,3 % de l'activité sur la période, s’établit à 0,6% en données comparables et 0,9% en données publiées. Hors Europe (53,7% du chiffre d'affaires), l'activité affiche une croissance de 4% en données comparables et une baisse de 0,3 % en données publiées.

JCDECAUX
JCDecaux a publié, pour le compte du troisième trimestre 2020, un chiffre d'affaires en baisse de 41,5% à 541,2 millions d'euros. En organique, la chute atteint 37,9 %. Le chiffre d’affaires ajusté du Mobilier Urbain est en baisse de 27,8 % à 281,7 millions d’euros (-26,5% en organique), et celui des Transports en repli de 56,9 % à 172,6 millions d’euros (‑52% en organique). La division Affichage, elle, se contracte de 35,5% à 87 millions d'euros.

NATIXIS
Natixis a fait état d'un résultat net part du groupe de 39 millions d'euros au troisième trimestre contre 415 millions d'euros, un an auparavant. Hors contribution de Coface et hors éléments exceptionnels, il a chuté de 61% à 148 millions d'euros. Le résultat brut d'exploitation ajusté a baissé de 27% à 446 millions d'euros. Le coût du risque a été multiplié par 3 à 210 millions d'euros, mais recule par rapport au deuxième trimestre, où il s'était élevé à 289 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques

En France, la balance commerciale en septembre est attendue à 8h45.

Aux Etats-Unis, le rapport sur l'emploi pour octobre est attendu à 14h30. Les stocks des grossistes en septembre seront dévoilés à 16h.

Vers 8h30, l'euro gagne 0,07% à 1,1833 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont poursuivi leur progression. Paradoxalement, les investisseurs ont accueilli avec ferveur la concrétisation du scénario que redoutaient les économistes : une probable victoire étriquée de Joe Biden et le lancement de procédures juridiques de Donald Trump pour tenter de renverser le choix des citoyens Américains. En effet, ils estiment que le futur locataire de la Maison Blanche ne pourra appliquer ses réformes " anti-business" faute de majorité au Sénat. LeCAC 40 a gagné 1,24% à 4 983,99 points. L'Euro Stoxx 50 a progressé de 1,65% à 3 213,21 points.

Hier à Wall Street

Encore une nouvelle séance de franche hausse à Wall Street jeudi. Si Joe Biden semble avoir pris une sérieuse option sur la victoire à la présidentielle, les marchés semblent apprécier le fait qu’un Congrès divisé se profile à l’horizon, bloquant toutes velléités du démocrate de modifier la politique fiscale. Dans ce cadre, les investisseurs n'ont guère réagi au statu de quo de la Fed. La banque centrale s'est dite prête à renforcer sa politique accommodante si nécessaire. Le Dow Jones a gagné 1,95% à 28 390,18.points. Le Nasdaq a progressé de 2,59% à 11.890,93 points.