Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Rebond en vue, les entreprises en vedette

AOF - 18 mai 2021


(AOF) - Les marchés actions européens pourraient rebondir à l'ouverture après un début de semaine timide. Les investisseurs sont rassurés par les nouveaux propos de banquiers centraux américains réaffirmant la posture ultra accommodante de la Fed. A la Bourse de Paris, les actualités en provenance des entreprises sont particulièrement fournies. M6 et TF1 dévoilé leur projet de fusion tandis que Vivendi a annoncé son intention de céder de 10% supplémentaires d'Universal Music Group (UMG). Engie a publié des résultats trimestriels en progression et ses perspectives à l'horizon 2023.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie à corps noir de faible amplitude, associé à deux petites mèches. Cela reflète le relatif attentisme des investisseurs, alors que le précédent sommet à 6 396 points a été testé et légèrement franchi au cours des premiers échanges. Les volumes relativement faibles, à savoir près de 2,5 milliards d'euros, confirment cette lecture. La tendance de fond demeure porteuse, ce qui présage d'une poursuite de l'appréciation vers les résistances de 2000, à 6 460 puis 6 590 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

TF1/M6
TF1 et M6 ont présenté leur projet de fusion. Le chiffre d'affaires de l'entité fusionnée est estimé à 3,4 milliards d'euros (Pro Forma 2020) pour un résultat opérationnel courant combiné de 461 millions (Pro Forma 2020). Ils attendent une création de valeur pour l'ensemble des actionnaires des deux groupes grâce à des synergies (impact EBITA) annuelles estimées à 250-350 millions à l'issue des trois premières années suivant la réalisation de la transaction. Le groupe fusionné viserait à distribuer 90% de son free cash flow en dividendes.

ADP
Le trafic total du groupe ADP a augmenté de 6,8 millions de passagers sur le mois d'avril 2021 par rapport à avril 2020, avec 7,1 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Il représente 25,7 % du niveau du trafic groupe du mois d'avril 2019 (pré-crise) . En avril 2021, pour Paris Aéroport seul, le trafic est en hausse de 1,2 million de passagers par rapport à avril 2020, avec 1,3 million de passagers accueillis. Il représente 13,9 % du trafic Paris Aéroport du mois d'avril 2019.

PLASTIVALOIRE
Plastivaloire a fait le point lundi soir sur l’activité du premier semestre de son exercice 2020-2021. Entre octobre 2020 et mars 2021, le plasturgiste automobile a ainsi réalisé un un chiffre d'affaires de 373,3 millions d’euros, en croissance de 1,8% sur un an. Le groupe réalise ainsi le chiffre d'affaires semestriel le plus élevé de son histoire, malgré un contexte toujours pesant sur le plan sanitaire.

SCOR
Le conseil d’administration de Scor choisit Laurent Rousseau pour succéder à Denis Kessler au poste de directeur général à l’issue de l’assemblée générale du 30 juin 2021. Il a pris acte avec regret de la décision de Denis Kessler d’être déchargé, pour des raisons personnelles, de ses fonctions de directeur général du réassureur au terme de son mandat actuel. Dans ces conditions, le conseil d’administration a décidé de dissocier les fonctions de président du conseil et de directeur général dès l’issue de cette assemblée générale, soit avec un an d’avance sur le calendrier initialement fixé.

Les chiffres macroéconomiques

En zone euro, la deuxième estimation du PIB au premier trimestre et la balance commerciale en mars sont attendus à 11h.

Aux Etats-Unis, les permis de construire et mises en chantier en avril seront dévoilés à 14h30.

Vers 8h30, l'euro gagne 0,26% à 1,2186 dollar.

Hier à Paris

Les Bourses européennes ont débuté la semaine sur une note attentiste. Les investisseurs continuent de s’interroger sur l'accélération de l'inflation dans le monde et de ses conséquences sur la politique monétaire à venir des grandes banques centrales. Les statistiques (américaines) du jour, globalement sans surprise, n’ont pas servi de déclic. Idem pour la trêve commerciale partielle conclue entre Bruxelles et Washington. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,28% à 6 367,35 points et l’EuroStoxx 50 s’est effrité de 0,21% à 4 008,82 points.

Hier à Wall Street

Lundi, les marchés américains ont confirmé leur orientation baissière. Après un l'indice manufacturier de la Fed de New York, le NAHB de mai, qui mesure la confiance des constructeurs immobiliers, n'a pas non plus réservé de surprise. Au chapitre des valeurs, ce "merger monday" voit la naissance d'un nouveau géant des médias; Discovery et les médias d'AT&T se rapprochant. L'indice Dow Jones a perdu 0,16% à 34 327,79 points tandis que l'indice Nasdaq Composite a cédé 0,38% à 13 379,05 points.