Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Repli attendu : forte incertitude sur le plan de relance aux Etats-Unis

AOF - 20 octobre 2020


(AOF) - Les marchés européens sont attendus en repli, Wall Street ayant terminé en recul de plus de 1%, la tendance se dégradant nettement en seconde partie de séance. La mise en place d'un nouveau plan de relance aux Etats-Unis pour compenser l'impact économique de la pandémie semble de plus en plus incertaine avant les élections. Si les démocrates et la Maison Blanche continuent de discuter, d'importants points d’achoppement demeurent. Nancy Pelosi a fixé à mardi la date limite des négociations. A Paris, Rémy Cointreau a relevé ses objectifs de profits semestriels.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire au corps restreint encadré d'ombres. Les volumes sont restés très bas, 1,6 milliards échangés, avec 3 heures de panne de la bourse. Panne également chez les acheteurs qui se sont abstenus face à la moyenne mobile à 100 jours. La consolidation se poursuit, avec un potentiel de repli vers les précédents plus bas autour de 4670.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

REMY COINTREAU
Au cours de ce premier semestre, significativement marqué par la pandémie mondiale de Covid-19, les ventes de Rémy Cointreau ont reculé de 17,8% à 430,8 millions d'euros. Elles sont en repli de 16,4% en organique (à devise et périmètre constant). Ainsi, après un premier trimestre en recul de 33,2% en données comparables, le deuxième trimestre (-4%) marque une nette amélioration.

MERCIALYS
Mercialys a réalisé lundi soir son point d’activité au titre des neuf premiers mois de son exercice 2020. Ainsi, la foncière spécialisée dans les centres commerciaux a fait état de loyers facturés de 136,4 millions d’euros sur la période, en baisse de 2,4% à périmètre courant et de -0,5% à périmètre constant par rapport à la même période de l’exercice précédent. « L’activité des centres de Mercialys sur le troisième trimestre 2020 s’est révélée globalement satisfaisante », a commenté Vincent Ravat, le directeur général de Mercialys.

PARTOUCHE
Après avoir bénéficié d’un premier report de 6 mois de ses échéances bancaires en mars dernier, Partouche a obtenu un report supplémentaire de 6 mois, s’inscrivant dans le cadre des annonces faites à l’issue du comité interministériel du tourisme du 14 mai et réservées aux acteurs du secteur du tourisme. Ainsi, l’intégralité des dettes bancaires du groupe voient leurs échéances des six prochains mois en capital, et pour certaines en intérêts également, reportées et étalées d’autant après leur date d’échéance.

NACON
Nacon a annoncé la signature d’un accord pour l’acquisition de Neopica, un studio belge de développement de jeux vidéo, spécialisé dans les jeux racing et les jeux de simulation. L’acquisition de 100% du capital de Neopica, intégralement payée en numéraire, a été effectuée ce lundi après approbation di conseil d’administration de Nacon. Des compléments de prix basé sur la qualité et le potentiel commercial des 2 prochains développements de jeux pourront être versés aux cédants dans les 12 mois suivant la sortie de ces jeux.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront des permis de construire et mises en chantier en septembre aux Etats-Unis à 14h30.

Ce matin, l'euro grappille 0,05% à 1,1773 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont fini (à priori) en léger repli. Les investisseurs ont pris connaissance d'un PIB chinois décevant au troisième trimestre, +4,9% vs +5,2%. Ils gardent cependant espoir qu'un accord sera trouvé aux Etats-Unis sur un nouveau plan de relance. La séance a été aussi été animée par les résultats de sociétés en Europe, dont ceux de Philips et Danone. La séance a été interrompue à Paris pendant 3 heures en raison d’un problème technique chez Euronext. Vers 18h25, le CAC 40 n’est toujours pas clôturé et perdait 0,13% à 4 929,27 points.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont fini en forte baisse, l'espoir d'un nouveau plan de relance pour contrer l'impact économique ressemblant de plus en plus à un mirage. Ce week-end, Nancy Pelosi, a averti la Maison Blanche qu'elle avait jusqu'à mardi pour conclure un accord si elle souhaitait une relance avant les élections. Le temps commence à manquer pour y parvenir. Lundi oblige, la séance a été marquée par une importante acquisition, celle de Concho Resources par Conoco. Le Dow Jones a perdu 1,44% à 28 195,42 points et le Nasdaq Composite a reculé de 1,65% à 11 478,88 points.