Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Prudence en vue sur les marchés européens

AOF - 23 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en baisse ce mercredi. Les craintes autour de la santé de l'économie mondiale perdurent. A cela s'ajoutent les incertitudes sur le dossier du commerce sino-américain, alors que Washington aurait rejeté une proposition de Pékin pour des discussions préparatoires, selon une information du Financial Times. De plus, l'issue du Brexit reste confuse. A Paris, les investisseurs réagiront notamment au chiffre d’affaires trimestriel de Carrefour, impacté par le mouvement des "Gilets Jaunes".

L'analyse technique du CAC 40


Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une petite bougie au corps très restreint, et aux ombres courtes. Cette toupie marque l'hésitation dans des volumes faibles de seulement 2.7 milliards d'euros. Le gap haussier reste ouvert, ce qui maintient la possibilité d'un nouveau sommet marginal, mais la reprise essouffle à l'approche de la résistance majeur à 4935 points

Les valeurs à suivre aujourd'hui


CARREFOUR
Au titre de son quatrième trimestre 2018, les ventes de Carrefour ont reculé de 2,3% à 22,6 milliards d’euros en données publiées. A magasins comparables, la croissance est ressortie à 1,9%. La solide hausse en Amérique Latine a permis de compensés le recul en Europe. En France, les ventes sont stables (-0,1% en comparable), malgré le mouvement des « Gilets Jaunes ». Ainsi, le résultat opérationnel courant 2018 est attendu à environ 1,930 milliard, soit une hausse de 4% à changes constants.

MAISONS DU MONDE
Compte tenu du contexte marqué par le mouvement des "Gilets Jaunes" au quatrième trimestre en France, Maisons du Monde a décidé de publié un point sur ses ventes et résultats 2018 en amont de la publication. Ainsi, sur la base de chiffres non audités, le groupe confirme que les ventes et les résultats pour l'exercice sont en ligne avec les objectifs ajustés au troisième trimestre. Au quatrième trimestre 2018, le groupe a enregistré une croissance des ventes à périmètre constant de 5,6%, dont 2% à périmètre comparable, et 9,3% en incluant Modani.

MICHELIN
En ligne avec sa stratégie, Michelin a signé un accord pour l'acquisition de 80 % de Multistrada, manufacturier pneumatique basé en Indonésie. Pour cette opération, le groupe versera un montant de 439 millions de dollars, sous réserve d'ajustements lors du closing. Avec une usine de plus de 180 000 tonnes de capacité, la société a affiché en 2017 un chiffre d'affaires de 281 millions de dollars. L'acquisition de Multistrada sera financée par les ressources internes et ne devrait pas impacter les notations du groupe.

NEOPOST 

Neopost annonce l'acquisition de Parcel Pending, spécialiste des consignes automatiques sur le marché américain. Après avoir procédé à une revue stratégique de son portefeuille d'activités et, dans le cadre de son plan stratégique " Back to Growth " dévoilé ce jour, le spécialiste des solutions de traitement du courrier a décidé d'investir en priorité aux États-Unis sur le marché des consignes automatiques, "un marché naissant et en forte croissance", précise le groupe.

Les chiffres macroéconomiques


En France, le moral des industriels en janvier sera publié à 8h45

En zone euro, l'indice de confiance des consommateurs de la zone euro en janvier, sera connu à 16h.

Hier à Paris


Les Bourses européennes ont achevé la séance en repli, sur fond d’inquiétudes autour de la santé de l’économie chinoise et mondiale. Celles-ci ont continué de peser sur les indices, à l’image des craintes autour du différend commercial sino-américain, et du Brexit. A cela est venu s'ajouter des résultats décevants d'UBS (-3,17%), qui ont pénalisé le secteur bancaire. A l'agenda macroéconomique, l'indice Zew allemand est ressorti meilleur que prévu en janvier. Au son de la cloche, le CAC 40 a perdu 0,42% à 4847,53 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,51% à 3 108,99 points.

Hier à Wall Street


Les marchés action américains ont clôturé dans le rouge dans le sillage des Bourses européennes. Les craintes s’accumulent, à l’image du ralentissement de la croissance chinoise, du conflit commercial opposant les Etats-Unis et la Chine, ou encore des conditions de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Et ce, en pleine saison des résultats trimestriels. Côté statistiques, les ventes de logements anciens pour le mois de décembre ont déçu. Le Dow Jones a perdu 1,22% à 24 404,48 points. Le Nasdaq a cédé 1,91% à 7 020,36 points.